En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 742.38 PTS
-1.47 %
4 774.5
-0.62 %
SBF 120 PTS
3 769.59
-1.63 %
DAX PTS
10 622.07
-1.54 %
Dowjones PTS
24 423.26
+0.14 %
6 682.74
+1.05 %
1.135
+0.01 %

Monsanto fait appel de sa condamnation dans le procès Roundup

| AFP | 251 | 5 par 1 internautes
Un bidon de désherbant Roundup dans un magasin de San Rafael, aux Etats-Unis, le 9 juillet 2018
Un bidon de désherbant Roundup dans un magasin de San Rafael, aux Etats-Unis, le 9 juillet 2018 ( JOSH EDELSON / AFP )

Monsanto a entamé mardi la procédure d'appel de sa condamnation à payer des millions de dollars de dommages et intérêts à un jardinier américain souffrant d'un cancer qu'il attribue au Roundup, a indiqué une avocate de l'entreprise.

Le géant agrochimique a déposé un "avis d'appel", première étape de sa démarche juridique pour revenir sur le verdict de ce procès historique.

"Les données scientifiques présentées lors du procès ne soutiennent pas la conclusion d'un lien certain entre le Glyphosate ou le Roundup et le cancer de M. Johnson", a réaffirmé mercredi Bayer, qui a récemment racheté Monsanto, dans un communiqué.

Le groupe allemand a d'ailleurs annoncé vouloir publier le mois prochain des "résumés d'études sur la sécurité" du Glyphosate sur une "plateforme de transparence en ligne ".

Le 10 août, un jury populaire du tribunal de San Francisco avait conclu que Monsanto avait agi avec "malveillance" en cachant le caractère potentiellement cancérigène du Glyphosate et que ses désherbants grand public Roundup et professionnel RangerPro avaient "considérablement" contribué à la maladie de Dewayne Johnson, 46 ans, qui est en phase terminale.

Condamnée à verser 289 millions de dollars de dommages et intérêts, la firme avait alors annoncé son intention de faire appel et avait aussi officiellement demandé à la juge de San Francisco Suzanne Bolanos d'organiser un nouveau procès, une procédure distincte de l'appel.

Le 22 octobre, Mme Bolanos, qui avait mené les débats du procès cet été, avait maintenu ce verdict sur le fond, mais avait demandé un forte réduction, à 78,5 millions de dollars, des dommages punitifs infligés à Monsanto.

Le plaignant avait accepté cette réduction "dans le but d'éviter le poids d'un nouveau procès", "espérant voir de son vivant une résolution finale" du dossier, avaient expliqué les avocats de ce père de deux garçons, auquel les médecins ne donnent plus que deux ans à vivre tout au plus.

M. Johnson avait abondamment utilisé Roundup et RangerPro dans le cadre de son travail, pendant deux ans, à partir de 2012.

Ce procès était le premier mettant sur le banc des accusés les produits au Glyphosate de Monsanto, contre lesquels quelque 8.000 procédures juridiques sont en cours, rien qu'aux États-Unis, selon Bayer.

Le jugement retentissant du mois d'août avait suscité de nombreuses réactions à travers le monde, notamment en France où le Glyphosate est particulièrement controversé. Il a été classé en 2015 "cancérigène probable" par l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 10/12/2018

CS a des objectifs de croissance ambitieux dans l'industrie spatiale en Europe. Moltek serait un complément idéal aux activités de CS Space...

Publié le 10/12/2018

Communiqué de presse Paris La Défense, le 10 décembre 2018 Albioma cède son activité de méthanisation en France à Evergaz   Biométhanisation Partenaires, société…

Publié le 10/12/2018

ADLPartner Société anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital de 6 478 836 euros 3, avenue de Chartres 60500 - CHANTILLY 393 376 801 R.C.S.…

Publié le 10/12/2018

Global Ecopower a affiché des résultats semestriels en progression. Ainsi, le groupe a fait état d’un résultat net, part du groupe de 2,024 millions d'euros au premier semestre, contre -0,659…

Publié le 10/12/2018

Compagnie des Alpes vient de lever le voile sur ses résultats 2107/2018. Ainsi, l’exploitant de domaines skiables et de parcs à thèmes a publié un résultat net part du groupe en hausse de plus…