En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 485.06 PTS
-0.17 %
5 474.50
-0.15 %
SBF 120 PTS
4 391.10
-0.14 %
DAX PTS
12 395.23
-0.29 %
Dowjones PTS
26 743.50
+0.00 %
7 531.07
+0.00 %
1.175
+0.02 %

Macron annonce l'acquisition de deux corvettes Gowind par les Emirats

| AFP | 368 | Aucun vote sur cette news
Le président français Emmanuel Macron lors d'une conférence de presse à Dubaï le 9 novembre 2017
Le président français Emmanuel Macron lors d'une conférence de presse à Dubaï le 9 novembre 2017 ( LUDOVIC MARIN / AFP )

Les Emirats arabes unis vont acquérir deux corvettes Gowind, construites par le groupe français Naval Group, a annoncé jeudi le président français Emmanuel Macron au dernier jour de sa visite dans ce pays du Golfe, allié de la France.

M. Macron a fait cette annonce lors d'une conférence de presse après une série d'entretiens avec le prince héritier d'Abou Dhabi et commandant en chef adjoint des forces armées des Emirats, Mohammed ben Zayed al-Nahyane.

M. Macron n'a donné aucun détail sur l'accord conclu.

"Avec notre partenaire industriel émirien ADSB, les discussions vont maintenant se poursuivre avec les Forces armées pour nous permettre de finaliser le contrat relatif à cette acquisition", a déclaré pour sa part le PDG de Naval Group Hervé Guillou dans un communiqué.

"Ces corvettes Gowind sont des navires de combat de dernière génération, polyvalents, déjà en service opérationnel, et adaptés aux besoins de la marine des Emirats arabes unis", a ajouté M. Guillou.

Plusieurs groupes étaient sur les rangs pour fournir des navires de surveillance aux Emirats, dont l'Italien Fincantieri, qui a récemment pris le contrôle des Chantiers de l'Atlantique.

M. Macron a loué l'étroite coopération franco-émiratie dans le domaine de la défense en visitant dans la matinée la base navale où sont stationnés une partie des quelque 700 militaires français basés aux Emirats.

Les corvettes Gowind sont des navires de haute mer destinés à mener des missions de surveillance, mais aussi de lutte contre les sous-marins ou la piraterie.

Les Emirats souhaitent renforcer leurs capacités militaires dans un climat de tensions croissantes avec l'Iran, principal rival régional de l'Arabie saoudite, chef de file des monarchies du Golfe, indique-t-on de source diplomatique.

L'Egypte a récemment pris possession de la première des quatre corvettes Gowind dont elle a passé commande auprès de Naval Group.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

NOUVEAUTÉ - Bourse Direct lance ses Webinaires

Trader sur Indices et Matières 1ères avec les CFD
Lundi 2 octobre de 12h00 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Jeudi 11 octobre de 12h30 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/09/2018

Nouvelle marque annoncée

Publié le 24/09/2018

Coca-Cola a acquis l'une des marques françaises emblématiques des années 80, Tropico auprès de la famille Folliet. Avec cette boisson aux fruits créée en 1982 et qui réalise un chiffre…

Publié le 24/09/2018

La perte nette s'est creusée mais les investisseurs guettent surtout la décision américaine...

Publié le 24/09/2018

Avec deux levées de fonds successives