Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
7 121.50 PTS
-1.11 %
7 132.00
-0.95 %
SBF 120 PTS
5 527.91
-0.93 %
DAX PTS
15 771.94
-1.02 %
Dow Jones PTS
35 911.81
-0.56 %
15 611.59
+0.75 %
1.139
-0.11 %

Moins de croissance et beaucoup plus d'inflation en 2022 selon la BCE

| Boursier | 524 | 4.50 par 2 internautes

Christine Lagarde s'exprime depuis 14h30 à la suite de la dernière décision de politique monétaire de la BCE...

Moins de croissance et beaucoup plus d'inflation en 2022 selon la BCE
Credits Reuters

Christine Lagarde s'exprime depuis 14h30 à la suite de la dernière décision de politique monétaire de la BCE. Le marché du travail continue à s'améliorer. Cela soutient les attentes de hausse des revenus et de la consommation des ménages. La croissance devrait néanmoins ralentir en fin d'année en lien avec la nouvelle vague de coronavirus. Cette croissance plus lente est susceptible de se prolonger jusqu'au début 2022.

Selon les dernières projections de la BCE, le PIB de la zone euro devrait progresser de 5,1% cette année (contre 5% précédemment), de 4,2% en 2022 (contre 4,6%), de 2,9% en 2023 (contre 2,1%) et de 1,6% en 2024.

L'inflation devrait rester élevée à court terme, mais la BCE s'attend à ce qu'elle diminue au cours de l'année prochaine. Elle devrait malgré tout se maintenir au-dessus de la barre des 2% une bonne partie de l'année prochaine. Concrètement, le taux d'inflation devrait atteindre 3,2% en 2022 (contre 1,7% envisagé précédemment), 1,8% en 2023 (contre 1,5%) et 1,8% en 2024.

La reprise de l'inflation reflète principalement une forte hausse des prix des carburants, du gaz et de l'électricité. En novembre, l'inflation énergétique a représenté plus de la moitié de l'inflation globale. La demande continue également de dépasser l'offre limitée dans certains secteurs. Les conséquences sont particulièrement visibles sur les prix des biens durables et des services aux consommateurs qui ont récemment rouvert. Les effets de base liés à la fin de la baisse de la TVA en Allemagne contribuent toujours à la hausse de l'inflation, mais seulement jusqu'à la fin de l'année. S'il existe une incertitude quant au temps qu'il faudra pour que ces problèmes soient résolus, les équipes de la BCE s'attendent à ce que les prix de l'énergie se stabilisent au cours de 2022, que les modes de consommation se normalisent et que les pressions sur les prix résultant des goulets d'étranglement de l'offre mondiale s'atténuent.

Globalement, la BCE juge les risques pesant sur les perspectives économiques comme globalement équilibrés. L'activité économique pourrait surpasser ses attentes si les consommateurs deviennent plus confiants et épargnent moins que prévu. En revanche, l'aggravation récente de la pandémie, y compris la propagation de nouveaux variants, pourrait être un frein plus persistant à la croissance. L'évolution future des prix de l'énergie et le rythme auquel les goulets d'étranglement de l'offre seront résolus constituent des risques pour la reprise et les perspectives d'inflation. Si les pressions sur les prix se traduisent par des hausses de salaires plus élevées que prévu ou si l'économie revient plus rapidement à pleine capacité, l'inflation pourrait s'avérer plus élevée.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 4.50
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

Plus que quelques jours pour bénéficier de notre offre Assurance vie

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 janvier 2021 inclus.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/01/2022

Un nouveau Chief Strategy and Product Officer (CSPO), John-Paul Hemingway, intègre l'équipe de direction de SES, soulignant ainsi l'engagement de l'opérateur de satellites " à imaginer, construire…

Publié le 18/01/2022

BNP Paribas Asset Management annonce la nomination de Roger Miners au poste de Responsable de la distribution pour l'Europe, avec effet immédiat...

Publié le 18/01/2022

Dans de gros volumes, Catana bondit de 5,1% à 7,2 euros après avoir dévoilé un chiffre d'affaires trimestriel en croissance de 64% à 29,74 millions...

Publié le 18/01/2022

Christel Heydemann, la directrice de Schneider Europe et administratrice d'Orange, serait la favorite de l'Elysée pour succéder à Stéphane Richard à la tête de l'opérateur de…

Publié le 18/01/2022

Navya présentera la supervision à distance d’une flotte de véhicules autonomes à l’occasion du salon Autonomy Paris qui se tiendra les 16 & 17 mars 2022. En juillet 2020, Navya avait franchit…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne