En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 783.68 PTS
+0.62 %
4 783.0
+0.62 %
SBF 120 PTS
3 798.01
+0.57 %
DAX PTS
10 808.26
+0.63 %
Dowjones PTS
23 675.64
+0.35 %
6 491.52
+0.00 %
1.139
+0.25 %

Nucléaire: Rugy pour un "scénario de transformation"

| AFP | 217 | Aucun vote sur cette news
Le ministre de la Transition écologique François de Rugy à l'Assemblée nationale le 14 novembre 2018
Le ministre de la Transition écologique François de Rugy à l'Assemblée nationale le 14 novembre 2018 ( Eric FEFERBERG / AFP )

Le ministre de la Transition écologique et solidaire, François de Rugy, s'est dit vendredi favorable à un "scénario de transformation" du nucléaire, impliquant des fermetures de réacteurs d'ici 2028.

"Dans tous les domaines, vous avez des partisans du statu quo, de l'immobilisme et du conservatisme", a-t-il dit sur RTL.

"Moi je préfère en effet un scénario de transformation qui correspond, sans rentrer dans le détail des chiffres..., qui est celui que vous avez donné", a-t-il poursuivi, alors qu'il était interrogé sur la possibilité de fermer six réacteurs nucléaires (en plus des deux de Fessenheim) d'ici 2028.

La France doit annoncer mardi sa programmation pluriannuelle de l'énergie (PPE), une feuille de route allant jusqu'en 2028.

Selon des documents de travail dévoilés par l'AFP, le gouvernement planche sur trois scénarios différents. Le premier, sur lequel M. de Rugy était interrogé, prévoit donc six nouvelles fermetures de réacteurs à cet horizon, tandis que les deux autres supposent des arrêts plus tard, sur la période 2029-2035.

"Avec Emmanuel Macron nous avons été élus pour transformer le pays, pas pour reconduire ce qui s'est toujours fait y compris quand ça montre des signes de faiblesse", a ajouté François de Rugy.

"Ce n'est pas la question de savoir si on est pro ou antinucléaire, c'est que nos centrales nucléaires, elles deviennent de plus en plus âgées, de plus en plus vieillissantes, elles ont de plus en plus de difficultés", a expliqué le ministre.

Mais selon lui, le président Emmanuel Macron n'a pas encore pris de décision: "nous avons encore des discussions pour ajuster les choses."

Selon l'Elysée, Emmanuel Macron dévoilera mardi les grandes lignes de la PPE mais aussi de nouvelles mesures et des négociations sur tout le territoire pour rendre la transition écologique "acceptable et démocratique", en réponse aux inquiétudes exprimées par les "gilets jaunes".

Dans un entretien à Libération, M. de Rugy a par ailleurs dévoilé quelques éléments de la PPE. Ainsi, il a confirmé l'objectif de 40% de la production électrique nationale issue des énergies renouvelables à l'horizon 2030, comme le prévoit la loi de transition énergétique de 2015.

Il vise aussi "une baisse de 40% de la consommation d'énergies fossiles d'ici 2030. C'est plus ambitieux que la loi de 2015 qui prévoyait une diminution de 30%".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/12/2018

Le vaccin Dengvaxia® est approuvé en Europe pour la prévention de la dengue   Paris, France - Le 19 décembre 2018 - La Commission européenne a délivré une…

Publié le 19/12/2018

Plus forte baisse du SBF 120, Natixis perd 6,87% à 4,147 euros au lendemain d’un profit warning, dont l’impact a été amorti par la confirmation du versement d’un dividende exceptionnel de 1,5…

Publié le 19/12/2018

Une Model S de Tesla a pris feu à Los Gatos, en Californie, rapporte le site Electrek. L’incendie s’est déclaré peu après que le véhicule ait été remorqué à un garage pour un changement…

Publié le 19/12/2018

Alors que le constructeur français a dernièrement demandé à son partenaire la tenue d'une assemblée générale extraordinaire des actionnaires afin de discuter de la gouvernance et d'autres…

Publié le 19/12/2018

D'un point de vue graphique, le titre est orienté à la hausse, soutenu par une oblique haussière depuis la mi-octobre. Du côté des indicateurs techniques, les moyennes mobiles à 20 et 50…