En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 580.38 PTS
+0.31 %
5 528.00
+0.48 %
SBF 120 PTS
4 415.60
+0.30 %
DAX PTS
12 222.39
+0.57 %
Dowjones PTS
26 559.54
+0.00 %
7 689.72
+0.00 %
1.125
+0.06 %

Malaisie: l'ex-Premier ministre Najib Razak plaide non coupable de détournement de fonds

| AFP | 232 | Aucun vote sur cette news
Najib Razak (c), ancien Premier ministre de la Malaisie, arrive à son procès pour détournements de fonds, le 3 avril 2019 à Kuala Lumpur
Najib Razak (c), ancien Premier ministre de la Malaisie, arrive à son procès pour détournements de fonds, le 3 avril 2019 à Kuala Lumpur ( Mohd RASFAN / AFP )

L'ex-Premier ministre malaisien Najib Razak a plaidé non coupable de toutes les accusations contre lui à l'ouverture de son procès mercredi dans l'affaire 1MDB, un détournement de plusieurs milliards de dollars sur lequel plusieurs pays enquêtent.

En arrivant au tribunal de la capitale malaisienne Kuala Lumpur où s'est ouvert le procès sur son rôle dans la gestion du fonds souverain 1MDB, l'ex-leader de 65 ans a plaidé non coupable des sept chefs d'accusation contre lui liés à la corruption et au blanchiment d'argent.

Ce procès ne devrait être que le premier d'une longue série de procédures judiciaires alors que la justice enquête sur le "pillage" du fonds souverain malaisien 1MDB dans plusieurs autres pays, aux Etats-Unis, en Suisse ou en France.

La justice malaisienne accuse Najib Razak et des complices d'avoir détourné plusieurs milliards de dollars du fonds 1MDB, créé initialement pour permettre le développement de l'économie malaisienne, et d'avoir utilisé cet argent dans des dépenses fastueuses, allant de l'immobilier à des oeuvres d'art en passant par un yacht.

Ce scandale, qui a éclaboussé jusqu'à la banque américaine Goldman Sachs soupçonnée d'avoir prêté son concours à ces détournements présumés, a largement contribué à la défaite électorale de la coalition menée par l'homme politique en mai 2018.

La coalition qui dirigeait le pays depuis six décennies a perdu le pouvoir au profit de Mahathir Mohamad, ancien protecteur de Najib Razak, qui a profité de la colère des électeurs face au scandale financier.

Dans les mois qui ont suivi, les enquêtes classées sans suite contre Najib Razak ont été relancées et les accusations de corruption ont commencé à pleuvoir sur l'ex-dirigeant et ses alliés.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/04/2019

Pour l'exercice 2018, Wedia affiche un chiffre d'affaires consolidé de 10,8 ME, en hausse de 16% par rapport à l'exercice 2017, soit 9,3 ME...

Publié le 18/04/2019

Les revenus locatifs de Carmila pour les 3 premiers mois de l'année 2019 s'élèvent à 89,2 millions d'euros, contre 82,1 millions d'euros en 2018 sur...

Publié le 18/04/2019

Implanet affiche pour l'exercice 2018 une perte nette de 5,55 ME, contre 6,61 ME un an auparavant...

Publié le 18/04/2019

L'assemblée générale des actionnaires de CNP Assurances qui s'est réunie le 18 avril 2019 à Paris a approuvé les comptes sociaux et consolidés de...

Publié le 18/04/2019

Accor a fait le point sur son activité du premier trimestre 2019. Ainsi, le groupe hôtelier a réalisé un chiffre d'affaires de 987 millions d’euros sur la période, en progression de 34,2% en…