En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 406.47 PTS
-0.20 %
5 410.00
-0.12 %
SBF 120 PTS
4 330.26
-0.11 %
DAX PTS
12 689.88
+0.03 %
Dowjones PTS
25 064.50
-0.53 %
7 352.36
+0.00 %
1.164
+0.00 %

Moody's ramène la note souveraine britannique au niveau de celle de la France

| Boursier | 210 | Aucun vote sur cette news

L'agence a abaissé à "Aa2" la dette du Royaume-Uni, pour intégrer, en particulier, la perspective du Brexit...

Moody's ramène la note souveraine britannique au niveau de celle de la France
Credits Reuters

L'arrivée du printemps a rendu les agences de notation moroses. Après l'abaissement des notations souveraines de la Chine et de Hong Kong par Standard & Poor's, c'est Moody's qui s'attaque au Royaume-Uni, avec une dette ramenée de "Aa1" à "Aa2", soit deux crans en-dessous du "triple A", au même niveau que la France, ou la Corée du Sud. La perspective d'évolution, qui était négative, redevient stable. L'agence explique que les perspectives des finances publiques britanniques se sont considérablement détériorées depuis le premier abaissement de la note souveraine, car le programme de consolidation fiscale du gouvernement pose question et que la dette publique continue à croître. En parallèle, la pression fiscale risque d'être accrue par l'érosion des perspectives économiques de moyen terme du pays, après sa décision de quitter l'Union européenne, d'autant que les négociations entourant le Brexit paraissent d'une incroyable complexité.

La perspective d'évolution est cependant stable, compte tenu de la robustesse économique et institutionnelle du pays, qui se compare favorablement avec les autres nations notées "Aa2", précise Moody's. L'analyste en charge du Royaume-Uni s'appuie aussi sur la volonté de Londres de signer un accord de libre-échange dans le cadre du Brexit, qui atténuerait sans doute son impact négatif sur l'économie du pays. Le gouvernement pourrait même assouplir sa position dans plusieurs dossiers, conclut-il.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/07/2018

Le titre a buté contre sa moyenne mobile à 50 jours et la borne haute de Bollinger sur un graphique journalier. Le RSI ne parvient pas à dépasser les 50. Retour de la pression vendeuse attendue.…

Publié le 20/07/2018

Covivio (Foncière des régions) gagne 0,23% à 88,30 euros au lendemain de ses résultats du premier semestre. Sur cette période, l’EPRA Earnings a progressé de 5% à 192 millions d’euros,…

Publié le 20/07/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 20/07/2018

Dans des volumes étoffés, Ateme s'effondre de 10,5% à 15 euros...

Publié le 20/07/2018

Gecina a relevé son objectif de résultat récurrent net par action pour 2018, à +8% contre +3% à +6% attendu jusqu’alors. La foncière peut se le permettre en raison des tendances favorables…