En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 742.38 PTS
-
4 774.5
-
SBF 120 PTS
3 769.59
-
DAX PTS
10 622.07
-1.54 %
Dowjones PTS
24 423.26
+0.14 %
6 682.74
+1.05 %
1.136
+0.07 %

Netanyahu inaugure la ligne ferroviaire rapide entre Jérusalem et Tel-Aviv

| AFP | 334 | 3 par 1 internautes
Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et son ministre des Transports Israël Katz lors du trajet inaugural de la liaison ferroviaire à grande vitesse entre Jérusalem et Tel-Aviv, le 20 septembre 2018
Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et son ministre des Transports Israël Katz lors du trajet inaugural de la liaison ferroviaire à grande vitesse entre Jérusalem et Tel-Aviv, le 20 septembre 2018 ( THOMAS COEX / AFP )

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a inauguré jeudi la nouvelle ligne de train à grande vitesse entre Jérusalem et Tel-Aviv qui commencera à opérer partiellement mardi et devrait changer la vie de nombreux Israéliens, a constaté l'AFP.

A terme, Jérusalem et Tel-Aviv devraient être à une demi-heure l'une de l'autre par le train. Une aubaine pour les nombreux Israéliens qui parcourent régulièrement les 70 km séparant ces deux villes, où se concentrent l'essentiel de l'activité économique et politique du pays.

Devant la presse, M. Netanyahu a parlé d'une "journée historique" et du début d'une "nouvelle ère".

Les deux villes n'étaient jusqu'alors desservies que par une ligne sinueuse qui suivait le tracé de l'ancienne ligne du mandat britannique et il fallait compter au moins une heure et demie pour faire le trajet par le rail.

Sinon, il fallait prendre la route et s'exposer aux importants bouchons des heures de pointe et au stress d'une conduite souvent erratique.

Cette ligne ferroviaire n'est pas encore opérationnelle de bout en bout, mais seulement entre la nouvelle gare de Jérusalem et l'aéroport international Ben Gourion, situé près de Tel-Aviv. Il faut 21 minutes pour parcourir ce trajet.

Quatorze ans après le lancement du projet en 2004, des travaux sont encore nécessaires avant la mise en service du tronçon entre l'aéroport Ben Gourion et le centre de Tel-Aviv.

La ligne devait initialement commencer à fonctionner en 2008. Mais le chantier sous maîtrise israélienne en partenariat avec des entreprises chinoise, italienne ou russe, a accusé de nombreux retards. La mise en service avait encore été repoussée de plusieurs mois début 2018.

Les groupes canadien Bombardier, espagnol Semi et français Alstom ont également pris part au projet. Le chantier avait été chiffré en 2016 à sept milliards de shekels (1,6 milliard d'euros).

La nouvelle ligne est présentée par ses promoteurs comme une prouesse d'ingénierie. Coupant en plein dans le relief semi-montagneux qui entoure Jérusalem, elle comprend 40 kilomètres de tunnels et huit ponts.

Une partie de la ligne est exposée aux critiques politiques puisqu'elle passe par la Cisjordanie, un territoire palestinien occupé par l'armée israélienne depuis plus de 50 ans.

Le système de transport public en Israël repose essentiellement sur les autobus. Le train n'y représente que 6% des transports publics, contre 30 à 60% dans de nombreux autres pays de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), comme l'a souligné cette organisation dans un rapport sur l'économie israélienne publié en janvier 2016.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 10/12/2018

CS a des objectifs de croissance ambitieux dans l'industrie spatiale en Europe. Moltek serait un complément idéal aux activités de CS Space...

Publié le 10/12/2018

Communiqué de presse Paris La Défense, le 10 décembre 2018 Albioma cède son activité de méthanisation en France à Evergaz   Biométhanisation Partenaires, société…

Publié le 10/12/2018

ADLPartner Société anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital de 6 478 836 euros 3, avenue de Chartres 60500 - CHANTILLY 393 376 801 R.C.S.…

Publié le 10/12/2018

Global Ecopower a affiché des résultats semestriels en progression. Ainsi, le groupe a fait état d’un résultat net, part du groupe de 2,024 millions d'euros au premier semestre, contre -0,659…

Publié le 10/12/2018

Compagnie des Alpes vient de lever le voile sur ses résultats 2107/2018. Ainsi, l’exploitant de domaines skiables et de parcs à thèmes a publié un résultat net part du groupe en hausse de plus…