En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 494.17 PTS
+0.78 %
5 475.50
+0.65 %
SBF 120 PTS
4 397.14
+0.71 %
DAX PTS
12 430.88
+0.85 %
Dowjones PTS
26 743.50
+0.32 %
7 531.07
-0.50 %
1.175
+0.00 %

Michelin débourse 1,45 milliard de dollars pour acheter le fabricant de pneus canadien Camso

| AFP | 174 | Aucun vote sur cette news
Avec l'acquisition du fabricant canadien de pneus et chenilles Camso, le géant français du pneumatique Michelin entend former le
Avec l'acquisition du fabricant canadien de pneus et chenilles Camso, le géant français du pneumatique Michelin entend former le "leader mondial" sur le marché hors-route ( BERTRAND GUAY / AFP/Archives )

Le géant français du pneumatique Michelin va acheter le fabricant canadien de pneus et chenilles Camso pour 1,45 milliard de dollars, afin de former le "leader mondial" sur le marché hors-route.

Cette acquisition, annoncée jeudi et qui devrait être finalisée en fin d'année, donnera naissance à une nouvelle division, qui combinera les activités hors-route des deux entreprises. Son centre décisionnel sera basé à Magog, au Québec, au siège social de Camso.

Elle représentera un chiffre d'affaires annuel de plus du double de celui de Camso, qui s'élève à 1 milliard de dollars, a précisé Michelin dans un communiqué. Elle regroupera 12.000 personnes et 26 usines.

Leader sur le marché des chenilles en caoutchouc pour les engins agricoles et les motoneiges, Camso emploie actuellement 7.700 personnes dans 26 pays. L'entreprise produit notamment au Sri Lanka, où elle compte 5.500 employés, et au Viet Nam.

Résultat de l'achat par Camoplast de Solideal en 2010, Camso vise aussi le marché des pneumatiques, aussi bien des chariots élévateurs que des engins agricoles ou de travaux publics.

Le président du groupe Michelin, Jean-Dominique Senard, a salué une "formidable opportunité réciproque". "Michelin va pouvoir bénéficier de toutes les compétences de Camso sur les marchés de la mobilité hors-route et Camso de toute l'expertise de Michelin sur les marchés de spécialité", a-t-il souligné dans un communiqué.

"S'associer avec les équipes hors-route de Michelin constitue une fantastique opportunité pour Camso, tant pour la proximité de nos cultures que pour nos perspectives de croissance", a quant à lui déclaré le président exécutif du groupe canadien, Pierre Marcoullier, cité dans le même texte. "L'opération a reçu l'assentiment de tous les actionnaires de Camso", a-t-il souligné.

La valeur d'entreprise de Camso s'élève à 1,7 milliard de dollars. Michelin va payer 1,45 milliard de dollars et reprendre la dette de Camso, qui s'élève à 250 millions de dollars.

Michelin souligne que cette opération "n'affectera pas la solidité financière du groupe".

- Complémentarité -

Lors d'une conférence de presse téléphonique, le directeur financier du groupe de Clermont-Ferrand, Marc Henry, a insisté sur la complémentarité des deux entreprises: "nos offres se complètent parfaitement".

Cette association permettra de réaliser des économies à hauteur de 55 millions de dollars dès 2021.

"La coopération entre les chercheurs de Camso et Michelin permettra de démultiplier la capacité d'innovation du groupe dans le domaine des chenilles et des pneus sans air", souligne Michelin.

Le transfert de la division hors route de Michelin à Magog (125 km à l'est de Montréal) concernera 15 personnes de la direction de cette activité, a précisé M. Henry.

Michelin s'est engagé à maintenir les 300 employés, dont 100 en recherche et développement, du siège social de Camso, tout comme les activités R&D et les emplois industriels existants au Québec.

Sur l'exercice du 1er avril 2017 au 31 mars 2018, Camso a réalisé un bénéfice net de 68 millions de dollars et un excédent brut d'exploitation (Ebitda) de 136 millions de dollars. Son premier actionnaire est la Caisse des dépôts et placement du Québec.

Par ailleurs, Michelin a également annoncé jeudi qu'il revoyait à la hausse (60 millions de livres contre 30 millions auparavant) les économies attendues à la suite du rachat du britannique Fenner, spécialiste du tapis roulant pour l'industrie, notamment minière, valorisé 1,3 milliard de livres.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/09/2018

Paris, le 21 septembre 2018                                                                    Communiqué de mise à…

Publié le 21/09/2018

Vicat a annoncé la nomination d'Hugues Chomel comme Directeur financier du groupe, en remplacement de Jean-Pierre Souchet, Directeur général adjoint, qui devient conseiller du Président Directeur…

Publié le 21/09/2018

L'Assemblée Générale de Laurent-Perrier réunie le 21 septembre 2018 a décidé de nommer Philippe-Loïc Jacob en qualité de censeur...

Publié le 21/09/2018

Gascogne a révélé ses résultats au titre de son premier semestre 2018. Ainsi, le spécialiste du papier et de l’emballage a publié un résultat net consolidé de 5 millions d’euros, un…

Publié le 21/09/2018

Amoeba vient de publier des résultats semestriels 2018 impactés par le repositionnement de la société. Ainsi, le groupe a dévoilé une perte nette de 4,497 millions d’euros sur la période,…