5 349.30 PTS
-0.15 %
5 355.0
+0.10 %
SBF 120 PTS
4 267.01
-0.16 %
DAX PTS
13 103.56
+0.27 %
Dowjones PTS
24 651.74
+0.58 %
6 466.32
+1.20 %
Nikkei PTS
22 553.22
-0.62 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Lunettes: le reste à charge est plus élevé pour les retraités que pour les salariés

| AFP | 272 | 5 par 1 internautes
Globalement, le remboursement des dépenses en optique médicale a progressé de 55% en 2006 à 71% en 2015
Globalement, le remboursement des dépenses en optique médicale a progressé de 55% en 2006 à 71% en 2015 ( THOMAS SAMSON / AFP/Archives )

Les retraités, souvent atteints de presbytie, doivent débourser 400 euros en moyenne pour leurs lunettes, quand les salariés des grandes et moyennes entreprises "sont globalement couverts à 100%", selon une étude publiée lundi par le comparateur de prix Sénèque.

Cette étude, réalisée par le cabinet de conseil Jalma, a pris en compte 1,6 million de devis établis par 6.400 opticiens français, soit environ un sur deux.

Il en ressort que "15 millions de salariés de moyennes et grandes entreprises, dont la quasi-totalité des cadres (...) sont globalement couverts à 100%", précise Sénèque dans un communiqué.

Cette première catégorie présente "à la fois des niveaux de prise en charge élevés et des besoins encore relativement faibles".

À l'inverse, "29 millions d'assurés, soit plus de la moitié de la population adulte, ont encore un reste à charge moyen de 293 euros" pour une paire de lunettes.

Cette moyenne est tirée par les "12 millions de porteurs de verres progressifs, en grande majorité des retraités, (qui) ont un reste à charge moyen de 400 euros".

Contrairement aux salariés, "les retraités cumulent les inconvénients: ils ont les besoins les plus élevés en termes d'optique médicale et paient l'intégralité de leur cotisation".

Globalement, le remboursement des dépenses en optique médicale a progressé de 55% en 2006 à 71% en 2015, mais "on est encore très loin du reste à charge zéro pour une grande partie de la population", résume Sénèque, faisant référence à la promesse d'Emmanuel Macron.

Le gouvernement entend en effet instaurer un "reste à charge zéro" sur un "panier de soins indispensables" pour l'optique, les soins dentaires et les prothèses auditives.

De fortes variations du reste à charge d'un département à l'autre, en fonction des prix pratiqués pour ces produits, avait déjà été mise en évidence fin septembre par la Mutualité française.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/12/2017

Le conseil d'administration de SoLocal Group a pris acte de la démission de Monica Menghini et a décidé, sur proposition du comité des nominations, de coopter Marie-Christine Levet en qualité…

Publié le 15/12/2017

En prévision de son départ de Wendel le 31 décembre prochain, Frédéric Lemoine a présenté sa démission du conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 31 décembre 2017. En…

Publié le 15/12/2017

André François-Poncet remplace Frédéric Lemoine au Conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 1er janvier 2018   Neuilly-sur-Seine, le 15 décembre…

Publié le 15/12/2017

L'objectif d'Immobilière Dassault est de lancer un projet de restructuration de ce bâtiment

Publié le 15/12/2017

Immobilière Dassault a finalisé l'achat d'un immeuble situé au 16 rue de la Paix, Paris 2ème, dont elle avait annoncé avoir signé une promesse le 23 octobre dernier. Il est rappelé que cet…

CONTENUS SPONSORISÉS