5 267.29 PTS
-0.43 %
5 268.0
-0.37 %
SBF 120 PTS
4 225.48
-0.33 %
DAX PTS
12 399.22
-0.71 %
Dowjones PTS
24 964.75
-1.01 %
6 779.69
+0.00 %
Nikkei PTS
21 970.81
+0.21 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Mercedes rappelle 400.000 véhicules au Royaume-Uni pour des problèmes d'airbags

| AFP | 152 | Aucun vote sur cette news
Dans de rares circonstances, un problème technique pouvait conduire à une décharge électrique qui peut déclencher par inadvertance l'airbag
Dans de rares circonstances, un problème technique pouvait conduire à une décharge électrique qui peut déclencher par inadvertance l'airbag ( Marijan Murat / dpa/AFP/Archives )

Le constructeur automobile Mercedes-Benz, propriété de l'allemand Daimler, a annoncé le rappel de 400.000 véhicules au Royaume-Uni pour des problèmes dans le déclenchement des airbags.

Le rappel concerne les modèles Classes A, B, C et E ainsi que CLA, GLA et GLC, et porte sur des voitures vendues entre novembre 2011 et juillet 2017, selon un porte-parole de Mercedes.

Ce dernier précise que ce problème n'est pas lié au scandale du fabricant japonais Takata qui avait récemment rappelé quelque 100 millions de ses airbags à travers le monde.

Mercedes explique avoir constaté que dans de rares circonstances un problème technique pouvait conduire à une décharge électrique qui peut déclencher par inadvertance l'airbag.

Le groupe a précisé que si la lumière de l'airbag s'allume, les clients doivent prendre contact avec Mercedes ou leur concessionnaire. Il va de son côté contacter les clients possédant un véhicule concerné par le rappel.

La réparation prend une heure et sera offerte par le constructeur, est-il précisé.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/02/2018

L'AMF répond favorablement à la demande de Premier Investissement

Publié le 21/02/2018

Les principales hausses du jour sont en effet liées à des publications, en particulier Eramet, M6, Nexity et Accorhotel

Publié le 21/02/2018

Le groupe a élargi sa palette par des acquisitions...

Publié le 21/02/2018

Plus forte baisse de l’indice CAC 40, Atos perd 3,53% à 117,45 euros en raison d’une croissance organique et de perspectives 2018 décevantes. L’année dernière, la SSII a enregistré une…

Publié le 21/02/2018

63 euros dans le viseur

CONTENUS SPONSORISÉS