En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 837.25 PTS
-0.59 %
5 824.0
-0.8 %
SBF 120 PTS
4 598.60
-0.53 %
DAX PTS
13 105.61
-0.46 %
Dow Jones PTS
27 915.79
-0.35 %
8 369.65
-0.33 %
1.106
+0.04 %

Lubrizol souhaite une réouverture partielle de son activité à Rouen avant 2020

| AFP | 224 | 5 par 1 internautes
Entrée de l'usine Lubrizol à Rouen le 24 octobre 2019
Entrée de l'usine Lubrizol à Rouen le 24 octobre 2019 ( Lou BENOIST / AFP/Archives )

La société Lubrizol a souhaité lundi un redémarrage partiel de son usine chimique de Rouen avant la fin de l'année, alors que des odeurs "très incommodantes" selon l'Etat persistent dans la ville normande, un peu moins de deux mois après l'incendie du site.

Lubrizol est "aujourd'hui en mesure de présenter un dossier de demande de reprise partielle de l'activité, progressivement et en sécurité", a déclaré la directrice générale de Lubrizol France, Isabelle Striga, lors d'un comité pour la transparence sur l'accident du 26 septembre.

"Nous souhaitons" une reprise partielle avant la fin de l'année, a précisé Mme Striga, interrogée par l'AFP.

Isabelle Striga (G), directrice générale de Lubrizol et le sénateur Hervé Maurey, à l'usine Lubrizol de Rouen, le 24 octobre 2019
Isabelle Striga (G), directrice générale de Lubrizol et le sénateur Hervé Maurey, à l'usine Lubrizol de Rouen, le 24 octobre 2019 ( LOU BENOIST / AFP/Archives )

"Notre demande concerne nos activités simples de mélange, activités qui n'ont jamais posé de problème de sécurité et qui sont sans aucune réaction chimique", a-t-elle ajouté lors de la réunion.

Lubrizol, qui emploie 370 personnes à Rouen, a "d'ores et déjà tiré les premières leçons" de l'accident, a-t-elle assuré. "Nous avons décidé de ne pas reconstruire la zone incendiée. Tous nos produits finis seront stockés chez un prestataire spécialisé", a notamment argumenté la DG France de l'entreprise qui appartient au milliardaire américain Warren Buffet.

Le préfet de Normandie Pierre-André Durand a "pris acte" de cette "intervention". "Je comprends que vous demandez sur deux petites unités" une reprise des activités de "mélange, qui ne présentent pas de difficultés particulières". "Je prends acte" que "vous ne reprendrez pas la conservation de stocks sur place qui a été un élément si pénalisant" lors de l'incendie, a-t-il ajouté.

Mais "je ne pourrai prendre position qu'au vu" d'une procédure incluant le dépôt d'un dossier "complet", son instruction par l'Etat puis son examen par le conseil départemental de l'environnement et des risques sanitaires et technologiques (Coderst), a souligné M. Durand.

"Le temps d'instruction est relativement rapide", a-t-il précisé.

jet d'oeuf

L'incendie de l'usine chimique Lubrizol de Rouen le 26 septembre 2019
L'incendie de l'usine chimique Lubrizol de Rouen le 26 septembre 2019 ( Jean-Jacques GANON / AFP/Archives )

Parmi les préalables, Lubrizol doit répondre à la mise en demeure du préfet du 8 novembre afin que soit mis en conformité son plan anti-incendie d'ici au 8 janvier.

Jacky Bonnemains, de l'association Robin des bois, a de son côté relevé "des zones d'ombre" dans cette demande de réouverture partielle de l'usine Seveso seuil haut, qui stocke aussi des "matières premières dangereuses comme le pentasulfure de phosphore". "Et qui va être choisi pour stocker les fûts de produits finis et où?", a-t-il demandé.

Délégué CFDT du site, Jean-Paul Cholant a "attiré l'attention de la direction" d'une usine qui "jusqu'en juillet 2016" n'avait pas de représentants syndicaux, sur "la place des représentants des salariés, les plus à même pour veiller à la sécurité des installations".

L'annonce de Lubrizol intervient alors que persistaient lundi à Rouen des odeurs émanant des deux sites touchés par l'incendie et toujours en cours de nettoyage, Lubrizol et son voisin Normandie logistique, a constaté une journaliste de l'AFP.

Le comité a été marqué par l'irruption d'un homme qui a jeté un oeuf pourri parmi les participants à cette réunion non publique.

Selon la maire PS de Petit Quevilly, commune limitrophe de Lubrizol, Charlotte Goujeon, et la directrice de l'association de mesure de la qualité de l'air Atmo, ces odeurs continuent à entraîner des nausées et des maux de tête. Selon l'Etat, les brumisateurs destinés à atténuer ces "odeurs très incommodantes" vont être renforcés.

Que choisir, France nature environnement et la maire adjointe de Rouen Françoise Lesconnec ont par ailleurs déploré que la préfecture ait refusé la participation au comité du représentant choisi par la CGT Gérald Le Corre.

"Tous les syndicats à commencer par la CGT ont leur place. Il y a en revanche une personne avec laquelle nous ne sommes pas en dialogue qui est régulièrement sur la tonalité de la vindicte, parfois de l'appel à la violence dans certaines situations, quand ce n'est pas la diffusion de nouvelles inexactes. Tout autre représentant est le bienvenu", a répondu le préfet.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 décembre 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 09/12/2019

Les sociétés d'investissement de Jean-Charles Naouri, qui coiffent le groupe de distribution Casino, ont annoncé lundi avoir finalisé leurs projets de plans de sauvegarde.

Publié le 09/12/2019

Le groupe Avenir Telecom a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 15,2 millions d'euros au 1er semestre 2019-2020, quasiment stable par rapport à...

Publié le 09/12/2019

La cession de l'activité banque de détail de HSBC en France serait devenue une priorité, selon des sources syndicales citées lundi par 'Les Echos".

Publié le 09/12/2019

Prochaines rendez-vous à San Francisco...

Publié le 09/12/2019

Visiativ présentera le 8 janvier 2020 son 3e plan stratégique, baptisé Catalyst 2023, après avoir achevé avec succès ses deux précédents plans stratégiques avec un an d'avance...