En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 798.43 PTS
-0.26 %
4 784.00
-0.55 %
SBF 120 PTS
3 812.22
-0.54 %
DAX PTS
10 840.82
-0.83 %
Dowjones PTS
24 207.16
+0.59 %
6 668.56
+0.00 %
1.139
-0.00 %

Métallurgie: des salariés de la tuberie de Saint-Saulve en grève

| AFP | 295 | Aucun vote sur cette news
Des employés en grève de la tuberie Vallourec de Saint-Saulve (Nord), le 25 avril 2018
Des employés en grève de la tuberie Vallourec de Saint-Saulve (Nord), le 25 avril 2018 ( FRANCOIS LO PRESTI / AFP )

Plus d'une centaine de salariés de la tuberie Vallourec de Saint-Saulve (Nord) étaient en grève mercredi et bloquaient toute production, a-t-on appris de sources syndicales.

Parmi eux, environ 80 faisaient brûler des pneus autour du rond-point d'accès à l'usine qui fabrique des tubes pour chaudières destinées à des centrales électriques, a constaté un photographe de l'AFP.

Vallourec a annoncé fin février la fermeture de sa ligne de production sur ce site, en banlieue de Valenciennes, ce qui a déclenché une nouvelle colère des syndicats et des élus. A terme, 164 emplois devraient être supprimés.

"On est en grève par rapport au plan de sauvegarde de l'emploi. Ca ne va pas assez vite, il y a une impatience, une inquiétude", a déclaré à l'AFP Christian Solaux, élu au CE et délégué du personnel CFDT.

Le point d'achoppement principal: les primes de licenciement, qui étaient au menu des négociations mardi lors d'une réunion intersyndicale avec la direction.

"Ils nous ont fait des propositions qui ne sont pas acceptables", a fait valoir M. Solaux.

"Les salariés ne sont pas satisfaits", a confirmé Jean-Claude Triboulet, délégué CFDT.

Selon un responsable syndical de l'aciérie Ascoval, qui emploie 300 personnes sur le même site, des salariés de la tuberie ont empêché certains travailleurs d'entrer.

"On est solidaire, mais on veut travailler", a déclaré Nacim Bardi, délégué CGT d'Ascoval, selon qui "le strict nécessaire" du personnel a pu prendre son poste.

"Ils ont pu rentrer. On est conscient qu'ils ont des difficultés", a assuré M. Solaux.

L'aciérie Ascoval est détenue à 40% par le groupe Vallourec et à 60% par Asco Industries, en liquidation judiciaire. Le groupe suisse Schmolz + Bickenbach a été choisi pour la reprise d'Ascométal, mais Ascoval ne figure pas dans son périmètre de reprise.

Le sort de l'aciérie Ascoval sera décidé fin mai par le tribunal de grande instance (TGI) de Strasbourg.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/01/2019

La page Carlos Ghosn devrait bientôt être tournée chez Renault. Bruno Le Maire a annoncé hier soir sur LCI que le gouvernement français avait lancé le processus destiné à remplacer le PDG de…

Publié le 17/01/2019

Hier soir, la biotech française Nanobiotix a révélé son intention de s'introduire à la Bourse de New York. Elle a soumis, confidentiellement un projet de document d'enregistrement (Form F-1)…

Publié le 17/01/2019

Alcoa perdait 1,6% hier après bourse à Wall Street...

Publié le 17/01/2019

Les résultats de la première étude chez l'homme d'une neurotoxine recombinante seront présentés lors de la conférence internationale TOXINS 2019 qui se tiendra à Copenhague (Danemark). La…

Publié le 17/01/2019

Société Générale a publié ce matin un communiqué révélant que l'environnement difficile sur les marchés de capitaux mondiaux devrait entraîner une baisse des revenus des Activités de…