En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 871.91 PTS
+1.21 %
5 870.0
+1.25 %
SBF 120 PTS
4 623.22
+1.1 %
DAX PTS
13 166.58
+0.86 %
Dow Jones PTS
28 029.28
+1.27 %
8 405.08
+1.16 %
1.106
-0.41 %

LVMH espère s'emparer de Tiffany pour plus de 16 milliards de dollars

| AFP | 356 | Aucun vote sur cette news
Le géant du luxe français LVMH espère s'emparer du célèbre joaillier américain Tiffany pour 16,3 milliards de dollars
Le géant du luxe français LVMH espère s'emparer du célèbre joaillier américain Tiffany pour 16,3 milliards de dollars ( Martin BUREAU, Vincenzo PINTO / AFP/Archives )

Le géant du luxe français LVMH espérait dimanche s'emparer du célèbre joaillier américain Tiffany pour 16,3 milliards de dollars, selon une source proche du dossier, confirmant des informations de presse selon lesquelles la transaction est en passe d'être bouclée.

En incluant la dette (350 millions de dollars), la transaction devrait dépasser les 16,65 milliards de dollars, a indiqué cette même source, confirmant des informations du Wall Street Journal, du Financial Times et du New York Times.

Les deux groupes pourraient officialiser leur union avant l'ouverture des marchés financiers européens lundi, même si les choses peuvent encore évoluer, a précisé la même source.

D'après elle, les conseils d'administration des deux entreprises se réunissaient dimanche pour valider le mariage, avec une bénédiction plus que probable.

Bernard Arnault lors de l'inauguration d'une nouvelle usine Louis Vuitton à Alvarado dans le Texas le 17 octobre 2019
Bernard Arnault lors de l'inauguration d'une nouvelle usine Louis Vuitton à Alvarado dans le Texas le 17 octobre 2019 ( Nicholas Kamm / AFP/Archives )

L'opération, si elle est confirmée, sera la plus grosse acquisition jamais réalisée par le groupe de Bernard Arnault, propriétaire des marques Louis Vuitton et Christian Dior, et lui permettra de renforcer sa présence aux États-Unis, son deuxième marché.

Le géant mondial du luxe n'a pas lésiné: LVMH a donc, selon la source proche du dossier, décidé de relever son offre pour la deuxième fois après avoir examiné les livres de comptes du joailler new-yorkais, qui a servi de décor à la première scène du film "Diamants sur canapé" ("Breakfast at Tiffany's") avec Audrey Hepburn en 1961.

Le groupe français avait initialement proposé 120 dollars par titre Tiffany, connu pour ses bagues de fiançailles et ses diamants, avant de porter cette proposition à environ 130 dollars la semaine dernière.

Une offre relevée qui avait incité Tiffany à partager ses secrets financiers et a finalement conduit LVMH à proposer 135 dollars par action Tiffany, ce qui valorise le groupe américain à un peu plus de 16,3 milliards de dollars.

Contacté par l'AFP, LVMH n'a pas souhaité commenter, tandis que Tiffany n'a pas répondu dans l'immédiat.

Un diamant à l'éclat un peu terni

Avec l'acquisition du groupe américain, LVMH ajouterait un joyau de taille à une couronne qui compte déjà Bulgari (racheté en 2011) et Chaumet (acquis en 1999), lui permettant de mieux rivaliser dans les bijoux haut-de-gamme - seul secteur du luxe où il n'est pas numéro un - avec son concurrent suisse Richemont, propriétaire des griffes Cartier et Van Cleef & Arpels.

En 2018, la division Montres et Joaillerie de LVMH, qui inclut également Tag Heuer, Hublot ainsi que Zenith et Fred, a dépassé les 4 milliards d'euros de ventes, soit 9% de son chiffre d'affaires total.

Au réseau de 428 magasins que compte cette branche, le rachat de Tiffany viendrait ajouter plus de 320 boutiques dans le monde, que le joaillier américain, dont le diamant est l'activité clé, gère toutes en direct, en se passant de détaillants multimarques.

Les ventes de LVMH ont atteint 46,8 milliards d'euros l'an dernier, un record, tandis que le bénéfice net a totalisé 6,4 milliards pour une marge opérationnelle s'établissant à 21,4%.

Une boutique du bijoutier américain Tiffany&Co à Paris le 28 octobre 2019
Une boutique du bijoutier américain Tiffany&Co à Paris le 28 octobre 2019 ( STEPHANE DE SAKUTIN / AFP/Archives )

De son côté, le groupe américain, fondé en 1837 par Charles Lewis Tiffany, dont le magasin amiral jouxte la Trump Tower sur la célèbre 5e avenue à New York, cherche à dépoussiérer son image et à attirer une clientèle plus jeune.

L'emblématique maison a réalisé un chiffre d'affaires de 4,4 milliards de dollars lors de l'exercice fiscal achevé le 31 juillet, en hausse de 6,5% mais sa croissance est freinée par le dollar fort et une baisse des dépenses des touristes aux États-Unis.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 décembre 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 06/12/2019

Le groupe chinois Dongfgeng pourrait réduire sa part de façon à abaisser sa présence dans la future entité PSA-Fiat Chrysler, selon des sources citées par 'Reuters'.

Publié le 06/12/2019

Le chiffre d'affaires de Moulinvest s'établit à 64 ME au titre de l'exercice 2018-2019 contre 61,3 ME sur l'exercice précédent...

Publié le 06/12/2019

Tessi, spécialiste français des Business Process Services, a annoncé vendredi avoir achevé une augmentation de capital avec suppression du droit préférentiel de souscription. Le montant brut de…

Publié le 06/12/2019

Elior Group a annoncé avoir procédé à l’annulation de près de 4,27 millions de ses propres actions, représentant 2,39% de son capital social. La décision d’annulation des titres…

Publié le 06/12/2019

"Ces opérations contribueront à renforcer à la fois le potentiel de croissance du résultat par action", assure le management d'Elior...