5 389.04 PTS
+0.16 %
5 388.00
+0.19 %
SBF 120 PTS
4 315.71
+0.17 %
DAX PTS
12 582.04
-0.07 %
Dowjones PTS
24 748.07
-0.16 %
6 833.21
+0.00 %
Nikkei PTS
22 191.18
+0.15 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Marks and Spencer vend ses activités à Hong Kong et Macao

| AFP | 275 | Aucun vote sur cette news
Un magasin de l'enseigne de distribution britannique Marks and Spencer au centre de Londres, le 8 novembre 2016
Un magasin de l'enseigne de distribution britannique Marks and Spencer au centre de Londres, le 8 novembre 2016 ( Adrian DENNIS / AFP/Archives )

L'enseigne de distribution britannique Marks and Spencer a annoncé mardi la vente de ses activités à Hong Kong et Macao au groupe Al-Futtaim, poursuivant la réduction de la voilure à l'international.

Le groupe a cédé en franchise le 30 décembre ses 27 magasins dans ces deux pays pour un montant non dévoilé, selon un communiqué.

Al-Futtaim, société basée à Dubaï, gère désormais en franchise 72 magasins Marks and Spencer dans 11 pays en Asie et au Moyen-Orient.

Cette cession est une nouvelle étape dans la mise en place du plan stratégique du groupe britannique dévoilé en novembre 2016 et consistant à réduire son exposition à l'international.

Marks and Spencer entend laisser le contrôle de magasins qu'il possède afin de mettre l'accent sur la gestion sous franchise ou via des co-entreprises.

Le groupe prévoyait en outre de fermer 53 magasins dans le monde, en particulier en France, en Chine, en Belgique et dans sept autres pays européens.

"Nous avons significativement remanié notre activité à l'international, avec une meilleure rentabilité", a rappelé Paul Friston, responsable de Marks and Spencer pour l'international.

Au Royaume-Uni, le groupe fait par ailleurs face à une conjoncture difficile. Il avait annoncé début novembre des performances mitigées dans l'alimentaire, ce qui l'avait conduit à ralentir son développement dans cette branche.

Marks and Spencer évolue dans un environnement extrêmement concurrentiel, où les géants des supermarchés Tesco et Sainsbury's et les enseignes de discount Aldi, Asda ou Lidl se livrent à une véritable guerre des prix.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/04/2018

Le titre poursuit sa progression suite à la cassure des 25.55 euros. Du côté des indicateurs techniques, les moyennes mobiles à 20 et 50 séances effectuent un croisement haussier tandis que le…

Publié le 19/04/2018

La solide publication de Pernod Ricard ne suffit pas au marché...

Publié le 19/04/2018

Le géant américain va débourser près de 3,5 MdsE...

Publié le 19/04/2018

Avec l'amélioration progressive du Brésil

Publié le 19/04/2018

PSA annonce la création d’une « business unit » dédiée à l’économie circulaire, en après-vente. Véronique Morel en est la directrice. Cette division est rattachée à la direction…