5 502.42 PTS
+0.15 %
5 505.0
+0.20 %
SBF 120 PTS
4 402.31
+0.18 %
DAX PTS
13 240.45
+0.43 %
Dowjones PTS
26 115.65
+1.25 %
6 810.28
+0.00 %
Nikkei PTS
23 763.37
-0.44 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Macron met "tout son poids" pour que Lille accueille l'Agence européenne du médicament

| AFP | 329 | Aucun vote sur cette news
Le président Emmanuel Macron à Roubaix (Nord), le 13 novembre 2017
Le président Emmanuel Macron à Roubaix (Nord), le 13 novembre 2017 ( FRANCOIS LO PRESTI / AFP )

Emmanuel Macron a déclaré lundi qu'il allait "mettre tout (son) poids" pour que Lille soit choisie la semaine prochaine comme nouveau siège de l'Agence européenne du médicament (EMA) après le Brexit.

"J'y crois", a affirmé le président, interrogé sur la décision que doit prendre le 20 novembre à Bruxelles un Conseil des affaires générales au sujet de l'EMA et de l'Agence bancaire européenne, deux institutions appelées à être relocalisées dans la foulée du départ du Royaume-Uni de l'Union européenne.

Dix-neuf villes sont candidates à l'accueil de l'EMA, dont Amsterdam, Milan, Vienne, Barcelone et Varsovie.

"Je défends avec beaucoup de force la candidature (de Lille). Je ferai tout pour que nous puissions gagner. C’est le rush final (...) J’y crois, je vais mettre tout mon poids", a déclaré M. Macron à Roubaix (Nord), en marge d'un déplacement sur la politique de la ville.

"Le positionnement de Lille au cœur de l'Europe est un argument très fort pour la candidature. Lille est très bien reliée à Londres et on sait que beaucoup (d'employés de l’agence) veulent garder leur famille à Londres", a-t-il expliqué. De plus, "la France est à l'avant-garde sur les plans scientifique et sanitaire", selon lui.

Il a également souligné que les élus des Hauts-de-France avaient "fait un travail remarquable" pour promouvoir Lille.

En début de soirée, la maire de Lille Martine Aubry et le président de la région Xavier Bertrand s'étaient plaints auprès de M. Macron du peu de mobilisation de l’Élysée sur ce dossier, selon un élu ayant participé à leur réunion à la préfecture à Lille.

"À courir après deux lièvres, on risque de n'en avoir aucun", a dit au président Mme Aubry, M. Macron défendant aussi la candidature de Paris comme nouveau siège de l'Agence bancaire européenne.

Une soixantaine de grandes entreprises et institutions du nord de la France et leurs dirigeants avaient appelé le 2 novembre le président à "un engagement total", saluant notamment le soutien de la ministre de la Santé Agnès Buzyn.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/01/2018

Le titre voit rouge après le point annuel

Publié le 18/01/2018

L'analyste, neutre, vise 49 euros...

Publié le 18/01/2018

Zalando se replie de 0,19% à 46,61 euros après avoir dévoilé les résultats préliminaires de son quatrième trimestre. Son Ebit ajusté devrait ressortir entre 107 et 120 millions d'euros au…

Publié le 18/01/2018

Avec un retour des investisseurs sur le dossier

Publié le 18/01/2018

Oddo repasse à l'achat...

CONTENUS SPONSORISÉS