En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 536.93 PTS
-0.62 %
5 539.50
-0.57 %
SBF 120 PTS
4 362.89
-0.64 %
DAX PTS
12 224.64
-0.94 %
Dowjones PTS
27 219.85
-0.42 %
7 888.76
+0.00 %
1.124
+0.10 %

Macron veut pousser les financeurs à investir pour le climat

| AFP | 170 | 5 par 1 internautes
Brune Poirson, secrétaire d'Etat à la transition écologique, et Bruno Le Maire, ministre de l'économie, le 10 juillet 2019 à Paris
Brune Poirson, secrétaire d'Etat à la transition écologique, et Bruno Le Maire, ministre de l'économie, le 10 juillet 2019 à Paris ( Ludovic MARIN / AFP )

Suivant l'exemple de fonds souverains, huit grands gestionnaires d'actifs mondiaux, pesant ensemble 15.000 milliards de dollars, se sont engagés à intégrer le critère climat dans leurs investissements, a annoncé le ministre de l'Economie Bruno Le Maire, après une réunion à l'Elysée.

Comme l'an dernier, Emmanuel Macron a réuni les représentants de six fonds souverains (Norvège, Nouvelle-Zélande, Qatar, Arabie saoudite, Koweït, Emirats arabes unis), pesant ensemble 3.000 milliards de dollars, qui veulent encourager les entreprises dans lesquelles ils investissent à intégrer le risque climat.

Depuis, ces fonds souverains, qui tirent pourtant l'essentiel de leurs ressources de l'exploitation de pétrole et de gaz, ont demandé aux grands gestionnaires d'actifs de les imiter. Ils ont aussi présenté mercredi à Emmanuel Macron des exemples d’investissements verts qu'ils ont aidés à financer, en particulier des grands projets d'énergies renouvelables.

Blackrock, Goldman Sachs, BNP Paribas, HSBC, Natixis, Amundi, State Street et Northern Trust ont promis de s'aligner sur ces objectifs en se constituant en "coalition". Ils devriant présenter d'autres initiatives au sommet des Nations Unies pour le climat le 23 septembre à New York.

"Les fonds souverains comprennent qu'en intégrant le risque du changement climatique dans leurs investissements, ils peuvent être plus rentables", selon Lawrence Yanovitch, coordinateur du groupe de travail fonds souverains du One Planet Summit.

"La transition écologique nécessite 32.000 milliards de dollars par an. L'argent est disponible mais il est au mauvais endroit, dans des projets fortement dépendant des hydrocarbures, il faut transférer l'argent vers des projets bons pour la planète", a affirmé Brune Poirson, secrétaire d’Etat à la Transition écologique.

"La finance sera verte ou ne sera pas. Elle aidera au financement de la transition écologique ou ne sera pas. Cette nouvelle coalition doit nous permettre financer des projets verts", a déclaré M. Le Maire. "Le président de la République a donc décidé de créer une nouvelle coalition de financeurs", a ajouté M. Le Maire.

Cette stratégie s'inscrit dans la volonté d'Emmanuel Macron de mobiliser des fonds pour le climat, y compris ceux provenant de groupes pétroliers, au nom du pragmatisme. Dans le même esprit, le chef de l'Etat avait ainsi regretté dimanche le désengagement de Total pour financer les JO "verts"de Paris 2024, en critiquant des "leçons de morale".

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/07/2019

Ubisoft (+4,93% à 77 euros) domine l’indice SBF 120 à la faveur de revenus trimestriels que prévu. Au premier trimestre, clos fin juin, l’éditeur de jeux vidéo a généré des réservations…

Publié le 18/07/2019

Du mieux à attendre ?

Publié le 18/07/2019

Asos chute de 11,85% à 2 418 pence après avoir abaissé sa prévision de bénéfice annuel. Le groupe de ventes en ligne britannique évoque des problèmes opérationnels liés à son programme de…

Publié le 18/07/2019

EssilorLuxottica a confirmé mener des discussions en vue d’acquérir la participation de 76,72% détenue par HAL Holding N.V. dans le capital de GrandVision. Le groupe précise qu'aucun accord…

Publié le 18/07/2019

Soitec se replie de 2,8% à 94,9 euros au lendemain de la publication d'un chiffre d'affaires trimestriel en hausse de 30% (+20% en organique) et de la...