En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 429.20 PTS
-
5 428.00
-0.02 %
SBF 120 PTS
4 346.62
-
DAX PTS
12 540.73
-
Dowjones PTS
25 019.41
+0.38 %
7 375.82
+0.00 %
Nikkei PTS
22 597.35
+1.85 %

Loire: l'usine chimique SNF en grève depuis près d'une semaine

| AFP | 222 | Aucun vote sur cette news
Pascal Remy, PDG de l'usine chimique SNF, qui est en grève depuis près d'une semaine, ici à Lyon le 16 mars 2018
Pascal Remy, PDG de l'usine chimique SNF, qui est en grève depuis près d'une semaine, ici à Lyon le 16 mars 2018 ( PHILIPPE DESMAZES / AFP/Archives )

L'usine chimique SNF à Andrézieux-Bouthéon (Loire) restait paralysée par un conflit social samedi, au lendemain d'une décision de justice déboutant la direction de sa demande d'expulsion du piquet de grève en place depuis lundi.

Le site et siège social du 1er fabricant mondial de floculants (polymère pour le traitement de l'eau), où travaillent près de 1.200 personnes, est perturbé par cette grève, lancée à l'appel de la CGT et de la CFDT, pour des revendications salariales.

Jour et nuit, le piquet de grève filtre les camions, hormis ceux transportant des produits dont la montée en température pourrait s'avérer dangereuse.

Vendredi soir, à l'issue d'une ultime réunion dans le cadre des Négociations annuelles obligatoires, la direction n'a pas satisfait les revendications des représentants CGT et CFDT des salariés, qui réclament une augmentation minimale de 80 euros par mois, ainsi qu'une prime annuelle exceptionnelle de 500 euros pour l’ensemble du personnel.

"Notre direction a même fait un retour en arrière en retirant sa proposition de mercredi d'augmentation mensuelle minimale de 35 euros pour les plus bas salaires", a indiqué samedi à l’AFP un délégué CFDT.

"Nous allons écrire aujourd'hui à la préfecture pour qu'elle impose la médiation des services de l'Etat que notre direction refuse jusqu'à présent", a-t-il ajouté.

Vendredi après-midi, le tribunal de grande instance de Saint-Etienne a débouté la direction du groupe qui avait assigné en référé quatre délégués syndicaux CGT et CFDT, pour obtenir l’expulsion du piquet de grève.

Dans son ordonnance, dont l'AFP a eu copie, le tribunal ordonne toutefois aux syndicalistes de "laisser libre accès aux véhicules de secours et aux camions transportant des produits dangereux, dont la température approche des 25°".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

LES SUMMER DAYS

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 16 juillet 2018

CODE OFFRE : SUMMER18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : SUMMER18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/07/2018

Communiqué de presseParis, le 16 juillet 2018     Orange acquière Basefarm Holding et devient un leader en Europe des services de cloud computing pour les entreprises…

Publié le 16/07/2018

Cogelec annonce l'exercice de l'option de surallocation, consentie par son actionnaire majoritaire SRC à Louis Capital Markets UK LLP, dans le cadre...

Publié le 16/07/2018

Altice Europe annonce ce matin avoir refinancé 2,5 milliards d'euros de dette de sa filiale française, lui permettant d'allonger de 6,4 à 6,8 années sa maturité. Le coût de celle-ci est de…

Publié le 16/07/2018

Allied Universal, dont Wendel est actionnaire à 33%, a signé un accord en vue de l'acquisition de U.S. Security Associates (USSA) pour environ 1 milliard de dollars. USSA, dont le siège est à…

Publié le 16/07/2018

Orchestra-Prémaman a dévoilé un chiffre d'affaires du premier trimestre 2018/2019, clos fin mai, de 140,4 millions d'euros. Il a baissé de 8,9%. Le groupe explique ce recul par "des conditions…