En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 081.51 PTS
+1.49 %
5 070.50
+1.61 %
SBF 120 PTS
4 002.46
+1.5 %
DAX PTS
12 733.45
+1.64 %
Dow Jones PTS
26 287.03
+1.78 %
10 604.06
+2.53 %
1.131
+0.54 %

Macron répond à la Convention climat... et à la vague verte

| AFP | 272 | 5 par 1 internautes
Le président Emmanuel Macron, le 10 janvier 2020, à la Convention citoyenne pour le climat, à Paris
Le président Emmanuel Macron, le 10 janvier 2020, à la Convention citoyenne pour le climat, à Paris ( Yoan VALAT / POOL/AFP/Archives )

C'est une rencontre qui tombe à pic: au lendemain de la vague verte aux municipales, Emmanuel Macron donne lundi des réponses "fortes" aux propositions, parfois controversées, des 150 membres de la Convention citoyenne pour le climat (CCC) qu'il reçoit à l'Elysée.

C'est dans le parc verdoyant du palais présidentiel que le chef de l'Etat accueillera ces Français venus des quatre coins du pays qu'il avait chargés l'an dernier de réfléchir à un paquet de solutions contre le réchauffement climatique.

Cette rencontre prévue de longue date intervient quelques heures après le choc provoqué par les victoires des écologistes dans plusieurs grandes villes comme Lyon, Bordeaux, Strasbourg et Marseille.

Estimant que la "vague verte" de dimanche constitue un "baromètre de l'état d'esprit des Français" et montre que "l'écologie est au coeur de leurs préoccupations", le chef de l'Etat fera lundi "un discours très offensif" avec "une ambition écologique affirmée", qui sera décisive pour la suite, selon ses proches.

"Il y a beaucoup de propositions" sur la table et "le président va jouer sur tout le registre" de ces mesures, a affirmé la présidence.

La réunion sera introduite à 11H par Elisabeth Borne, ministre de la Transition écologique, avant que six membres de la CCC tirés au sort ne prennent la parole pour défendre les 149 propositions nées de leurs travaux.

Le chef de l'Etat se sait très attendu. En premier lieu par les 150 membres de la CCC qui ont pris au sérieux cet exercice inédit de démocratie participative qu'ils ont mené depuis l'automne dernier.

"C'est maintenant qu’il doit agir", a déclaré dimanche au JDD Laurence Tubiana, qui a coprésidé le processus. "Nous vivons dans un moment de bascule" pour le climat et "c'est une folie de remettre ce tournant à plus tard", a-t-elle prévenu.

Sur le plan politique, la principale inconnue concerne un éventuel référendum, qui serait le premier à se tenir en France depuis celui qui avait vu la victoire du "non" sur la constitution européenne en 2005. Mais, a prévenu l'Elysée, les travaux de la CCC "ne se résument pas à la question réferendaire".

"Khmers verts"

La Convention a appelé l'exécutif à soumettre à référendum l'introduction de la lutte contre le réchauffement climatique dans la Constitution et la création d'un crime "d'écocide".

Mais cette piste ne recueille guère de soutiens dans la classe politique, notamment au sein de la majorité, qui plaide plutôt pour une consultation sur des propositions plus concrètes de la Convention.

L'une d'elle fait particulièrement débat: la réduction de la vitesse maximale sur les autoroutes de 130 à 110 km/h.

Deux ans après la polémique sur les 80 km/h, elle est la seule à être massivement rejetée par les Français, selon des sondages. Ainsi, si 62% des personnes sondées la semaine dernière par Odoxa approuvent globalement les propositions, elle est décriée par 74% d'entre elles.

Laurence Tubiana le 19 octobre 2016 à Marrakech
Laurence Tubiana le 19 octobre 2016 à Marrakech ( FADEL SENNA / AFP/Archives )

En réaction, Laurence Tubiana réclame que tout le travail de la Commission ne soit pas "pris en otage" par cette mesure.

"C'est une proposition sur 149, donc si on voulait cristalliser l'opinion on ne s'y serait pas mieux pris", a également dénoncé sur Europe 1 le réalisateur Cyril Dion, "garant" de la CCC.

"On se fait traiter de khmers verts, de vouloir une dictature écologique", a-t-il regretté.

Dans leur rapport, les membres de la Convention reconnaissent que certaines de leurs propositions "peuvent sembler extrêmes", mais avertissent qu'elles risquent d'être "encore insuffisantes pour atteindre l'objectif de réduction d'au moins 40% des émissions de gaz à effet de serre d'ici 2030" que leur avait fixé l'exécutif.

Si elles sont retenues, leurs propositions auront un impact sur la vie économique et quotidienne puisqu'elles portent sur la rénovation thermique globale et obligatoire des bâtiments, la réduction de la place de la voiture individuelle, la taxation de l'alimentation ultra-transformée ou l'interdiction des semences OGM ou des terrasses chauffées...

Emmanuel Macron se retrouve devant des choix difficiles, qui s'ajoutent à ceux, extrêmement onéreux, qu'il doit prendre pour sortir la France de la récession dans laquelle l'a plongée la crise du Covid-19.

Pour Laurence Tubiana, le président doit saisir ce contexte très particulier pour en "profiter pour réorienter notre économie", à travers "la loi de finances rectificative pour 2020 et dans le budget de 2021".

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 juillet 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 06/07/2020

Le président du parti Les Républicains Christian Jacob le 21 janvier 2020 à Paris ( ALAIN JOCARD / AFP/Archives )Voici de nouvelles réactions à l'annonce lundi soir du gouvernement du nouveau…

Publié le 06/07/2020

Ce franchissement de seuil résulte d'une cession d'actions Aures Technologies sur le marché...

Publié le 06/07/2020

La ministre des Sports Roxana Maracineanu, le 24 juin 2020 à sa sortie du conseil du gouvernement au Palais de l'Elysée à Paris ( Ludovic Marin / AFP/Archives )Roxana Maracineanu est parvenue…

Publié le 06/07/2020

La présidente de l'Union syndicale des magistrats Céline Parisot à Paris le 15 novembre 2013 ( JACQUES DEMARTHON / AFP/Archives )La nomination lundi au poste de garde des Sceaux de l'avocat…

Publié le 06/07/2020

La livraison de l'ensemble est prévue pour le début du 4e trimestre 2022...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 06/07/2020

Ce franchissement de seuil résulte d'une cession d'actions Aures Technologies sur le marché...

Publié le 06/07/2020

Le Tribunal de Commerce de Créteil avait entièrement débouté JG Capital Management de ses diverses demandes indemnitaires...

Publié le 06/07/2020

L'actionnaire qui n'a pas pu obtenir un nombre d'actions multiple de 2.000 sera indemnisé à hauteur de ses rompus restants dans un délai de 30 jours par son intermédiaire financier....

Publié le 06/07/2020

Euromédis devrait accéder au marché Euronext Growth le 23 septembre.0..

Publié le 06/07/2020

Mercialys décide de réduire les moyens du contrat de liquidité de 115 kE...