En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 196.11 PTS
-
5 187.50
-
SBF 120 PTS
4 120.70
-
DAX PTS
11 423.28
-
Dowjones PTS
25 850.63
-0.40 %
7 035.16
-0.38 %
1.133
-0.01 %

Nissan visé par une enquête du gendarme américain de la Bourse

| AFP | 433 | 4.88 par 8 internautes
Le siège de Nissan à Yokohama, le 10 décembre 2018 au Japon
Le siège de Nissan à Yokohama, le 10 décembre 2018 au Japon ( Kazuhiro NOGI / AFP/Archives )

Le groupe automobile japonais Nissan, secoué par l'arrestation de son ex-PDG Carlos Ghosn, fait l'objet d'une enquête du gendarme américain de la Bourse, la SEC, au sujet de la rémunération de ses cadres dirigeants aux Etats-Unis.

"Nous avons reçu une demande de la SEC (Securities and Exchange Commission) et nous coopérons pleinement", a affirmé un porte-parole du constructeur dans une brève déclaration, sans donner de détails.

Il s'agit de problèmes similaires à ceux qui ont valu à Nissan une double inculpation au Japon, selon une source proche du dossier.

Le groupe, dont l'affaire Ghosn a révélé les lacunes de gouvernance, est poursuivi par la justice nippone pour sa responsabilité dans la dissimulation de revenus reprochée à son ancien PDG sur la période 2010 à 2018. Il est mis en cause en tant qu'entité morale ayant remis les rapports boursiers incriminés.

Arrêté le 19 novembre à Tokyo, M. Ghosn se trouve toujours en détention. Il est sous le coup de trois inculpations, pour abus de confiance et minoration de revenus.

Lors de son unique comparution devant un tribunal le 8 janvier, le dirigeant de 64 ans s'est dit accusé à tort. Ses avocats ont déposé plusieurs demandes de libération sous caution, mais la justice les a rejetées, mettant en avant un risque de dissimulation ou destruction de preuves et de fuite.

Le Franco-Japonais-Brésilien a été révoqué fin novembre de la présidence des conseils d'administration de Nissan et Mitsubishi Motors. Il a par ailleurs démissionné la semaine dernière du groupe français Renault, qui complète la première alliance automobile mondiale.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
8 avis
Note moyenne : 4.88
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 mars 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/02/2019

L'opération doit être finalisée en mars 2019....

Publié le 21/02/2019

Soft Computing enregistre un chiffre d'affaires de 47 millions d'euros (40,5 ME en 2017)...

Publié le 21/02/2019

14 véhicules des marques Peugeot, Citroën et DS ont été labellisés "Origine France Garantie"...

Publié le 21/02/2019

Cette acquisition d'actions Locindus s'inscrit dans le cadre de l'offre publique de retrait...

Publié le 21/02/2019

Après plusieurs mois de travail, Cecurity...