En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 853.70 PTS
-0.88 %
4 822.0
-1.37 %
SBF 120 PTS
3 857.72
-0.89 %
DAX PTS
10 865.77
-0.54 %
Dowjones PTS
24 100.51
-2.02 %
6 594.96
-2.56 %
1.130
-0.04 %

Manifestation à Paris contre Apple, "symbole d'évasion fiscale"

| AFP | 487 | Aucun vote sur cette news
Des militants de l'organisation altermondialiste Attac se sont rassemblés le 18 novembre 2018 devant l'Apple Store sur les Champs-Élysées, pour dénoncer les pratiques d'évasion fiscale de multinationales comme le géant informatique
Des militants de l'organisation altermondialiste Attac se sont rassemblés le 18 novembre 2018 devant l'Apple Store sur les Champs-Élysées, pour dénoncer les pratiques d'évasion fiscale de multinationales comme le géant informatique ( STEPHANE DE SAKUTIN / AFP )

"Apple, paye tes impôts!": plusieurs dizaines de militants de l'organisation altermondialiste Attac se sont rassemblés dimanche devant l'Apple Store qui venait d'ouvrir au public sur les Champs-Élysées, pour dénoncer les pratiques d'évasion fiscale de multinationales comme le géant informatique.

"Nous venons fêter, à notre façon, l'inauguration du magasin Apple sur les Champs-Elysées, pour rappeler qu'Apple est l'une des plus grandes évadées fiscales du monde", a expliqué à l'AFP Aurélie Trouvé, porte-parole d'Attac, tandis que les militants portant des perruques bariolées et des chapeaux pointus dansaient au son de la fanfare et lançaient des confettis.

"C'est la première capitalisation boursière du monde, mais une grande partie de son empire s'est constitué notamment sur le fait qu'elle a extorqué aux citoyens, notamment européens et français, des milliards d'euros, en évadant fiscalement ses bénéfices, d'abord en Irlande puis aujourd'hui à Jersey", a-t-elle accusé.

"Sur l'avenue, on a McDonald's, on a HSBC, c'est l'avenue des évadés fiscaux", a-t-elle encore lancé.

De leur côté, des clients d'Apple, qui avaient fait la queue devant le magasin géant avant son ouverture à midi, ont été accueillis par des employés qui les acclamaient et les applaudissaient.

Juste à côté, séparés par un cordon de vigiles, les militants avaient déployé des banderoles - "Chez Apple, ils se plient en quatre pour cacher leurs profits dans les paradis fiscaux" - et un activiste déguisé en pomme croquée, le symbole de la marque, agitait une valise débordant de faux billets. Un autre portait un masque représentant le président français.

"Emmanuel Macron multiplie les cadeaux pour les plus riches et laisse faire une évasion fiscale qui coûte aujourd'hui 80 milliards d'euros à l'Etat chaque année, c'est-à-dire globalement le déficit public français", s'est indignée Aurélie Trouvé, pour qui "le gouvernement français n'a rien fait d'efficace contre les multinationales".

Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a affiché à de nombreuses reprises sa détermination à obtenir une politique européenne sur la taxation des géants du numérique, en particulier les Gafa (Google, Amazon, Facebook, Apple). Plusieurs pays s'opposent farouchement à cet impôt, comme l'Irlande où plusieurs sociétés ont installé leur tête de pont européenne.

Les militants d'Attac ont aussi mené cette action pour accuser Apple d'"exploiter les travailleurs asiatiques", de ne pas respecter la vie privée des utilisateurs, et de pratiquer le "matraquage publicitaire".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/12/2018

Vivendi invoque un "manque substantiel d'indépendance" de 5 administrateurs...

Publié le 14/12/2018

Carbios annonce la nomination de Ian Hudson au poste de Président du Conseil d’administration. Il succède à Jean Falgoux et prendra ses nouvelles fonctions le 1er Janvier 2019, après avoir été…

Publié le 14/12/2018

Le Conseil d'Administration de SoLocal Group, tenu ce jour, a pris acte de la démission d'Arnaud Marion, qui suite à la prise de ses nouvelles fonctions exécutives au sein de Smovengo, a souhaité…

Publié le 14/12/2018

Dans la continuité de la politique de distribution de dividendes des derniers exercices, le Conseil d’administration de Kering a décidé, lors de sa réunion du 14 décembre 2018, le versement…

Publié le 14/12/2018

Compte tenu des bons résultats de 2CRSi en 2018, une prime a été décidée pour tous les salariés du groupe en France...