En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 316.01 PTS
-
5 308.00
-0.10 %
SBF 120 PTS
4 269.71
+0.00 %
DAX PTS
12 511.91
-
Dowjones PTS
24 461.70
-0.80 %
7 217.49
+0.00 %
Nikkei PTS
22 482.37
-0.93 %

Nouvelle grève à Aigle Azur jusqu'à vendredi, pas de perturbations

| AFP | 265 | Aucun vote sur cette news
Le syndicat SNPNC/FO réclame de meilleures conditions de travail et de salaires
Le syndicat SNPNC/FO réclame de meilleures conditions de travail et de salaires ( PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives )

Le premier syndicat d'hôtesses et stewards d'Aigle Azur a appelé les personnels de cabine à la grève jusqu'à vendredi mais la compagnie, qui dessert notamment l'Algérie, ne prévoit pas de perturbations mercredi et jeudi au vu du nombre "limité" de grévistes.

Pour peser sur la renégociation en cours de l'accord collectif des PNC (personnel navigant commercial), le SNPNC/FO, syndicat majoritaire chez ces personnels, avait déjà appelé à cesser le travail du 13 au 15 août par roulement sur les bases de Paris, Lyon et Marseille. Il avait déposé fin juillet un large préavis pour couvrir des grèves tournantes du 1er août au 31 octobre.

D'après le syndicat, le nouvel appel, qui court jusqu'à vendredi inclus, période très chargée en raison des retours de vacances, est suivi cette fois "simultanément" sur les trois bases, avec "très forte mobilisation des CDI".

Mais "moins de 10%" des effectifs d'hôtesses et stewards se sont déclarés grévistes pour les deux premiers jours, indique Aigle Azur dans une déclaration à l'AFP. "A cette heure (...) il n'y a pas de perturbation particulière à prévoir sur (le) programme des vols des mercredi 30 et jeudi 31 août", poursuit-elle.

Ce mouvement s'inscrit dans le contexte de négociations sur l'accord collectif des hôtesses et stewards, dénoncé en 2014, fixant notamment les conditions de travail et de rémunération. Jusqu'à présent, les propositions de la direction sont jugées insuffisantes par le SNPNC, qui doit transmettre prochainement une contre-proposition.

"J'ai entendu les déceptions de certains, les attentes nombreuses, et des discussions sont en cours avec tous les partenaires sociaux", affirme Frantz Yvelin, président de la compagnie depuis le 10 août.

Le syndicat réclame la fin du gel des salaires, en cours depuis trois ans, et la mise en place d'une nouvelle grille de rémunération, une "augmentation de l'intéressement sur les ventes à bord" et la "création d'une prime d'ancienneté compagnie".

Dénonçant des conditions de travail "très difficiles", il demande également "l'équilibrage des plannings" ou encore "l'arrêt immédiat" du recours à l'intérim.

Deuxième transporteur français après Air France, Aigle Azur, créée en 1946, emploie quelque 1.200 salariés. Elle dessert l'Algérie, le Portugal, le Mali, la Guinée, le Liban, la Chine et le Sénégal et transporte quelque 2 millions de passagers par an. Elle est détenue par Weaving Group (32%), Lu Azur (20%) et le groupe chinois HNA Group (48%).

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 22/06/2018

Le cardinal Leopoldo Brenes (c) et Mgr Silvio Baez (d) à Masaya, le 21 juin 2018 au Nicaragua ( MARVIN RECINOS / AFP )Des milliers d'habitants de Masaya, la ville du Nicaragua qui s'est…

Publié le 22/06/2018

Photo fournie par les garde-frontières américains de migrants clandestins attendant dans un centre de rétention, le 17 juin 2018 à McAllen, au Texas ( Handout / US Customs and Border…

Publié le 22/06/2018

Résultat du paiement du dividende 2017 en actions Atos...

Publié le 22/06/2018

Le président français Emmanuel Macron (G) et le Premier ministre Edouard Philippe Lors d'une cérémonie aux Invalides le 28 mars 2018 ( ludovic MARIN / POOL/AFP )La cote de popularité…

Publié le 22/06/2018

Le président français Emmanuel Macron pose à l'Elysée lors de la "Fête de la Musique" le 21 juin 2018 ( Christophe Petit Tesson / POOL/AFP )A l'Elysée, des DJ stars de la musique électro…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/06/2018

Rapprochement entre Hub One et Sysdream...

Publié le 22/06/2018

La Trésorerie nette du groupe SFCMC au 30 avril 2018 s'élève à +18,1 ME...

Publié le 22/06/2018

Nomination d'Olivier Theulle au poste de Directeur des Opérations et des Systèmes d'Information de Fnac DartyFnac Darty annonce la nomination...

Publié le 22/06/2018

Résultat du paiement du dividende 2017 en actions Atos...

Publié le 22/06/2018

Le Groupe ADP et les autorités de l'aéroport de Hong-Kong (AAHK) ont signé, à l'occasion de la tenue du Paris Air Forum, deux protocoles d'accord afin...