En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 398.32 PTS
-0.35 %
5 387.50
-0.51 %
SBF 120 PTS
4 320.54
-0.34 %
DAX PTS
12 561.42
-0.98 %
Dowjones PTS
25 058.12
-0.03 %
7 350.23
-0.03 %
1.172
+0.00 %

Maduro annonce la création d'une monnaie virtuelle au Venezuela

| AFP | 530 | Aucun vote sur cette news
Le président socialiste vénézuélien Nicolas Maduro, le 17 octobre 2017 à Caracas
Le président socialiste vénézuélien Nicolas Maduro, le 17 octobre 2017 à Caracas ( Federico PARRA / AFP/Archives )

Le président socialiste vénézuélien Nicolas Maduro a annoncé dimanche la création du "petro", une monnaie virtuelle basée sur les réserves de pétrole du pays, pour lutter contre le "blocus financier" des États-Unis.

"J'annonce que le Venezuela va mettre en place un nouveau système de cryptomonnaie basé sur ses réserves pétrolières. Le Venezuela va créer une cryptomonnaie, le petro, pour progresser en matière de souveraineté monétaire, pour procéder à ses transactions financières malgré le blocus financier", a déclaré M. Maduro lors de son émission télévisée hebdomadaire.

Outre le pétrole --dont le Venezuela détient les réserves les plus importantes de la planète--, cette nouvelle monnaie virtuelle sera basée sur le gaz, ainsi que sur les stocks d'or et de diamants, a indiqué le président.

"Cela nous permettra d'avancer vers de nouvelles formes de financement international pour le développement économique et social du pays", a-t-il ajouté.

Le gouvernement a également annoncé la création d'un "observatoire de la blockchain", une plateforme d'échanges de cryptomonnaie.

Bien que le président n'ait guère fourni de détails sur le projet, des analystes comme Henkel Garcia, directeur du cabinet de consultants Econometrica, ont estimé limitées ses chances de succès.

"Vous pouvez la lancer, mais la confiance, l'acceptation et l'utilisation seront les éléments déterminants du succès de la cryptomonnaie. Pour moi, il sera assez limité", a dit M. Garcia. "Le bolivar est également soutenu par des réserves mais n'a aucune force."

"La confiance dans un pays dépend des niveaux de production et de richesse qu'il génère", a-t-il poursuivi, "par exemple les gens font confiance au dollar en raison des niveaux de richesse qui y sont associés".

L'annonce de M. Maduro intervient alors que le Venezuela, mis en difficulté par la chute des cours du pétrole dont il tire 96% de ses devises et sanctionné par les agences de notation financière, est acculé à restructurer une dette extérieure estimée à environ 150 milliards de dollars par certains experts. Sa population souffre déjà de graves pénuries d'aliments et de médicaments, faute d'argent pour les importer.

Le Venezuela et la compagnie pétrolière d’État PDVSA sont déjà considérés comme étant partiellement en défaut de paiement par plusieurs agences de notation.

Face à cela, Caracas accuse Washington de "persécution financière", le président américain Donald Trump ayant imposé fin août des sanctions économiques au Venezuela.

Durant l'année écoulée, le bolivar vénézuélien a perdu 95,5% de sa valeur face au dollar au marché noir.

Les cryptomonnaies ne sont pas inconnues au Venezuela, considéré par les spécialistes comme un havre pour la production de bitcoins à moindres coûts.

Selon les estimations, des dizaines de milliers de personnes fabriquent des bitcoins pour se protéger de l'inflation, prévue à plus de 2.300% en 2018. Ces "mineurs" de bitcoins échangent leurs gains en dollars ou en nouveaux bitcoins.

La loi au Venezuela n'interdit pas le "minage" de bitcoins, dans lequel sont d'ailleurs impliqués certains fonctionnaires selon des experts, mais les autorités poursuivent ceux qui utilisent ce moyen pour dérober de l'énergie.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/07/2018

APRRLa filiale autoroutière d'Eiffage communiquera son chiffre d'affaires du deuxième trimestre après la clôture de la Bourse.ICADELa foncière publiera ses résultats du premier…

Publié le 20/07/2018

A 16h00 aux Etats-UnisReventes de logements en juin.source : AOF

Publié le 20/07/2018

Luxembourg, 20 juillet 2018 - Aperam annonce avoir mené à terme son programme de rachat d'actions annoncé le 30 janvier 2018 (ci-après le "Programme"). Au total,…

Publié le 20/07/2018

A l’issue de la période d'acceptation initiale et des périodes de réouverture volontaire et obligatoire de l’offre, près de 96 % des actions de Realdolmen ont été apportées. En…

Publié le 20/07/2018

Eurazeo annonce être entrée en négociations exclusives avec PAI Partners en vue de la cession de sa participation dans Asmodee, un leader international de l’édition et de la distribution de jeux…