En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 469.60 PTS
-0.45 %
5 463.50
-0.35 %
SBF 120 PTS
4 382.94
-0.32 %
DAX PTS
12 361.70
-0.56 %
Dowjones PTS
26 743.50
+0.00 %
7 531.07
+0.00 %
1.180
+0.47 %

Mondial, grèves, canicule: les parcs de loisirs n'ont pas tous été à la fête cet été

| AFP | 293 | 5 par 1 internautes
le Pavillon du Futuroscope au parc du Futuroscope, à Chasseneuil-du-Poitou, le 10 décembre 2016
le Pavillon du Futuroscope au parc du Futuroscope, à Chasseneuil-du-Poitou, le 10 décembre 2016 ( GUILLAUME SOUVANT / AFP/Archives )

Les grèves SNCF, mais aussi la Coupe du monde et la canicule ont perturbé la saison des parcs d'attraction en France, faisant fluctuer la fréquentation, même si certains sites ont réussi à tirer leur épingle du jeu.

"Juillet et août sont bons, mais ils auraient pu être meilleurs", résume à l'AFP François Fassier, directeur des parcs de loisirs (Astérix, Walibi, Futuroscope, Grévin) de la Compagnie des Alpes.

"Cela a été variable d'un parc à l'autre, mais le Futuroscope et le Parc Astérix ont été touchés par la grève SNCF qui a duré très longtemps, on a eu pas mal d'annulations de groupes". Et pendant le Mondial de football, "l'environnement a été léthargique, de la demi-finale à pratiquement une semaine après le titre. Ensuite on a entamé la canicule", détaille-t-il.

Le Parc Astérix a cependant atteint son deux-millionième visiteur fin août - alors que l'an dernier ce cap avait été franchi fin septembre - ce qui lui permettra de réaliser un "record historique" cette saison. "Nous sommes en croissance, mais cela aurait pu être encore mieux", souligne M. Fassier.

La fréquentation du Futuroscope de Poitiers s'est en revanche repliée d'environ 5%. Outre l'impact lié au Mondial, à la canicule et aux grèves, le responsable de la Compagnie des Alpes met en avant la base de comparaison "très élevée" en 2017, année de célébration des 30 ans du parc et de l'inauguration d'une attraction majeure.

Il évoque également "une relative désaffection du littoral pendant l'été, constatée par l'ensemble des acteurs du tourisme du grand-ouest".

Premier parc - et de très loin - en termes de fréquentation, Disneyland Paris ne communique plus son nombre de visiteurs depuis 2015, année où il en avait comptabilisé 14,8 millions. Sans donner plus de détails sur 2018, il indique à l'AFP que les célébrations de son 25e anniversaire "ont connu un franc succès" et que la saison dédiée à l'univers Marvel a aussi été "lancée avec succès".

Le Puy du Fou devrait pour sa part réaliser une année record, avec 2,3 millions de visiteurs d'ici à la fin de la saison en novembre.

- "clientèle de plus en plus volatile" -

"La canicule n'a pas vraiment perturbé notre fréquentation car nous avons beaucoup d'activités couvertes et climatisées. Et la grève SNCF a eu un léger impact au printemps sur certaines dates où nous avions des trains spéciaux. Mais nous n'avons pas connu d'impact majeur", commente Nicolas de Villiers, président du site vendéen.

"Cela ne sera pas une grande année pour les parcs, à l'exception des sites franciliens comme Disneyland Paris qui ont bénéficié du flux de touristes étrangers", souligne Didier Arino, directeur du cabinet Protourisme.

L'expert indique que la saison a été "compliquée, avec un mauvais mois de juillet où la fréquentation a baissé d'environ 8% sur l'ensemble des parcs, hors Disneyland". Et il évoque aussi un été "atypique, avec une clientèle de plus en plus volatile et de moins en moins prévisible".

Autre élément qui n'a pas joué en faveur des parcs, le fait que "plus de Français ont décidé cet été de partir à l'étranger, au détriment d'un séjour en France", détaille M. Arino.

"La saison n'est pas mauvaise", relève Sophie Huberson, déléguée générale du syndicat des espaces de loisirs, d'attractions et culturels (Snelac), tout en reconnaissant que les fortes chaleurs ont généré "une baisse de la fréquentation dans les parcs d'attraction et les parcs animaliers".

"Un aléa météo peut se traduire par un simple report de la visite, mais quand la canicule se prolonge, il y a abandon de la visite", indique-t-elle.

Le Jardin d'Acclimatation de Paris semble, lui, avoir profité de la surchauffe: tout juste rénové, il a rouvert au public le 1er juin ses 40 attractions immergées dans la nature, et indique avoir attiré 250.000 personnes en juillet comme en août, des chiffres "en-dessus de 2017 et des prévisions".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

NOUVEAUTÉ - Bourse Direct lance ses Webinaires

Trader sur Indices et Matières 1ères avec les CFD
Lundi 2 octobre de 12h00 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Jeudi 11 octobre de 12h30 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 24/09/2018

Casino dit avoir a été sollicité depuis quelques jours par Carrefour en vue d'une tentative de rapprochement...

Publié le 24/09/2018

Casino dit avoir a été sollicité depuis quelques jours par Carrefour en vue d'une tentative de rapprochement...

Publié le 21/09/2018

L'acteur français Alain Delon invité du Grand Journal, le 13 mai 2010 à Cannes ( LOIC VENANCE / AFP/Archives )La star française Alain Delon, 82 ans, a déclaré que s'il n'avait pas été…

Publié le 17/09/2018

H&M bondit de plus de 13% à 139,72 couronnes suédoises. Jamais depuis 16 ans, le titre du numéro deux mondial de la distribution de prêt-à-porter n'avait connu une pareille hausse en séance. Les…

Publié le 14/09/2018

Sur les 5% du capital du groupe parapétrolier

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/09/2018

Banco BPM a choisi le logiciel sous licence Cristal de Worldline, spécialiste des paiements et des services transactionnels, pour l'implémentation de sa plateforme Instant Payment. La solution de…

Publié le 24/09/2018

L’équipementier automobile et aérospatiale Lisi a finalisé l’acquisition de 100 % des actifs de Hi-Vol Products, un fabricant américain de composants mécaniques de sécurité pour…

Publié le 24/09/2018

Gilbert Dupont réitère sa recommandation Accumuler sur le titre Neopost, assortie d’un objectif de cours de 26 euros, alors que le spécialiste du traitement du courrier doit dévoiler ses…

Publié le 24/09/2018

Cette coopération vise à développer et industrialiser des architectures de diodes et transistors de puissance avancées en nitrure de gallium sur silicium (GaN-on-Si)  La…

Publié le 24/09/2018

EDF Renewables North America a signé un partenariat stratégique avec EnterSolar dans le cadre duquel la filiale d'EDF va prendre 50% du capital du...