En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 772.94 PTS
+0.40 %
4 773.0
+0.41 %
SBF 120 PTS
3 789.33
+0.34 %
DAX PTS
10 760.79
+0.19 %
Dowjones PTS
23 885.16
+0.88 %
6 552.18
+0.93 %
1.143
+0.55 %

Linky: l'UFC-Que Choisir s'inquiète de coupures "hâtives" pour les utilisateurs précaires

| AFP | 272 | Aucun vote sur cette news
Selon, l'UFC-Que Choisir, il y a eu 475.000 arrêts  soudains d'alimentation en 2016
Selon, l'UFC-Que Choisir, il y a eu 475.000 arrêts soudains d'alimentation en 2016 ( DAMIEN MEYER / AFP/Archives )

L'UFC-Que Choisir, inquiète d'une recrudescence de coupures de courant à distance par le distributeur d'électricité Enedis grâce au nouveau compteur Linky, a interpellé jeudi le nouveau ministre de la Transition écologique sur la situation des consommateurs les plus précaires.

"Il existe un risque réel d'augmentation des coupures d'électricité pour impayés, sans que dans bien des cas les consommateurs n'en soient correctement avertis et puissent le cas échéant régulariser la situation", redoute ainsi l'association de défense des consommateurs dans un communiqué après avoir rappelé qu'il y a eu 475.000 arrêts soudains en 2016.

Le compteur Linky permet au distributeur d'électricité de limiter la puissance ou de couper l'électricité à distance.

Pour aider les consommateurs les plus fragiles à contrôler leurs dépenses énergétiques, la loi donne le droit aux ménages considérés comme précaires le 1er janvier 2018 de bénéficier d'un afficheur déporté.

Cet équipement, relié au compteur Linky, permet de visualiser en temps réel dans son domicile sa consommation, et donc de la réguler.

Mais "l'arrêté indispensable pour couvrir les coûts des fournisseurs distribuant l'afficheur n'a toujours pas été publié par le ministère et à ce jour nous n'avons aucun calendrier", déplore encore l'UFC, qui précise que 5,6 millions de ménages sont concernés.

"L'UFC-Que Choisir demande donc (à François de Rugy, NDLR) de prendre les mesures nécessaires pour assurer le financement des afficheurs déportés afin que les fournisseurs puissent les proposer aux consommateurs précaires, renforcer le contradictoire dans la procédure de coupure d'électricité ou de limitation de puissance, afin d'éviter des interruptions d'électricité hâtives et sans discernement".

Si Enedis n'est pas tenu de rencontrer le consommateur ni même de l'avertir de son passage avant une éventuelle intervention, les anciens compteurs nécessitaient néanmoins le déplacement d'un agent pour toute opération. Avec Linky, Enedis peut désormais intervenir à distance, ce qui renforce le risque d'abus.

Fin juin, Nicolas Hulot, le prédécesseur de François de Rugy, avait demandé au gestionnaire du réseau d'électricité de modifier sa stratégie. "Il est important que ce grand programme se déploie dans les meilleures conditions opérationnelles et économiques et soit bien compris des Français", avait-il déclaré.

Depuis son lancement en 2015, le compteur Linky ne cesse de susciter des craintes dans une partie de la population. Certaines communes ont même tenté d'en refuser l'installation sur leur territoire.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/12/2018

Foncière INEA a annoncé l’acquisition du Presqu’Ile, un immeuble de bureaux situé dans le quartier innovant de la presqu’île Bouchayer-Viallet à Grenoble. Il s’agit de son premier…

Publié le 19/12/2018

Rien ne va plus pour DIA (Distribuidora de Alimentacion) ...

Publié le 19/12/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 19/12/2018

GSEZ Airport, filiale de Gabon Special Economic Zone (GSEZ), fruit d'un partenariat public-privé entre Olam International, la République gabonaise et...

Publié le 19/12/2018

La Commission européenne a délivré une autorisation de mise sur le marché de Dengvaxia, le vaccin de Sanofi contre la dengue. L'autorisation suit la recommandation émise le 18 octobre 2018 par le…