En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 409.43 PTS
-
5 416.00
+0.13 %
SBF 120 PTS
4 333.74
-
DAX PTS
12 561.02
-
Dowjones PTS
25 064.36
+0.18 %
7 357.90
-0.24 %
Nikkei PTS
22 644.05
+0.21 %

Les taxis soutiennent la croissance du russe Yandex

| AFP | 260 | Aucun vote sur cette news
Le siège du groupe internet russe Yandexà Moscou le 16 mai 2017
Le siège du groupe internet russe Yandexà Moscou le 16 mai 2017 ( Natalia KOLESNIKOVA / AFP/Archives )

Le groupe internet russe Yandex a indiqué vendredi prévoir une nouvelle forte croissance de ses revenus cette année après avoir profité au deuxième trimestre de la progression de son service de taxis, qui doit désormais se rapprocher du géant américain Uber.

Entre avril et juin, le bénéfice net du propriétaire du premier moteur de recherches russes s'est envolé de 69% sur un an à 2,1 milliards de roubles (25 millions d'euros au taux de vendredi).

Cette augmentation s'explique surtout par un gain de changes lié à l'évolution du rouble, a-t-il expliqué dans son rapport financier, tandis que son excédent brut d'exploitation ajusté a progressé plus modestement, de 7% à 6,8 milliards de roubles (97 millions d'euros).

Son chiffre d'affaires a bondi de 23% à 18 milliards de roubles (258 millions d'euros), ce qui a permis à Yandex de donner une prévision de croissance pour 2017 entre 18% et 21%.

Les revenus du groupe sont soutenus par son service de taxis qui pèse peu dans son activité mais enregistre une rapide progression (+46% au deuxième trimestre).

Cette filiale devrait connaître un nouveau développement avec la fusion récemment annoncé de ses services avec ceux d'Uber en Russie et dans cinq autres ex-république soviétiques.

Se félicitant d'un "nouveau bon trimestre", le directeur général Arkadi Voloj a mis en avant cet accord qui "démontre le potentiel de nos divisions pour accélérer l'innovation et créer de la valeur substantielle pour nos actionnaires".

La recherche, coeur de métier du groupe, reste bien orientée avec une hausse de 22% de son chiffre d'affaires au deuxième trimestre.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/07/2018

L'étude permettait d'étudier la faisabilité et la facilité d'utilisation et la satisfaction des patientes utilisant eCO...

Publié le 16/07/2018

Myrian 2.4 intègre de nouveaux outils de diagnostic exclusifs...

Publié le 16/07/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 16/07/2018

Retour d'assemblée générale...

Publié le 16/07/2018

"Ces partenariats sont construits en conformité avec les règles du droit de la concurrence", assure Carrefour...