En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 309.90 PTS
-3.38 %
5 334.50
-2.89 %
SBF 120 PTS
4 215.94
-3.37 %
DAX PTS
11 890.35
-3.86 %
Dow Jones PTS
25 409.36
-1.39 %
8 461.83
+0.3 %

Les USA pourraient approuver le Boeing 737 MAX dans "quelques semaines"

| AFP | 365 | 3 par 1 internautes
Les Etats-Unis envisagent de procéder dans
Les Etats-Unis envisagent de procéder dans "quelques semaines" au vol de certification du Boeing 737 MAX, étape déterminante pour la remise en service de cet avion cloué au sol depuis bientôt un an ( Mark RALSTON / AFP/Archives )

Les Etats-Unis envisagent de procéder dans "quelques semaines" au vol de certification du Boeing 737 MAX, étape déterminante pour la remise en service de cet avion cloué au sol depuis bientôt un an, malgré un nouveau problème détecté récemment.

En voyage à Londres, Steve Dickson, le chef de l'agence fédérale de l'aviation (FAA), principal régulateur de l'aérien aux Etats-Unis, a déclaré à des journalistes réunis à l'Aviation Club espérer que le vol de certification du 737 MAX ait lieu dans "quelques semaines".

C'est traditionnellement au terme du vol de certification que les autorités de l'aviation civile décident d'autoriser ou non un avion à entrer ou à reprendre du service.

Dans le cas du 737 MAX, il marquerait le début de la fin d'une crise historique, dont la facture s'élève pour l'instant à plus de 18 milliards de dollars pour Boeing, sans compter les efforts qu'il lui faudra déployer pour redorer sa réputation et les indemnisations potentielles des familles des victimes.

L'accident du Boeing 737 MAX d'Ethiopian Airlines a fait 157 morts le 10 mars 2019. Ici le site de l'accident le 16 mars 2019
L'accident du Boeing 737 MAX d'Ethiopian Airlines a fait 157 morts le 10 mars 2019. Ici le site de l'accident le 16 mars 2019 ( TONY KARUMBA / AFP/Archives )

La FAA a terminé il y a "plusieurs semaines" son audit des changements effectués par Boeing sur le logiciel anti-décrochage MCAS, mis en cause dans les accidents de Lion Air du 29 octobre 2018 (189 morts) et d'Ethiopian Airlines du 10 mars 2019 (157 morts), a dit à l'AFP une source règlementaire.

Elle en a conclu qu'il faudrait des ajustements, mais ces derniers ne seraient a priori pas "significatifs", a dit la même source.

Dysfonctionnement de l'alarme

Dans le même temps, des ingénieurs de Boeing ont détecté un nouveau souci lié au MCAS, logiciel censé empêcher l'avion de partir en piqué, notamment en cas de perte de vitesse.

La découverte a eu lieu lors d'un vol d'essai destiné à tester le MCAS, explique Boeing: le clignotant, censé ne s'allumer qu'en cas de dysfonctionnement de ce logiciel, s'est éclairé inopinément, un problème dû, d'après Boeing, aux différences dans les données entrées dans les ordinateurs de contrôle de vols.

Cet ennui n'affecte pas le calendrier de remise en service de l'avion, a assuré Boeing dans un courriel à l'AFP. Mi-Janvier le géant de Seattle (nord-ouest) avait annoncé que le MAX pourrait a priori revoler à la mi-2020, une échéance jugée réaliste par American Airlines, United Airlines et Southwest, qui ont repoussé les vols programmés sur cet avion à l'été.

"Nous sommes en train de procéder à un changement du logiciel (...) pour nous assurer que le clignotant ne s'allume que quand il le faut", a souligné jeudi Boeing.

Le nouveau directeur général de Boeing, David Calhoun, le 15 janvier 2020 à Washington
Le nouveau directeur général de Boeing, David Calhoun, le 15 janvier 2020 à Washington ( SAUL LOEB / AFP/Archives )

L'avionneur, dont le nouveau directeur général, David Calhoun, a promis plus de transparence après dix mois de gestion de crise jugés calamiteux de son prédécesseur, précise avoir informé les régulateurs du dysfonctionnement dans la semaine du 20 janvier. Les compagnies aériennes clientes ont également été prévenues.

Ces informations provoquaient le bond de près de 4% de l'action à Wall Street, les marchés semblant soulagés de voir que l'épilogue des déboires du MAX est imminent.

Boeing a toutefois encore du pain sur la planche avant d'obtenir le feu vert des régulateurs. Il doit proposer une solution pour résoudre un problème lié aux câblages électriques de l'avion.

D'après une source interne, il est encore prématuré de penser qu'il faudra un nouveau design, option extrême car elle pourrait retarder la remise en service du MAX.

Autre écueil supplémentaire à surmonter: Boeing doit fournir la documentation liée à la formation des pilotes mais il revient à la FAA de décider quelle sera la meilleure façon de former ces derniers. On s'achemine vers une formation sur simulateur, plus coûteuse.

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 29 février 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 28/02/2020

Une erreur s'est malencontreusement glissée dans notre précédente dépêche. Les revenus 2019 sont de 68 000 et non 63 000 euros. Suit une version corrigée de l'article. Nanobiotix a publié un…

Publié le 28/02/2020

Nanobiotix a publié un chiffre d'affaires au quatrième trimestre 2019 de 20 000 euros. Les revenus 2019 du spécialiste de la nanomédecine sont de 63 000 euros. La position de trésorerie au 31…

Publié le 28/02/2020

Unibel a publié un chiffre d'affaires de 3,4 milliards d'euros pour l'exercice 2019, en croissance de 2,8%, ou +1% en croissance organique. Selon le groupe, celle-ci aurait été de +2% hors impact…

Publié le 28/02/2020

A la suite de ses récentes publications, le groupe Renault souhaite préciser que le plan d’optimisation, mentionné lors de la publication des résultats annuels 2019, et ayant pour ambition de…

Publié le 28/02/2020

Iliad S.A. annonce avoir finalisé vendredi, conformément à l’accord annoncé le 3 septembre dernier, la mise en œuvre de son partenariat stratégique avec InfraVia (fonds d’infrastructure…