En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 552.34 PTS
+0.03 %
5 543.00
-0.12 %
SBF 120 PTS
4 380.30
+0.15 %
DAX PTS
12 260.07
+0.26 %
Dowjones PTS
27 154.20
-0.25 %
7 834.90
-0.88 %
1.121
-0.04 %

Matières premières : le minerai de fer au plus haut depuis cinq ans

| Boursier | 191 | Aucun vote sur cette news

Le minerai de fer évolue au plus haut depuis cinq ans ce mardi, soutenu par une forte demande chinoise et par les perturbations touchant l'offre à...

Matières premières : le minerai de fer au plus haut depuis cinq ans
Credits Reuters

Le minerai de fer évolue au plus haut depuis cinq ans ce mardi, soutenu par une forte demande chinoise et par les perturbations touchant l'offre à travers le monde. La tonne de minerai livrée au port chinois de Qingdao, la référence mondiale, progresse actuellement de 1,2% à 120,9$.

Les prix du minerai sont également dopés par la hausse des cours de l'acier. "Les participants au marché chinois ont souligné la rareté des cargaisons australiennes", explique à 'Bloomberg', Vivek Dhar, analyste à la Commonwealth Bank of Australia.

Lundi, le gouvernement australien a indiqué que les expéditions mondiales de minerai chuteront de plus de 4% cette année, tandis que la production d'acier chinoise augmente. Les flux en provenance des mines australiennes vont se contracter de 2,5%, soit la première baisse annuelle en près de deux décennies.

"Les aciéristes, qui conservent de faibles niveaux de stocks, sont incités à acheter des produits de référence de haute qualité", note également Sarah Zhao, analyste chez Huatai Futures, en référence aux nouvelles restrictions environnementales mises en place en Chine. "Les usines de Tangshan, qui représentent environ 11% des capacités de production d'acier de la Chine, doivent faire face à des réductions de production de 20 à 50% d'ici la fin juillet afin de lutter contre la pollution". Afin de compenser ce déficit, la demande des aciéries situées à l'extérieur de la région de Tangshan explose.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/07/2019

Les titres Foncière Euris inscrits à l'actif du bilan et la créance de dividende n'ont pas fait l'objet de dépréciation dans les comptes semestriels de la société Carpinienne de…

Publié le 19/07/2019

Il vise à réduire les émissions de carbone dans la production d'acier...

Publié le 19/07/2019

Naftis conçoit, réalise et met en oeuvre des solutions destinées aux industries pétrolières et pétrochimiques...

Publié le 19/07/2019

Le chiffre d'affaires de Nanobiotix au titre du second trimestre 2019 est de 31,9 KE...

Publié le 19/07/2019

Derichebourg a signé un contrat de prêt de 130 millions d’euros avec la Banque européenne d’investissement, destiné à contribuer au financement à long terme d’un programme pluriannuel…