5 281.58 PTS
+1.13 %
5 278.5
+1.14 %
SBF 120 PTS
4 231.68
+1.11 %
DAX PTS
12 451.96
+0.86 %
Dowjones PTS
25 219.38
+0.08 %
6 770.66
-0.36 %
Nikkei PTS
21 720.25
+1.19 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

MMA a ponctionné des centaines de millions d'euros à l'insu de ses sociétaires

| AFP | 242 | 3 par 1 internautes
L'hebdomadaire satirique Le Canard Enchaîné révèle que MMA a imposé à ses sociétaires, à leur insu, un prêt forcé qui n'a jamais été remboursé
L'hebdomadaire satirique Le Canard Enchaîné révèle que MMA a imposé à ses sociétaires, à leur insu, un prêt forcé qui n'a jamais été remboursé ( Jacques DEMARTHON / AFP/Archives )

MMA, enseigne du mastodonte de l'assurance mutuelle Covéa, a ponctionné plusieurs centaines de millions d'euros à l'insu de ses sociétaires entre 1972 et 1988, selon des informations révélées mercredi par le Canard Enchaîné, qui estime le préjudice à 350 millions d'euros.

Selon l'hebdomadaire satirique, qui s'est procuré un document "strictement confidentiel" daté de 2011 et destiné au comité exécutif du groupe, plusieurs millions de sociétaires "ont souscrit, à l'insu de leur plein gré, un emprunt que MMA leur a imposé en vue de constituer un fonds social complémentaire (FSC)".

"Ce prêt forcé ne leur a jamais été remboursé, et la dette à leur égard, en comptant les intérêts, avoisinerait aujourd'hui les 350 millions d'euros", poursuit le journal.

Entre 1972 et 1988, période durant laquelle la "solvabilité (du groupe) nécessitait d'être renforcée", MMA aurait imposé à ses sociétaires la souscription à un emprunt afin de constituer "un fonds social complémentaire", rapporte Le Canard Enchaîné.

Le remboursement de cette cotisation, s'élevant à "quelques euros par trimestre", devait se faire au bout de 20 ans, avec un intérêt de 5% par an.

Mais quelques dizaines d'années plus tard, impossible pour les clients de récupérer leur argent car, explique le journal, le délai légal de prescription d'une dette avait été ramené en 2008 à cinq ans contre trente jusqu'alors.

Selon la note confidentielle de l'assureur, consultée par l'hebdomadaire, "les actions en remboursement seront ainsi prescrites au bénéfice de MMA le 20 juin 2013". Et non en 2027, "si la réglementation n'avait pas changé", précise le journal.

Au total, au 31 décembre 2011, les cotisations ont atteint 260 millions d'euros. Avec les intérêts de 5%, la somme s'élèverait désormais à 350 millions d'euros.

MMA, interrogé par le Canard Enchaîné, a justifié l'encaissement de cette somme par "un produit exceptionnel" dans les comptes de l'année 2013.

Et explique dans le document interne daté de 2011 qu'il n'était "débiteur d'aucune obligation d'information à l'égard des sociétaires ayant souscrit au fonds social".

Contactée par l'AFP, Covéa, la société mère de MMA, demeurait injoignable. En 2016, ce poids lourd de l'assurance mutualiste, qui regroupe notamment les enseignes GMF, Maaf et MMA, a réalisé un bénéfice net de 825 millions d'euros et un chiffre d'affaires de 16,3 milliards d'euros.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 18/02/2018

Le président Emmanuel Macron à l'Elysée, le 16 février 2018 à Paris ( Ian LANGSDON / POOL/AFP )La cote de popularité d'Emmanuel Macron a chuté de six points en février, à 44% de…

Publié le 18/02/2018

Takayo Someya présente son innovation, le 14 février 2018 à Tokyo. ( / AFP )Un écran ultra-fin, souple comme un pansement, qu'on peut se coller sur la main pour recevoir et envoyer des…

Publié le 18/02/2018

Emma Gonzalez, élève du lycée de Floride frappé par le tuerie, pendant son discours interpellant Donald Trump lors d'un rassemblement contre les armes à Fort Lauderdale le 17 février 2018 (…

Publié le 17/02/2018

Tariq Ramadan, lors d'un séminaire, le 26 mars 2016 à Bordeaux ( MEHDI FEDOUACH / AFP/Archives )Tariq Ramadan, en détention provisoire pour viols, a été hospitalisé vendredi soir, a annoncé…

Publié le 17/02/2018

Israël a mené des raids aériens contre le Hamas à Gaza après une explosion qui a blessé quatre de ses soldats à la frontière avec l'enclave palestinienne, un des accès de violences les…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/02/2018

SOFRAGI Société Française de Gestion et d'Investissement   SA au  Capital de 3.100.000 euros Siège Social : 37, avenue des Champs Elysées - 75008…

Publié le 16/02/2018

      CASINO, GUICHARD-PERRACHON Société anonyme au capital de 169 825 403,88 EUR Siège social : 1, Cours Antoine Guichard 42000…

Publié le 16/02/2018

SOCIÉTÉ INDUSTRIELLE ET FINANCIÈRE DE L'ARTOIS   COMMUNIQUÉ DE PRESSE   Chiffre d'affaires 2017 Le 16 février 2018 …

Publié le 16/02/2018

      Bilan semestriel du contrat de liquidité GAUMONT contracté avec la société EXANE BNP PARIBAS   Neuilly-sur-Seine, le 16 février…

Publié le 16/02/2018

Prismaflex International a levé 1,8 million d'euros auprès d'un nombre restreint d'investisseurs institutionnels français dans le cadre d'une augmentation de capital avec suppression du droit…

CONTENUS SPONSORISÉS