5 450.48 PTS
-0.93 %
5 451.50
-0.80 %
SBF 120 PTS
4 367.37
-0.86 %
DAX PTS
12 834.11
-1.36 %
Dowjones PTS
24 987.47
-0.41 %
7 251.41
-0.06 %
Nikkei PTS
22 680.33
-

Nestlé n'utilisera plus d'oeufs de poules en batterie d'ici 2025

| AFP | 264 | Aucun vote sur cette news
Logo de la multinationale suisse Nestlé, le 9 octobre 2014, à Vers-chez-les-Blanc, près de Lausanne, en Suisse
Logo de la multinationale suisse Nestlé, le 9 octobre 2014, à Vers-chez-les-Blanc, près de Lausanne, en Suisse ( FABRICE COFFRINI / AFP/Archives )

Nestlé s'est engagé à n'utiliser que des œufs de poules élevées en liberté dans tous ses produits d'ici 2025, a-t-il annoncé jeudi, s'alignant sur nombre de fabricants qui ont banni la production en batterie.

Le groupe qui possède un vaste portefeuille de marques, englobant aussi bien les dosettes de café Nespresso que les pizzas Buitoni ou les bouillons Maggi, a précisé que cet objectif concernera aussi bien les œufs eux-mêmes que les ingrédients tels que les blancs en poudre.

Actuellement, quelque 40% de ses produits fabriqués en Europe sont déjà produits à base d’œufs de poules élevées en liberté, a indiqué Nestlé dans un communiqué.

En Europe et aux États-Unis, le groupe entend supprimer entièrement les œufs de poules élevées en cage d'ici 2020, a-t-il ajouté, précisant que la période de transition durera jusqu'en 2025 pour le reste de la zone Amériques, le Moyen-Orient, l'Afrique et l'Océanie.

Pour l'Asie, il visera également cette échéance dans la mesure où les conditions le permettront, a-t-il expliqué.

Plusieurs marques et enseignes de grande distribution se sont engagées à retirer les œufs en batterie de leurs rayons.

En France, les principaux acteurs de la distribution, tels que Carrefour, Les Mousquetaires (Intermarché et Netto), Lidl, Aldi, Monoprix ou Super U ont pris des engagements concernant les œufs de catégorie 3 (œufs de poules élevées en cage).

Les annonces s'étaient multipliées après la diffusion en mai 2016 d'une vidéo de l'association de défense des animaux L214 dénonçant les conditions d'élevage de poules en batterie.

Mi-janvier, les producteurs français d’œufs avaient demandé aux enseignes de les aider à investir pour s'adapter à ces décisions, pointant que ces objectifs représentaient des investissements de près de 500 millions d'euros.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/06/2018

Naissance de 2 nouvelles sociétés -Business Solutions Italia & Business Remote Solutions Italia- pour un partenariat assorti d'un contrat de 30 ME sur 5 ans...

Publié le 18/06/2018

Le produit net de l'émission sera utilisé pour les besoins généraux de Safran...

Publié le 18/06/2018

Bezons, le 18 juin 2018, 20h00   INFORMATION MENSUELLE RELATIVE AU NOMBRE TOTAL D'ACTIONS ET DE DROITS DE VOTE COMPOSANT LE CAPITAL SOCIAL   Etabli en application de…

Publié le 18/06/2018

Plusieurs contrats convertisseurs statiques en 2017 pour 6 ME...

Publié le 18/06/2018

Claranova participe au Berenberg Pan-European Discovery Conference...