5 340.45 PTS
+0.45 %
5 335.00
+0.42 %
SBF 120 PTS
4 251.42
+0.39 %
DAX PTS
13 058.66
+0.50 %
Dowjones PTS
23 420.21
+0.27 %
6 306.11
-0.13 %
Nikkei PTS
22 261.76
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Grèce: le groupe minier Eldorado Gold suspend ses investissements

| AFP | 164 | Aucun vote sur cette news
Vue du site de la mine d'or dans les montagnes de Skouries (nord), le 15 février 2015
Décrié par les riverains et des associations écologistes, le projet d'exploitation est suspendu depuis 2015
Vue du site de la mine d'or dans les montagnes de Skouries (nord), le 15 février 2015 Décrié par les riverains et des associations écologistes, le projet d'exploitation est suspendu depuis 2015 ( SAKIS MITROLIDIS / AFP/Archives )

Le canadien Eldorado Gold a annoncé lundi qu'il allait suspendre ses opérations dans les différentes mines qu'il exploite ou s'apprête à exploiter en Grèce, en raison de retards dans les autorisations gouvernementales, mais sans exclure de revenir sur cette décision.

L'annonce du groupe canadien intervient alors que la Grèce commence à entrevoir une sortie de crise économique, après neuf ans de récession, et que le Premier ministre Alexis Tsipras appelle désormais à investir dans son pays en vantant "l'intérêt grandissant pour des investissements en Grèce".

Dimanche encore, il s'était publiquement félicité que le "Grexit" qu'on craignait il y a deux ans encore se soit désormais transformé, selon lui, en "Grinvest".

"Eldorado annonce son projet de suspendre l'investissement dans ses mines en activité et ses projets de développement (...) en Grèce", indique le groupe dans un communiqué, précisant que les opérations cesseront le 22 septembre sur les différents sites qu'il possède au nord de la Grèce.

"Malgré les tentatives répétées d'Eldorado et de sa filiale grecque, Hellas Gold, pour (collaborer) de manière constructive avec le gouvernement grec, le ministère de l'Énergie et de l'Environnement et d'autres organismes gouvernementaux, des retards persistent dans la délivrance des permis de routine et des licences pour la construction et développement des projets Skouries et Olympias en Chalcidique, au nord de la Grèce", explique Eldorado.

"Nous avons la responsabilité envers nos actionnaires d'allouer le capital à des projets qui non seulement ont le meilleur taux de rendement, mais aussi où les gouvernements locaux soutiennent nos investissements et travaillent avec nous à bâtir un avenir durable", observe dans le communiqué le PDG George Burns.

Tout en déplorant "l'impasse" actuelle, M. Burns, qui donnera une conférence de presse à Athènes en fin de matinée, laisse la porte ouverte : "Si le gouvernement grec veut travailler dans le cadre de ses obligations contractuelles, donner des permis dans les temps et soutenir l'investissement, Eldorado sera alors en position de réévaluer ses plans d'investissements dans le pays".

Le projet d'exploitation de la mine d'or de Skouries, très décrié par une grande partie des riverains et des associations écologistes, est suspendu depuis l'arrivée du gouvernement d'Alexis Tsipras au pouvoir début 2015.

Le gouvernement a annoncé un processus d'arbitrage, qui devait commencer mi-septembre.

M. Burns souligne dans le communiqué à quel point la situation est "regrettable", alors qu'Eldorado devait "ajouter 1.200 emplois supplémentaires à l'effectif actuel d'environ 2.400 personnes en Grèce". Il insiste aussi sur le risque pour la Grèce, en cas de rupture définitive, de perdre "des recettes fiscales et à l'export bien utiles".

Le groupe canadien rappelle avoir investi un milliard de dollars en Grèce depuis 2012, "chiffre qui doublerait si Eldorado pouvait développer pleinement ses actifs".

L'exploitation de la mine de Skouries, selon ses détracteurs, pourrait causer des dommages irréversibles à l'environnement, notamment en contaminant les nappes phréatiques.

En 2013, des cocktails molotov avaient été lancés sur le site, blessant un des gardiens. Le débat est très vif dans la région de la mine, où autant de personnes soutiennent l'exploitation.

Eldorado possède trois sites en Chalcidique: Stratoni (argent, plomb, zinc) déjà en exploitation, et les projets de Skouries (or, cuivre) et Olympias (or, argent, plomb, zinc). Eldorado a également un projet d'exploitation en Thrace, Perama (or, argent).

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/11/2017

  COMMUNIQUE DE PRESSE   Paris, le 20 novembre 2017   Evolution du capital de Direct Energie    Cession par EBM Trirhena AG d'une partie de sa participation Environ 4,7% du…

Publié le 20/11/2017

   Communiqué de Presse   Paris, le 20 Novembre 2017   Informations relatives au nombre total de droits de vote et d'actions composant le capital…

Publié le 20/11/2017

Les résultats du premier semestre étant en ligne avec les prévisions du groupe, le Conseil d’administration de la société Bigben Interactive a, lors de sa réunion du 20 novembre 2017, décidé…

Publié le 20/11/2017

Bigben a enregistré au premier semestre, clos fin septembre, de l’exercice 2017/2018 un résultat net de 4,2 millions d’euros, en hausse de 102,4% et un résultat opérationnel courant de 6…

CONTENUS SPONSORISÉS