5 526.51 PTS
-
5 533.5
+0.75 %
SBF 120 PTS
4 420.31
-
DAX PTS
13 434.45
+1.15 %
Dowjones PTS
26 071.72
+0.21 %
6 834.33
+0.34 %
Nikkei PTS
23 785.58
-0.09 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Macron promet "une couverture en haut débit" de la France entière d'ici 2020

| AFP | 181 | Aucun vote sur cette news
Un agriculteur se connecte à internet pour son travail, le  30 janvier 2017 à Saint-Senoch
Un agriculteur se connecte à internet pour son travail, le 30 janvier 2017 à Saint-Senoch ( GUILLAUME SOUVANT / AFP/Archives )

Emmanuel Macron a promis lundi une couverture de la France entière "en haut et très haut débit" d'ici "à la fin de l'année 2020" soit avec deux ans d'avance sur le plan de la précédente majorité, devant la Conférence nationale des territoires réunie au Sénat.

"Je souhaite encore accélérer le calendrier afin de parvenir à une couverture en haut et très haut débit d'ici à la fin de l'année 2020" et "non plus 2022", a déclaré le chef de l'Etat.

"Nous devons donc, d'ici à la fin de l'année, prendre des mesures nouvelles d'incitation et de contrainte à l'égard des opérateurs de téléphonie", a-t-il ainsi souligné.

Emmanuel Macron a indiqué vouloir anticiper l'échéance de 2022 parce qu'il ne serait "pas sûr" en la maintenant d'être "en situation parfaite de pouvoir en répondre", au moment de la fin de son mandat.

"Si je vous dis fin 2020, je sais que j'aurai encore l'année 2021 pour pouvoir rattraper les retards", a-t-il ainsi observé.

"Les déploiements ne sont pas assez rapides, les opérateurs, aujourd'hui, rechignent encore dans les endroits qui sont les moins rentables", a déploré le chef de l'Etat.

Il a appelé à "envisager les complémentarités technologiques" entre la fibre optique, le mobile et en particulier l'internet mobile ou le satellite, jugeant "impossible de tenir la promesse de tirer de la fibre dans tous les logements de la République".

"Cette promesse est intenable technologiquement et financièrement", a-t-il insisté.

L'Etat, a-t-il encore précisé, "affectera une part du grand plan d'investissement à cette priorité pour, là où c'est nécessaire, là où des carences sont constatées, se substituer aux opérateurs défaillants".

La fracture numérique, a insisté le président Macron, est "la première chose qui nourrit les extrêmes".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/01/2018

Après PSA Groupe, la Société Générale entend utiliser le nouveau dispositif pour réduire ses effectifs.

Publié le 19/01/2018

          CE COMMUNIQUÉ NE PEUT PAS ÊTRE PUBLIÉ, DISTRIBUÉ OU DIFFUSÉ, DIRECTEMENT OU INDIRECTEMENT, AUX ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE, EN AUSTRALIE, AU…

Publié le 19/01/2018

Luxembourg, 19 janvier 2018 - Aperam annonce aujourd'hui son calendrier financier pour 2018.   Calendrier de résultats*: 30 janvier 2018: résultats du 4ème trimestre 2017 et de…

Publié le 19/01/2018

Airbus serait en négociations avec British Airways pour une possible commande de très gros porteurs A380, selon l'agence 'Bloomberg'.

Publié le 19/01/2018

  Information relative au nombre d'actions et de droits de vote prévues par l'article 223-16 du règlement général de l'Autorité des marchés…

CONTENUS SPONSORISÉS