Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
7 078.09 PTS
-0.06 %
7 097.00
+0.09 %
SBF 120 PTS
5 436.93
+0.2 %
DAX PTS
15 204.17
+0.5 %
Dow Jones PTS
33 877.53
-0.61 %
12 090.60
-0.09 %
1.090
+0.33 %

Microsoft en perte de vitesse, même dans le cloud

| AFP | 230 | Aucun vote sur cette news
Microsoft en difficultés au quatrième trimestre 2022, même dans le secteur du
Microsoft en difficultés au quatrième trimestre 2022, même dans le secteur du "cloud" ( Fabrice COFFRINI / AFP/Archives )

Microsoft, qui vient de lancer un plan de licenciements, a fait des prévisions financières décevantes mardi, signe que la conjoncture économique finit par rattraper même les géants du cloud.

Le groupe de Redmond (nord-ouest des Etats-Unis) a vu sa croissance décélérer et ses bénéfices diminuer lors du dernier trimestre 2022.

D'octobre à décembre (deuxième trimestre de son exercice décalé), il a réalisé un chiffre d'affaires de 52,7 milliards de dollars, soit +2% sur un an, alors que c'est un habitué des croissances à deux chiffres.

Son bénéfice net est ressorti à 16,4 milliards, en baisse de 12% sur un an, d'après son communiqué de résultats publié mardi.

Ces chiffres ont d'abord rassuré le marché, qui s'attendait à pire: Microsoft a pris environ 4% à Wall Street lors des échanges électroniques après la clôture de la Bourse.

Mais le titre a perdu 1,31% juste après la conférence téléphonique aux analystes, au cours de laquelle l'entreprise a indiqué tabler sur des revenus compris entre 50,5 et 51,5 milliards de dollars pour le trimestre en cours, moins qu'escompté par le marché.

Microsoft s'attend à une demande plus faible qu'en 2022 pour ses activités liées aux ordinateurs personnels, comme son système d'exploitation Windows.

Surtout, la croissance de l'informatique à distance (cloud) devrait continuer à ralentir, notamment celle de la plateforme Azure.

L'activité "intelligent cloud", qui rassemble ses serveurs et services d'analyses de données, a rapporté 21,5 milliards de dollars au deuxième trimestre de son exercice décalé (+18% sur un an).

Azure a porté l'activité mais avec une croissance plus faible que d'habitude, à 31%.

Economies et investissements

"Certains contrats de cloud pourraient être revus à la baisse au moment où les entreprises réévaluent leurs projets de centres de données" à cause de leurs difficultés budgétaires, remarque Dan Ives de Wedbush.

Mais, selon cet analyste, l'appétit du gouvernement et de l'armée pour ces infrastructures ne se dément pas et de nombreuses sociétés n'ont pas encore effectué leur transition numérique.

Microsoft veut élargir son partenariat avec OpenAI, spécialiste de l'intelligence artificielle
Microsoft veut élargir son partenariat avec OpenAI, spécialiste de l'intelligence artificielle ( Lionel BONAVENTURE / AFP/Archives )

"Nous pensons que la transition vers le cloud (des entreprises et des organisations) reste inférieure à 50% et représente donc une opportunité massive pour Microsoft" malgré la mauvaise conjoncture économique, précise-t-il.

L'entreprise a annoncé le 18 janvier le licenciement d'ici fin mars de près de 5% de ses effectifs, soit environ 10.000 employés, pour faire face à l'incertitude économique et aux changements de priorités de ses clients.

Un "choix difficile", a expliqué le patron Satya Nadella dans une lettre aux employés, mais nécessaire "dans un secteur qui ne pardonne pas à ceux qui ne s'adaptent pas aux changements de plateforme".

Le groupe a aussi indiqué lundi qu'il allait investir "plusieurs milliards de dollars" pour élargir son partenariat avec le spécialiste de l'intelligence artificielle (IA) OpenAI, créateur notamment du robot conversationnel ChatGPT, qui suscite enthousiasme et effroi jusque chez le géant Google.

Microsoft va "transformer les modèles d'IA les plus avancés en une nouvelle plateforme informatique", a promis M. Nadella, cité dans le communiqué de résultats mardi.

Il espère aussi finaliser d'ici la fin de l'année le rachat du géant des jeux vidéo Activision Blizzard, malgré les obstacles posés par régulateurs américains et européens.

L'autorité américaine de la concurrence (FTC) a lancé en décembre des poursuites pour bloquer l'acquisition à 69 milliards de dollars de l'éditeur de titres comme "Call of Duty" et "Candy Crush".

L'Union européenne a de son côté ouvert une enquête pour savoir si la transaction rendrait les jeux d'Activision exclusifs à la Xbox, console de jeux commercialisée par Microsoft.

 ■

Copyright © 2023 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
REJOIGNEZ-NOUS LORS DES AVANT LE 6 MARS

Jusqu'à 200€ offerts* sur vos frais de courtage

J'en profite

*Voir conditions de l'offre

REJOIGNEZ-NOUS LORS DES AVANT LE 6 MARS

Découvrez dès aujourd'hui nos contrats d'assurance vie Bourse Direct Horizon et Bourse Direct Vie et bénéficiez de jusqu'à 170€ de prime offerte* pour toute 1ère adhésion.

J'en profite

*Voir conditions de l'offre

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 30/01/2023

Pour naviguer sur internet ou envoyer des messages en ligne, 87% de la population en France déclarent avoir possédé un smartphone en 2022 ( Lionel BONAVENTURE / AFP/Archives )Pour naviguer sur…

Publié le 30/01/2023

Le PDG de TikTok sera auditionné par le Congrès américain le 23 mars afin de témoigner de l'impact de l'application sur les enfants et de la relation de la plateforme avec le Parti communiste…

Publié le 30/01/2023

Le siège du groupe Philips à Amsterdam, le 23 octobre 2022 ( Sem van der Wal / ANP/AFP/Archives )En difficulté, le Néerlandais Philips a annoncé lundi la suppression de 6.000 emplois…

Publié le 27/01/2023

Un écran lors d'une conférence de presse annonçant le démantèlement du réseau de services en rançongiciel "Hive", au ministère de la Justice américain à Washington, le 26 janvier 2023 (…

Publié le 26/01/2023

Les députés Renaissance viennent de déposer une proposition de loi pour mettre en place une série de mesures de prévention face à l'exposition excessive des enfants aux écrans ( Pablo…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 01/02/2023

Netgem a annoncé un chiffre d’affaires et une marge brute sur l’exercice 2022 s’élevant à 36,3 millions d’euros et 20,1 millions d’euros en hausse respectivement de 28% et 14%. La…

Publié le 01/02/2023

Question de temps

Publié le 01/02/2023

La Bourse de New York a fini sur une note positive, rassurée par les coûts de la main d'œuvre aux Etats-Unis à la veille du communiqué de la Fed, laquelle devrait assouplir ses mesures agressives…

Publié le 01/02/2023

Stellantis s’allie à Engie pour « faciliter l’approvisionnement en hydrogène renouvelable des professionnels qui roulent en utilitaires à pile à combustible ». La filiale Engie Solutions…

Publié le 01/02/2023

L’indice des valeurs technologiques américaines, qui a perdu près de 33 % en 2022, a cessé de baisser, à partir de juin 2022, pour se stabiliser au sein d’une zone de support, située entre…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne