5 406.55 PTS
+0.37 %
5 396.00
+0.22 %
SBF 120 PTS
4 306.13
+0.22 %
DAX PTS
13 010.39
+0.06 %
Dowjones PTS
23 273.96
-0.23 %
6 067.83
+0.00 %
Nikkei PTS
21 805.17
+0.50 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Maroc: les banques islamiques autorisées à démarrer leurs activités

| AFP | 192 | 1 par 1 internautes
Employés d'une banque indonésienne aidant des visiteurs à la recherche d'informations sur les sukuk, les bons du Trésor islamiques, lors d'une exposition à Jakarta le 6 février 2009
Employés d'une banque indonésienne aidant des visiteurs à la recherche d'informations sur les sukuk, les bons du Trésor islamiques, lors d'une exposition à Jakarta le 6 février 2009 ( ADEK BERRY / AFP/Archives )

Des crédits "halal" et des comptes conformes à la loi islamique: les autorités marocaines ont donné leur feu vert aux banques islamiques, dites "participatives", pour un démarrage effectif de leurs activités dès ce mercredi.

Après plusieurs mois d'attente, les banques "halal" ont reçu en début de semaine l'aval du Conseil supérieur des oulémas, transmis par Bank Al-Maghrib, la banque centrale marocaine, pour le lancement de leurs activités à compter de ce mercredi, a appris l'AFP auprès de Bank Al-Maghrib.

Il s'agit pour l'heure d'opérations de base comme l'ouverture de comptes bancaires et de services afférents. Ces banques ont également été autorisées à accorder des crédits immobilier et automobile "halal", appelés "Mourabaha", mais ne peuvent proposer d'assurance.

Le système d'assurance participatif "takaful" n'est toujours pas "opérationnel", les banques attendent toujours leurs "agréments", a expliqué à l'AFP Talal Mohamed Yassine, directeur général adjoint d'une banque participative.

Il manque également dans le système marocain de la finance islamique les "sukuk", obligations compatibles avec la "charia", la loi islamique.

La finance islamique interdit notamment la pratique de l'intérêt et de la spéculation ainsi que l'investissement dans des secteurs du jeu ou de la pornographie.

Au Maroc, le Conseil supérieur des oulémas, une institution officielle chargée d'appuyer la politique religieuse du royaume, est la seule instance habilitée à émettre des fatwas (décrets) sur la conformité des produits de la finance participative.

Deux des cinq banques "halal" ayant obtenu leur agrément ont d'ores et déjà annoncé le démarrage effectif de leurs activités ce mercredi. Les autres devraient suivre rapidement.

Dix demandes d’agrément avaient été soumises à la Banque centrale en juin 2016, principalement par des groupes bancaires marocains associés avec des banques islamiques du Golfe.

La finance islamique, dont les perspectives de développement apparaissent sans limite, représente aujourd'hui quelque 2.000 milliards de dollars (1.717 milliards d'euros), et pourrait doubler de volume à 4.000 milliards de dollars en 2020, selon des experts.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 1
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/10/2017

Spineway (+5% à 4,20 euros) qui conçoit, fabrique et commercialise des gammes d'implants et d'ancillaires (instruments) chirurgicaux, a publié un chiffre d'affaires de 1,368 million d'euros, en…

Publié le 24/10/2017

Bigben Interactive s'adjuge 3,4% à 12,5 euros à l'ouverture, les investisseurs saluant la belle publication du spécialiste des accessoires pour...

Publié le 24/10/2017

Le gestionnaire d'actifs a retenu la solution Linedata Navquest

Publié le 24/10/2017

Eramet prévoit un résultat opérationnel courant du second semestre 2017 dépassant celui du premier semestre 2017. Jusqu'à présent, le groupe minier anticipait un résultat opérationnel courant…

Publié le 24/10/2017

A l'occasion de la 32ème assemblée annuelle de la NASS

CONTENUS SPONSORISÉS