En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 742.38 PTS
-1.47 %
4 746.0
-1.22 %
SBF 120 PTS
3 769.59
-1.63 %
DAX PTS
10 622.07
-1.54 %
Dowjones PTS
23 999.58
-1.60 %
6 579.14
-0.52 %
1.137
-0.16 %

Lutte contre la fraude: le Sénat approuve l'accord trouvé avec les députés

| AFP | 230 | Aucun vote sur cette news
Le ministère de l'Economie et des Finances, quai de Bercy à Paris
Le ministère de l'Economie et des Finances, quai de Bercy à Paris ( Joël SAGET / AFP/Archives )

Le Sénat a approuvé mardi à main levée l'accord conclu avec les députés sur le projet de loi contre la fraude qui crée un nouveau service de "police fiscale" et desserre le controversé "verrou de Bercy" pour les dossiers les plus graves.

Le texte issu d'une commission mixte paritaire devrait être définitivement adopté lors d'un ultime vote mercredi à l'Assemblée.

Les groupes LR, centriste, RDSE (à majorité radicale), Indépendants et LREM ont voté en faveur du projet de loi, le groupe CRCE (à majorité communiste) a voté contre, le PS s'est abstenu.

Pour lutter contre la fraude, qui prive chaque année l’État de plusieurs dizaines de milliards de rentrées fiscales, le texte met notamment en place une "police fiscale", étend la possibilité de rendre publics les noms des fraudeurs ("name and shame") et prévoit une procédure de plaider-coupable.

Sa mesure phare est le desserrage du "verrou de Bercy": ce dispositif, qui confère au fisc le monopole des poursuites, sautera pour les plus gros fraudeurs, avec la mise en place d'un mécanisme de transmission automatique au parquet des affaires avec des pénalités administratives importantes. Le montant de la fraude déclenchant cette transmission est fixé à 100.000 euros.

"La lutte contre la fraude est un objectif que nous partageons tous", a déclaré Olivier Dussopt, secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Action et des Comptes publics, tandis qu'Albéric de Montgolfier (LR), rapporteur pour le Sénat, se félicitait d'être parvenu "à un équilibre".

En votant ce texte, le Sénat montre "sa détermination à lutter contre la fraude", a-t-il ajouté, citant parmi les apports de la chambre haute le renforcement de la lutte contre le trafic de tabac et contre la fraude à la TVA sur les plateformes de commerce en ligne.

Il a aussi considéré que le desserrage du "verrou de Bercy" était "une réelle avancée".

"Le verrou est desserré, mais il n'est pas supprimé complètement", a rétorqué Eric Bocquet (CRCE).

Sophie Talié-Polian (PS) a quant à elle retenu dans le texte "des avancées notables", mais aussi une "série d'occasions manquées".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 10/12/2018

GenOway, société de biotechnologie dans la conception et le développement de modèles de recherche génétiquement modifiés et Merck, société scientifique et technologique dans la modification…

Publié le 10/12/2018

  CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE MUTUEL ALPES…

Publié le 10/12/2018

GTT a reçu une commande d’un chantier coréen portant sur la conception des cuves GNL de deux nouveaux méthaniers, d’une capacité de 174 000 m3, pour le compte d’un armateur européen. La…

Publié le 10/12/2018

METabolic EXplorer a annoncé la levée d'une condition suspensive déterminante avec la délivrance par la préfecture de la région Grand-Est, de...

Publié le 10/12/2018

Amundi - Communiqué de Presse Déclaration de transactions sur actions propres Période du 03 au 07 décembre 2018     Paris, le 10 décembre 2018,   Conformément à la…