En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 230.12 PTS
-3.78 %
4 246.50
-3.38 %
SBF 120 PTS
3 333.33
-3.23 %
DAX PTS
9 630.84
-3.07 %
Dow Jones PTS
21 917.16
-1.84 %
7 813.50
+0. %

Nouveau krach sur le marché pétrolier

| Boursier | 842 | 5 par 1 internautes

Nouveau krach sur le marché pétrolier...

Nouveau krach sur le marché pétrolier
Credits Reuters

Nouveau krach sur le marché pétrolier. Le baril de brut léger américain creuse ses pertes et plonge désormais de près de 15% à 23,4 dollars, au plus bas depuis 2002 ! Le Brent de la mer du Nord recule de son côté de 9,5% à 26$ pour le contrat à terme de mai, sur un plancher de 16 ans. Les deux contrats sont en route pour essuyer une baisse trimestrielle d'environ 60%, la plus forte depuis les années 1980.

Effondrement de la demande...

Les mesures de confinement mises en place à travers le monde et les restrictions de voyage sont à l'origine d'une chute de la consommation d'or noir. "L'effondrement de la demande de pétrole dû à la propagation du coronavirus semble de plus en plus prononcé", affirme par exemple Goldman Sachs, prévoyant une chute des prix du Brent jusqu'à 20 dollars au deuxième trimestre. La banque d'affaires prévoit une contraction de la demande de 8 millions de barils par jour (bpj) d'ici la fin mars et une baisse annuelle de 1,1 million bpj en 2020, ce qui serait, selon elle, la plus importante jamais enregistrée.

Et hausse de la production...

Du côté de l'offre, le marché est plombé par la guerre entre l'Arabie saoudite et la Russie, qui ont mis fin le 6 mars dernier à l'accord Opep+ de réduction concertée de la production. Riyad a confirmé ce matin sa stratégie visant à augmenter sa production et à réduire ses prix afin de gagner des parts de marché... Le ministère saoudien de l'énergie a en effet ordonné à Saudi Aramco de continuer à fournir du pétrole brut à un niveau de 12,3 millions de barils par jour au cours des prochains mois.

"L'Arabie saoudite a décidé d'inonder le marché de pétrole alors qu'elle cherche à gagner des parts de marché en augmentant sa production jusqu'à son niveau maximum", explique à 'Bloomberg' Amrita Sen, analyste pétrolier chez Energy Aspects à Londres. Une décision qui vise clairement à mettre en difficulté les producteurs aux coûts les plus élevés comme les sociétés russes et américaines.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 01/04/2020

Sale temps en Bourse pour les banques européennes, qui suppriment le versement de leurs dividendes à la demande des différentes autorités de régulation. HSBC chute ainsi de 8,55% à 415,40 pence,…

Publié le 01/04/2020

Carrefour et Uber Eats indiquent avoir passer un accord afin d'aider les consommateurs français à s'approvisionner en produits du quotidien, en se faisant livrer à leur domicile, dans le plein…

Publié le 01/04/2020

Natixis (-6,98% à 2,76 euros) et Société Générale (-7,01% à 14,27 euros) sont les deux premières banques françaises à appliquer les recommandations de la Banque centrale européenne de ne pas…

Publié le 01/04/2020

Affaires à faire...

Publié le 01/04/2020

Eiffage annonce que dans le contexte du Covid-19 et à la suite de l’annonce des mesures de confinement général des personnes en France, les modalités d’organisation de son assemblée…