5 103.19 PTS
-0.21 %
5 093.00
-0.37 %
SBF 120 PTS
4 073.97
-0.35 %
DAX PTS
12 121.39
-0.36 %
Dowjones PTS
21 674.51
-0.35 %
5 790.91
+0.00 %
Nikkei PTS
19 393.13
-0.40 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Nucléaire: Fessenheim totalement à l'arrêt, pour maintenance

| AFP | 173 | Aucun vote sur cette news
La centrale nucléaire de Fessenheim, en 1990
La centrale nucléaire de Fessenheim, en 1990 ( MARC MORCEAU / PHOTOTHEQUE EDF/AFP/Archives )

La centrale nucléaire de Fessenheim (Haut-Rhin) est totalement à l'arrêt depuis samedi, et pour plusieurs semaines, a annoncé EDF: son réacteur numéro 1 doit subir une opération de maintenance, tandis que le numéro 2 est à l'arrêt au moins jusqu'à début 2018 à cause d'une anomalie.

L'arrêt du réacteur numéro 1, depuis vendredi soir minuit, "permettra aux équipes de renouveler une partie du combustible contenu dans le réacteur et de réaliser des activités de contrôle et de maintenance dans les parties nucléaires et non nucléaires des installations", a précisé EDF.

Quant au réacteur numéro 2 de la doyenne des centrales françaises, il a été stoppé en juin 2016, en raison d'une anomalie détectée sur un générateur de vapeur présentant une irrégularité de fabrication à l'usine Areva du Creusot (Saône-et-Loire), EDF devant prouver sa fiabilité à l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN).

Début juillet, EDF a précisé que le redémarrage de ce réacteur n'interviendrait pas avant début 2018.

L'ensemble de Fessenheim doit fermer au moment de la mise en service du réacteur de nouvelle génération EPR de Flamanville (Manche), prévue en 2019, une perspective confirmée par le nouveau gouvernement français mais contestée par des élus régionaux et les syndicats d'EDF.

Chacun des deux réacteurs de Fessenheim a une capacité de 900 MW. En 2016, la centrale de Fessenheim a produit 8,4 milliards de kWh, soit "environ 65% de la consommation d'électricité alsacienne", selon des données fournies par EDF.

Cet aspect est régulièrement mis en avant par les défenseurs de la centrale, qui mettent en garde contre une situation de pénurie énergétique en cas de fermeture définitive.

A l'inverse, les militants anti-nucléaires - vent debout depuis des décennies contre une centrale qu'ils considèrent comme vétuste et dangereuse - s'appuient sur les fréquents arrêts des réacteurs pour affirmer qu'une fermeture ne mettrait pas en danger l'approvisionnement énergétique du Grand Est, ou de la France en général.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS*

en Chèques-Cadeaux !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 31 août 2017

CODE OFFRE : ETE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, joignez le coupon ou saisissiez le code offre : ETE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/08/2017

Les marchés européens confirment leur orientation baissière, sans toutefois de nouveaux catalyseurs. Si l’agenda économique est vide aujourd’hui, cette semaine sera marquée par la…

Publié le 21/08/2017

Le CAC40 glisse sous les 5.100 points

Publié le 21/08/2017

Fiat Chrysler Automobiles (FCA) est secoué à la Bourse de Milan ce lundi. Alors qu'il caracolait en tête du FTSE MIB à la faveur d'une progression de 3,6%, à plus de 11,2 euros, le titre a…

Publié le 21/08/2017

Sous-valorisation persistante.

Publié le 21/08/2017

Total a annoncé l’acquisition de la société d’exploration-production Maersk Oil auprès du groupe de logistique A.P. Moeller-Maersk pour 4,95 milliards de dollars (4,2 milliards d’euros) en…

CONTENUS SPONSORISÉS