5 526.51 PTS
+0.58 %
5 533.5
+0.75 %
SBF 120 PTS
4 420.31
+0.58 %
DAX PTS
13 434.45
+1.15 %
Dowjones PTS
26 071.72
+0.21 %
6 834.33
+0.34 %
Nikkei PTS
23 808.06
+0.19 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Moyens de paiement: 800 millions d'euros de fraude en France en 2016

| AFP | 276 | Aucun vote sur cette news
La carte bancaire représente la moitié du montant de la fraude, mais celui-ci tant à diminuer
La carte bancaire représente la moitié du montant de la fraude, mais celui-ci tant à diminuer ( VALERY HACHE / AFP/Archives )

La fraude sur les moyens de paiements émis en France s'est élevé en 2016 à 800 millions d'euros, un montant dont l'essentiel est lié aux transactions par carte, selon un rapport publié mardi.

"Cette somme peut sembler relativement modeste au regard des flux de paiements échangés annuellement en France, de l'ordre de 27.000 milliards d'euros. Elle représente toutefois une charge substantielle pour les utilisateurs et les fournisseurs de services de paiement", précise l'Observatoire de la sécurité des moyens de paiements dans son premier rapport annuel.

L'observatoire ne prend en compte que les moyens de paiement émis par un établissement français. Ainsi, une fraude survenue sur une carte de paiement américaine par exemple, même si elle a lieu en France, n'est pas comptabilisée.

Compte tenu de son usage important, la carte représente la moitié du montant de la fraude, un tiers est attribué aux paiements par chèque, et le reste concerne les instruments de paiement de type virement ou prélèvement, est-il ajouté.

Concernant la fraude à la carte, l'observatoire relève que celle-ci est concentrée essentiellement sur les paiements via internet, qui supportent les deux tiers du montant de la fraude alors qu'ils ne représentent que 12% des transactions. D'autre part elle affecte plus fortement les transactions transfrontalières que les transactions nationales.

En volume, la fraude a touché l'an dernier 4,8 millions de transactions, là encore essentiellement sous forme de paiements par carte, détaille l'observatoire.

Toutefois, le montant de la fraude sur les cartes émises en France s'est inscrit en 2016 en baisse pour la première fois depuis 2004 : à 399 millions contre 416 millions en 2015, pour un taux de fraude qui diminue également, à 0,064% contre 0,070% un an plus tôt.

Si le paiement par carte sans contact bondit depuis l'an dernier, la fraude sur ce moyen de paiement reste limitée: sur 630 millions de transactions réalisées, pour un montant total de 6,4 milliards d'euros, le taux de fraude n'a pas dépassé 0,020% contre 0,019% en 2015.

"On a un canal de paiement nouveau qui se développe dans de bonnes conditions, c'est très positif", s'est félicité lors d'une conférence de presse François Villeroy de Galhau, le gouverneur de la Banque de France qui préside l'observatoire.

La fraude sur les autres moyens de paiement apparaît quant à elle globalement stable avec un taux de fraude de 0,025% pour le chèque, 0,003% pour le prélèvement, et 0,0004% pour les virements et effets de commerce.

"Le léger recul de la fraude sur la carte, ainsi que la stabilité observée sur celle des autres instruments de paiement, témoignent des efforts entrepris par les acteurs du marché des paiements en terme de sécurisation des transactions", salue l'observatoire.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/01/2018

Dominique Carouge exerçait depuis le 1er janvier 2016 les responsabilités de Directeur Financier Adjoint et de Responsable des Opérations financières et du Contrôle...

Publié le 19/01/2018

COMMUNIQUE DE PRESSE                                                            Paris, le 19 janvier…

Publié le 19/01/2018

    EXEL Industries Société Anonyme au capital de 16 969 750 EUR Siège Social : 54, rue Marcel Paul 51206 Epernay Cedex RCS Epernay n° B 095 550 356…

Publié le 19/01/2018

Une fois converties en actions ordinaires, ces ADP seront admises à la négociation sur le marché Euronext Growth...

Publié le 19/01/2018

Visiativ a finalisé le rachat par Alliativ, société holding détenue par les deux fondateurs dirigeants Laurent Fiard et Christian Donzel, des 450 660 ADP 2012 (Action à Dividende Prioritaire)…

CONTENUS SPONSORISÉS