En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 426.81 PTS
+0.61 %
5 428.5
+0.65 %
SBF 120 PTS
4 352.55
+0.59 %
DAX PTS
12 268.52
+0.41 %
Dowjones PTS
26 405.76
+0.61 %
7 490.32
+0.00 %
1.171
+0.34 %

Levothyrox: perquisition au siège du laboratoire Merck à Lyon

| AFP | 442 | Aucun vote sur cette news
Une perquisition était menée mardi au siège français à Lyon du laboratoire allemand Merck, qui fabrique le médicament Levothyrox,
Une perquisition était menée mardi au siège français à Lyon du laboratoire allemand Merck, qui fabrique le médicament Levothyrox, ( DAMIEN MEYER / AFP/Archives )

Une perquisition était en cours mardi au siège français à Lyon du laboratoire allemand Merck, fabricant du médicament Levothyrox dont la nouvelle formule fait l'objet de plaintes concernant de lourds effets secondaires, a-t-on appris de source proche de l'enquête, confirmant une information du Progrès.

Merck a confirmé que la perquisition était actuellement en cours à son siège lyonnais, assurant que celle-ci était "attendue" et que le laboratoire y collaborait "activement".

Cette perquisition est menée depuis 09H00 par les gendarmes de l'Office central de lutte contre les atteintes à l'environnement et à la santé publique (Oclaesp) dans le cadre d'une enquête préliminaire ouverte pour "tromperie aggravée, atteintes involontaires à l'intégrité physique et mise en danger de la vie d'autrui". Fin septembre, 62 plaintes ont été déposées et confiées au pôle de santé publique du tribunal de grande instance de Marseille.

Ces investigations sont réalisées "sous la tutelle de deux magistrats de Marseille, dans les trois établissements du siège de Merck situés à Lyon et dans sa banlieue", a précisé à l'AFP le procureur de Marseille Xavier Tarabeux, ajoutant qu'aucune audition ou garde à vue n'était prévue pour l'heure.

Crampes, maux de tête, vertiges, perte de cheveux: les témoignages sur les effets indésirables de la nouvelle formule du Levothyrox, mise sur le marché français fin mars, se sont multipliés ces derniers mois, au point de devenir un enjeu sanitaire majeur pour le gouvernement.

Après des plaintes sur les effets secondaires de la nouvelle formule, l'ancienne version du Levothyrox, médicament soignant la thyroïde utilisé par trois millions de Français, était de nouveau disponible lundi, mais en quantité très limitée, au risque de provoquer une pénurie.

Premier marché mondial avec trois millions d'utilisateurs, la France, secouée ces dernières années par plusieurs scandales sanitaires comme celui du Mediator, est aussi le premier pays où la nouvelle formule a été introduite.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/09/2018

Les marchés actions européens avancent d’un pas tranquille à la mi-séance. Les investisseurs relativisent les derniers développements du différend commercial opposant la Chine et les…

Publié le 20/09/2018

Le secteur automobile européen est une nouvelle fois bien orienté à l'image de Renault (+1,8% à 78,3 euros), de Faurecia (+2,6% à 55 euros) ou de PSA...

Publié le 20/09/2018

Le discount. C’est le nouveau pari du géant britannique de la distribution Tesco (+0,55 à 237,10 pence). La nouvelle chaîne de magasins du groupe, baptisée « Jack ‘s», d’après le nom du…

Publié le 20/09/2018

Transgene abandonne 4,8% à 3,08 euros après la publication de résultats semestriels sans surprise et la mise à jour de son portefeuille de produits en développement. L'"update" a conduit à deux…

Publié le 20/09/2018

Total a finalisé l'acquisition de G2mobility, un des leaders français des solutions de recharge pour véhicule électrique. En prenant le contrôle de cette startup technologique française, Total…