En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 552.34 PTS
+0.03 %
5 543.00
-0.12 %
SBF 120 PTS
4 380.30
+0.15 %
DAX PTS
12 260.07
+0.26 %
Dowjones PTS
27 154.20
-0.25 %
7 834.90
-0.88 %
1.122
+0.00 %

Moteurs truqués: Daimler contraint de rappeler 60.000 véhicules en Allemagne

| AFP | 266 | 5 par 1 internautes
Daimler est contraint de rappeler 60.000 voitures en Allemagne, sur lesquelles il est soupçonné d'avoir installé des logiciels pour truquer les émissions
Daimler est contraint de rappeler 60.000 voitures en Allemagne, sur lesquelles il est soupçonné d'avoir installé des logiciels pour truquer les émissions ( John MACDOUGALL / AFP/Archives )

L'agence allemande de l'automobile (KBA) a contraint Daimler de rappeler 60.000 voitures en Allemagne, sur lesquelles le constructeur automobile est soupçonné d'avoir installé des logiciels pour truquer les émissions, a affirmé samedi le quotidien Bild.

"Une enquête était en cours depuis avril et nous confirmons ces informations", a déclaré à l'AFP un porte-parole du groupe.

Le constructeur automobile était visé depuis plusieurs mois par une enquête des autorités de régulation allemandes qui concernait les modèles Mercedes-Benz GLK 220 CDI, fabriqués entre 2012 et 2015.

Le logiciel en question réduit les émissions de particules nocives des véhicules durant la période des tests. Sur la route toutefois, ces véhicules dégagent des quantités d'émissions nocives au-dessus des limites réglementaires.

L'autorité allemande avait déjà ordonné l'an dernier à Daimler de rappeler 700.000 véhicules dans le monde, dont 280.000 en Allemagne, pour l'installation de logiciels illégaux. Le constructeur a fait appel de cette décision.

Daimler est en outre menacé depuis février de sanction financière dans le cadre du scandale du dieselgate par le procureur de Stuttgart.

Les enquêtes sur ce scandale du diesel ont commencé en Allemagne en 2015, quand Volkswagen a admis avoir truqué 11 millions de véhicules, dont 2,4 millions vendus en Allemagne.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/07/2019

Les titres Foncière Euris inscrits à l'actif du bilan et la créance de dividende n'ont pas fait l'objet de dépréciation dans les comptes semestriels de la société Carpinienne de…

Publié le 19/07/2019

Il vise à réduire les émissions de carbone dans la production d'acier...

Publié le 19/07/2019

Naftis conçoit, réalise et met en oeuvre des solutions destinées aux industries pétrolières et pétrochimiques...

Publié le 19/07/2019

Le chiffre d'affaires de Nanobiotix au titre du second trimestre 2019 est de 31,9 KE...

Publié le 19/07/2019

Derichebourg a signé un contrat de prêt de 130 millions d’euros avec la Banque européenne d’investissement, destiné à contribuer au financement à long terme d’un programme pluriannuel…