5 559.84 PTS
+0.31 %
5 526.5
+0.64 %
SBF 120 PTS
4 450.91
+0.46 %
DAX PTS
13 034.44
+0.75 %
Dowjones PTS
24 753.09
-0.24 %
6 960.92
+0.00 %
Nikkei PTS
22 481.09
+0.13 %

Mailly prêt à des négociations sans syndicat dans les PME de moins de 50 salariés

| AFP | 572 | Aucun vote sur cette news
Le secrétaire général de Force ouvrière Jean-Claude Mailly, le 25 juillet 2017 à Paris
Le secrétaire général de Force ouvrière Jean-Claude Mailly, le 25 juillet 2017 à Paris ( bertrand GUAY / AFP/Archives )

Le secrétaire général de Force ouvrière Jean-Claude Mailly s'est dit vendredi prêt à accepter des négociations d'accord d'entreprise sans représentant syndical dans les entreprises de moins de 50 salariés, quand le patronat souhaite fixer ce seuil à 300 salariés.

Dans le cadre de la réforme du code du travail, le gouvernement envisage d'autoriser la négociation avec un délégué du personnel - ni délégué syndical, ni mandaté - dans les PME de 11 à 300 salariés.

Une proposition à laquelle Jean-Claude Mailly s'oppose. "La barrière, c'est au-dessus de 50 salariés", a-t-il déclaré sur RMC-BFMTV.

Le seuil des 300 salariés est une revendication qui vient "du côté patronal", selon Jean-Claude Mailly. "Le patronat lui est à 300, la bagarre elle est là", a-t-il précisé à l'AFP.

"Je ne sais pas où le gouvernement voudra, lui, mettre la barre", s'est inquiété le leader syndical.

Il est actuellement déjà possible pour une entreprise de moins de 50 salariés de négocier avec un simple délégué du personnel, si celui-ci a obtenu la majorité des suffrages exprimés lors des élections professionnelles, mais seulement sur certains accords.

Même si cette possibilité de négocier sans syndicat est étendue "à un peu plus de thèmes, ça ne nous choque pas en dessous de 50" salariés, a déclaré Jean-Claude Mailly.

L'élection de délégués syndicaux doit être organisée dans toute entreprise comptant plus de 50 salariés, mais en dessous de ce seuil, les représentants des syndicats sont largement absents.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

LES CRAZY DAYS

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 11 juin 2018

CODE OFFRE : CRAZY18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : CRAZY18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 28/05/2018

Dans des volumes étoffés, Amoeba flambe de 8% à 6,35 euros dans les premiers échanges de la semaine et met ainsi fin à cinq séances consécutives de...

Publié le 28/05/2018

Veolia avance timidement de 0,4% à 20 euros en ce début de semaine...

Publié le 28/05/2018

Telia a annoncé la nomination du patron de sa division Global Services & Operations (GSO), Anders Olsson, à la tête de Telia Suède. Cette annonce fait suite à la démission de l'ancienne…

Publié le 28/05/2018

L'Oréal prend l'accent italien...

Publié le 28/05/2018

Publicis proposera lors de son Assemblée générale du 30 mai le versement, au titre de 2017, d'un dividende ordinaire de 2,00 euros par action...