En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 398.32 PTS
-0.35 %
5 387.50
-0.51 %
SBF 120 PTS
4 320.54
-0.34 %
DAX PTS
12 561.42
-0.98 %
Dowjones PTS
25 058.12
-0.03 %
7 350.23
-0.03 %
1.172
+0.00 %

La crise en Catalogne menace la croissance, préviennent Madrid et le FMI

| AFP | 1197 | Aucun vote sur cette news
Un couple se promène dans le port de Barcelone le 13 octobre 2017
Un couple se promène dans le port de Barcelone le 13 octobre 2017 ( JORGE GUERRERO / AFP )

Madrid et le FMI ont averti vendredi que la crise en Catalogne menaçait la croissance en 2018, au moment même où le leader séparatiste catalan était pressé par son aile dure de proclamer la sécession.

Le gouvernement espagnol a donné jusqu'à jeudi au président catalan Carles Puigdemont pour faire machine arrière. Dans le cas contraire, Madrid annoncera les mesures pour suspendre l'autonomie de la Catalogne, un acte inédit depuis le rétablissement de la démocratie et susceptible de provoquer des manifestations de masse.

Les alliés les plus radicaux de M. Puigdemont le pressent de franchir le pas après que celui-ci a suspendu mardi sa déclaration unilatérale d'indépendance afin de laisser une chance au "dialogue" avec Madrid.

La Catalogne, région stratégique en Espagne
La Catalogne, région stratégique en Espagne ( Thomas SAINT-CRICQ / AFP )

Mais la pression économique monte, alors que 540 entreprises ont, selon le registre officiel, déjà lancé une procédure pour transférer leur siège social hors de Catalogne entre le 2 et le 11 octobre.

"Une période prolongée d'incertitude pourrait peser sur la croissance, ce que nous voulons évidemment éviter", a commenté Poul Thomsen, le directeur du département Europe du Fonds monétaire international (FMI) vendredi depuis Washington.

A Madrid, la vice-présidente du gouvernement conservateur, Soraya Saenz de Santamaria, a averti que "les événements en Catalogne mettent en péril la reprise économique" de la région, une des plus riches mais aussi une des plus endettées d'Espagne.

-'98 Etats dans 15 ans'-

"S'il n'y avait pas une solution rapide à cette affaire, nous serions obligés de revoir à la baisse les prévisions de croissance pour l'année 2018" pour l'Espagne, a déclaré Mme Santamaria. Le gouvernement tablait jusqu'à présent sur une croissance de 2,6% en 2018.

Des touristes au marché Boqueria à Barcelone, le 13 octobre 2017
Des touristes au marché Boqueria à Barcelone, le 13 octobre 2017 ( JORGE GUERRERO / AFP )

L'Europe continue à suivre la crise d'un oeil inquiet. "Je ne veux pas d'une Union européenne qui comprendrait 98 Etats dans 15 ans", a déclaré le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker devant des étudiants au Luxembourg, disant craindre un effet domino en cas de sécession catalane.

Carles Puigdemont avait déclaré mardi que la fuite des entreprises n'aurait "pas de véritable impact" sur l'économie catalane.

Mais dans les milieux d'affaires, le ton est tout autre.

Ils sont nombreux à craindre une répétition du scénario au Québec lorsque, après l'arrivée au pouvoir des indépendantistes en 1976, plus de 200 entreprises avaient déménagé leurs sièges sociaux en quelques mois, pour ne jamais revenir. Jeudi, l'agence de notation Standard and Poors (SP) a même pointé le risque d'une récession en Catalogne.

"La fuite de capitaux de Catalogne est très importante et difficile à inverser", dit à l'AFP Ricardo Mur, vice-président de la Confédération patronale d'Aragon.

L'impact sur le tourisme commence à se faire sentir dans la région. Le gouvernement a fait état d'une "chute spectaculaire" de "20 à 30% sur les réservations à Barcelone".

- Double pression -

Selon le journal économique en ligne El Confidencial, l'ouverture fin février dans cette ville du Congrès mondial de la téléphonie mobile (MWC), le plus grand salon du genre dans le monde et source majeure de revenus pour Barcelone, est susceptible d'être retardée.

Le poids de la Catalogne en Espagne
Le poids de la Catalogne en Espagne ( Thomas SAINT-CRICQ / AFP )

"L'édition 2018 du MWC aura lieu à Barcelone du 26 février au 1er mars 2018. Nous continuons à surveiller les événements en Espagne et en Catalogne et à évaluer tout impact potentiel", a réagi une porte-parole du Congrès, dans un communiqué vendredi après-midi.

Sous pression des milieux économiques, de l'Europe et de Madrid, le président séparatiste l'est tout autant dans son propre camp où la frange la plus dure l'appelle à déclarer l'indépendance sans ambiguïté.

"Nous ne serons capables de respecter ce que la majorité a exprimé dans les urnes qu'à travers une proclamation de la République", a averti vendredi dans une lettre ouverte la CUP, allié d'extrême gauche de l'exécutif catalan.

Les séparatistes affirment avoir gagné le référendum d'autodétermination interdit du 1er octobre avec 90% des voix et 43% de participation.

L'influente association indépendantiste Assemblée nationale catalane (ANC) a également pressé M. Puigdemont d'aller de l'avant "face au rejet par l'Etat espagnol de toute proposition de dialogue".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/07/2018

APRRLa filiale autoroutière d'Eiffage communiquera son chiffre d'affaires du deuxième trimestre après la clôture de la Bourse.ICADELa foncière publiera ses résultats du premier…

Publié le 20/07/2018

A 16h00 aux Etats-UnisReventes de logements en juin.source : AOF

Publié le 20/07/2018

Luxembourg, 20 juillet 2018 - Aperam annonce avoir mené à terme son programme de rachat d'actions annoncé le 30 janvier 2018 (ci-après le "Programme"). Au total,…

Publié le 20/07/2018

A l’issue de la période d'acceptation initiale et des périodes de réouverture volontaire et obligatoire de l’offre, près de 96 % des actions de Realdolmen ont été apportées. En…

Publié le 20/07/2018

Eurazeo annonce être entrée en négociations exclusives avec PAI Partners en vue de la cession de sa participation dans Asmodee, un leader international de l’édition et de la distribution de jeux…