En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 000.75 PTS
-1.04 %
4 989.00
-1.21 %
SBF 120 PTS
3 997.07
-1.30 %
DAX PTS
11 330.99
-1.68 %
Dowjones PTS
25 317.41
-0.50 %
7 141.21
+0.00 %
1.146
-0.02 %

Les prévisions de Nintendo revigorées par sa nouvelle console Switch

| AFP | 579 | Aucun vote sur cette news
La console Switch à New York le 3 mars 2017
La console Switch à New York le 3 mars 2017 ( TIMOTHY A. CLARY / AFP/Archives )

Le groupe japonais de jeux vidéo Nintendo s'est affiché très confiant pour son exercice 2017/18, relevant fortement ses prévisions de résultats, grâce au bond attendu des ventes de sa nouvelle console Switch, qui a déjà dynamisé son premier semestre.

Nintendo vise désormais un bénéfice net de 85 milliards de yens sur l'exercice, soit près du double de sa précédente prévision (45 milliards), selon un communiqué.

La maison mère de Mario, de Zelda ou encore des Pokemon a aussi musclé sa prévision annuelle de chiffre d'affaires, fixée à 960 milliards de yens à présent contre 750 milliards précédemment, et celle de son bénéfice opérationnel, désormais attendu à 120 milliards de yens contre 65 milliards auparavant.

Cet optimiste retrouvé, après un exercice 2016/17 en demi-teinte marqué par les méventes de sa console Wii U alors en fin de vie, s'explique principalement par des perspectives très positives de sa nouvelle console Switch, au concept original, car étant à la fois une console de salon et une console portable, grâce à son écran amovible.

Nintendo prévoit désormais d'écouler 14 millions de consoles Switch sur son exercice en cours, clos au 31 mars 2018, contre une prévision précédente de 10 millions d'unités. Il a aussi révisé à la hausse le nombre de jeux pour la Switch qu'il espère vendre dans le monde sur l'exercice, de 35 à 50 millions d'unités.

- Risque de pénurie de Switch -

Le premier semestre du groupe a été robuste, avec un bond du bénéfice net de 34,5% à 51,5 milliards de yens (390 millions d'euros), un bénéfice opérationnel de 39,9 milliards de yens, contre une perte de près de 6 milliards un an plus tôt, et des ventes presque triplées sur un an, à 374 milliards de yens, dont 72,8% réalisées hors du Japon.

Nintendo indique avoir vendu 4,89 millions de consoles Switch sur le premier semestre, avec une nette accélération au deuxième trimestre, après un lancement déjà réussi: plus de 2,7 millions d'unités avaient été vendues sur le mois de mars précédant le début de l'exercice en cours.

Nintendo a écoulé 22 millions de jeux pour la Switch au premier semestre. Outre le succès des jeux Mario Kart 8 Deluxe et ARMS, le lancement cet été du jeu Splatoon 2 s'est bien passé, avec 3,61 millions d'unités vendues dans le monde à fin septembre.

Nintendo indique avoir vendu 4,89 millions de consoles Switch sur le premier semestre, avec une nette accélération au deuxième trimestre
Nintendo indique avoir vendu 4,89 millions de consoles Switch sur le premier semestre, avec une nette accélération au deuxième trimestre ( KAZUHIRO NOGI / AFP/Archives )

La firme compte aussi sur son nouveau jeu Super Mario Odyssey, lancé la semaine dernière, pour continuer à faire grimper les ventes de jeux pour la Switch au second semestre.

Alors qu'il était fragilisé depuis des années, longtemps désarmé face à l'énorme succès des jeux sur smartphones et tablettes, Nintendo renoue avec un problème de riche: "Un risque potentiel est une pénurie de consoles s'ils n'arrivent pas à tenir le rythme de la demande", a déclaré à l'AFP Yasuo Imanaka, analyste de Rakuten Securities à Tokyo.

- Ventes quintuplées de jeux pour mobiles -

Redevenu tendance grâce au succès mondial l'an dernier du jeu sur mobile Pokemon Go, développé sous licence par le studio américain Niantic, Nintendo s'est à son tour directement lancé dans des applications de jeux pour smartphones, avec des jeux comme Super Mario Run ou Fire Emblem Heroes, afin de conquérir de nouveaux publics.

Ses ventes dans cette activité restent encore marginales, mais explosent depuis l'an dernier: 17,9 milliards de yens sur le premier semestre, soit 135 millions d'euros, un résultat plus que quintuplé sur un an.

Ses consoles de poche 3DS ont également progressé sur le semestre écoulé, grâce au lancement mondial de sa nouvelle console Nintendo 2DS XL cet été, mais les ventes de jeux pour ces consoles ont nettement diminué de 28% sur la période, à 13,82 millions d'unités.

En plus de ventes solides, Nintendo mise également sur un yen plus faible par rapport à l'euro sur son second semestre, ce qui est favorable à ses ventes en Europe, et a maintenu inchangée sa prévision de taux de change par rapport au dollar.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Trader sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

Les Différents Types d'Ordre de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/10/2018

Orange Business Services et Telespazio, société commune de Leonardo et Thales, annoncent s’unir pour fournir des services de télécommunication par satellite au Ministère des Armées. Les deux…

Publié le 23/10/2018

Un des points faibles historiques d’Atos est revenu le hanter pour la deuxième publication consécutive : la faiblesse de sa croissance organique. Déjà décevante au premier semestre, elle…

Publié le 23/10/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 23/10/2018

Innate Pharma a annoncé la signature d'un accord multi-termes avec AstraZeneca et MedImmune, son bras recherche et développement de molécules...

Publié le 23/10/2018

Eurofins a fait état d’une progression de 30,6% de son chiffre d’affaires au troisième trimestre, à 955 millions d’euros. La croissance organique est ressortie à plus de 5%, en ligne avec…