En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 398.44 PTS
+0.65 %
5 400.0
+0.69 %
SBF 120 PTS
4 332.06
+0.51 %
DAX PTS
12 229.93
+0.59 %
Dowjones PTS
26 434.10
+0.71 %
7 461.86
-0.43 %
1.167
-0.02 %

Logement: Macron veut baisser en même temps les loyers des HLM et les APL

| AFP | 316 | Aucun vote sur cette news
Une femme regarde Emmanuel Macron lors d'un entretien télévisé, à Rennes, le 15 octobre 2017
Une femme regarde Emmanuel Macron lors d'un entretien télévisé, à Rennes, le 15 octobre 2017 ( DAMIEN MEYER / AFP )

Le gouvernement va demander aux acteurs du logement social d'"un peu baisser les loyers" et "en face on va baisser d'autant les APL", les aides personnalisées au logement, a annoncé Emmanuel Macron, jugeant "croquignolesque" la situation actuelle.

Cette baisse leur sera demandée "au nom du fait que nous finançons le logement social", a-t-il poursuivi, lors d'une interview sur TF1.

"Ce qui est croquignolesque dans le monde où nous vivons c'est que nous finançons le logement social mais il augmente les loyers et nous finançons de l’autre côté les locataires les plus modestes par les APL. On dépense des deux côtés !", a-t-il critiqué.

"Dans le monde HLM, il y a des acteurs qui ont beaucoup d'argent" et "on va leur demander de faire un effort", a-t-il poursuivi.

Il a répété avoir "soutenu la décision" du gouvernement de baisser de 5 euros les APL cet automne car "il a procédé à des décisions difficiles d'économie sans augmenter les impôts" et "voulu tenir les engagements de ses prédécesseurs".

Emmanuel Macron a dénoncé une politique du logement "qui ne fonctionne pas" avec 40 milliards d'euros de dépenses publiques mais "4 millions de mal-logés". "Je veux des réformes ambitieuses" visant à "baisser le coût du logement" mais "la vraie réponse est de construire", a-t-il enchaîné.

Il a aussi indiqué sans autre détail que le gouvernement comptait recapitaliser certains organismes HLM "qui ont des publics beaucoup plus en difficulté" dans les quartiers défavorisés.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/09/2018

'Spider-Man' de Sony sur PS4 arrive en tête des ventes...

Publié le 19/09/2018

La Compagnie Lebon vous informe que son rapport financier semestriel à la date du 30 juin 2018 est consultable sur son site : www.compagnielebon.fr   Ce document comprend :   ·   …

Publié le 19/09/2018

Praxair progresse de 4,64% à 164,61 dollars à Wall Street. Les investisseurs spéculent sur un dénouement heureux au projet de rapprochement avec son concurrent allemand Linde. Ce dernier serait le…

Publié le 19/09/2018

Efforts accrus en 'R&D'

Publié le 19/09/2018

Valeo, qui avait marqué une pause hier, reprend sa marche en avant, sur un gain de 4,7% à 39,4 euros...