En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 492.56 PTS
+0.30 %
5 492.00
+0.49 %
SBF 120 PTS
4 402.11
+0.41 %
DAX PTS
12 390.79
+0.32 %
Dowjones PTS
26 562.05
-0.68 %
7 548.75
+0.00 %
1.176
+0.11 %

Nokia: Le Maire assure que l'État sera "intraitable"

| AFP | 387 | Aucun vote sur cette news
"Il n'est pas question" que Nokia revienne "sur la parole donnée", a affirmé le ministre de l'Économie Bruno Le Maire ( THOMAS SAMSON / AFP/Archives )

Le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, a assuré vendredi que l’État serait "intraitable" pour que Nokia tienne ses engagements, malgré le maintien de son plan de suppression de près de 600 emplois en France.

"Il n'est pas question qu'ils reviennent sur leur parole donnée", a affirmé le ministre sur la chaîne Public Sénat, interrogé sur la confirmation du plan de suppression de postes lors d'une réunion à Bercy lundi entre la direction du groupe et le secrétaire d’État Benjamin Griveaux.

"Ils nous ont expliqué quelles étaient leurs contraintes sur leurs marchés (...), mais les engagements doivent être tenus", a ajouté M. Le Maire, qui a évoqué quelques pistes pour contraindre le groupe finlandais à tenir ses promesses données lors du rachat du groupe franco-américain Alcatel-Lucent en 2015: renforcer le secteur de la recherche et développement pour le porter à 2.500 ingénieurs et chercheurs à fin 2019.

Le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire, à l'Assemblée nationale, le 4 octobre 2017
Le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire, à l'Assemblée nationale, le 4 octobre 2017 ( Eric FEFERBERG / AFP )

"Il y a des aspects économiques, il y a des aspects plus politiques, il y a les relations entre notre pays et le pays d'origine de Nokia. Tout ça va entrer en ligne de compte", a indiqué M. Le Maire.

Le gouvernement était monté au créneau dès le lendemain de l'annonce par Nokia, le 6 septembre, de la suppression de 597 emplois d'ici à 2019 dans ses filiales Alcatel Lucent International et Nokia Solutions and Networks (NSN) basées à Saclay (Essonne, région parisienne) et Lannion (Côtes-d'Armor, ouest de la France). Quelque 400 postes avaient déjà été supprimés en 2016.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

NOUVEAUTÉ - Bourse Direct lance ses Webinaires

Trader sur Indices, Matières Premières, Devises...
Lundi 2 octobre de 12h00 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Jeudi 11 octobre de 12h30 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/09/2018

CinemaNext, leader européen des services aux exploitants cinéma et branche du Groupe Ymagis, annonce ce jour avoir finalisé l'équipement des trois...

Publié le 25/09/2018

Casino reprend 1,6% à 36,6 euros à la mi-journée alors que l'actualité sectorielle est toujours dominée par la bataille opposant depuis ce week-end le...

Publié le 25/09/2018

Suez a annoncé la construction d'une nouvelle unité de valorisation énergétique à Stockton-on-Tees - comté de Durham - au Royaume-Uni, pour assurer le...

Publié le 25/09/2018

SES grimpe encore de 3,8% à 17,8 euros en fin de matinée, alors que les enchères pour les fréquences 5G en Italie sont en train de s'envoler...

Publié le 25/09/2018

Enfin une bonne nouvelle pour Recylex ! Débouté la semaine dernière par la justice dans le conflit l'opposant aux liquidateurs de Metaleurop (22 millions d'euros à la clef), Le spécialiste du…