5 390.63 PTS
-1.10 %
5 411.00
-0.59 %
SBF 120 PTS
4 323.31
-1.01 %
DAX PTS
12 677.97
-1.22 %
Dowjones PTS
24 700.21
-1.15 %
7 228.04
-0.32 %
Nikkei PTS
22 278.48
-

Les tarifs réglementés du gaz augmenteront de 6,9% en janvier

| AFP | 309 | Aucun vote sur cette news
Hors taxes, les tarifs augmenteront en moyenne de 2,3% au 1er janvier, reflétant la hausse des prix du gaz sur les marchés de gros
Hors taxes, les tarifs augmenteront en moyenne de 2,3% au 1er janvier, reflétant la hausse des prix du gaz sur les marchés de gros ( PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives )

Les tarifs réglementés du gaz naturel, appliqués par Engie à plusieurs millions de clients en France, augmenteront en moyenne de 6,9% en janvier, du fait notamment de la hausse d'une taxe, selon une délibération de la Commission de régulation de l'énergie (CRE) publiée vendredi.

Hors taxes, les tarifs augmenteront en moyenne de 2,3% au 1er janvier, reflétant la hausse des prix du gaz sur les marchés de gros.

Cette hausse sera de 2,4% pour les consommateurs utilisant le gaz pour se chauffer, de 0,7% pour ceux qui utilisent le gaz pour la cuisson et de 1,4% pour ceux qui ont un double usage cuisson et eau chaude.

A cela s'ajoutera l'augmentation de la taxe intérieure sur la consommation de gaz naturel (TICGN), qui passe de 5,88 euros par mégawattheure (mWh) consommé à 8,45 euros/MWh du fait de la hausse au 1er janvier de la contribution climat énergie (sorte de taxe carbone), une de ses composantes.

Au final, la hausse des tarifs réglementés sera donc de 6,9% au 1er janvier 2018.

La hausse de la TICGN va également s'appliquer aux prix des offres de marché commercialisées par Engie et ses concurrents.

Les tarifs réglementés hors taxes du gaz sont révisés mensuellement, selon une formule qui prend en compte notamment les prix du gaz sur le marché de gros et le cours du baril de pétrole.

Depuis l'ouverture du marché de l'énergie à la concurrence, les 10,6 millions de consommateurs français abonnés au gaz ont le choix entre les tarifs réglementés de l'ancien monopole et les prix de marché, proposés tant par Engie que par ses concurrents (EDF, Direct Energie, Eni, Lampiris, etc.).

Les tarifs réglementés sont en sursis depuis que le Conseil d'Etat, saisi par des fournisseurs concurrents d'Engie, a jugé en juillet que leur maintien était contraire au droit européen.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/06/2018

Le prix de souscription des actions nouvelles est de 5,1 euros par action...

Publié le 19/06/2018

Le produit net de l'augmentation de capital permettra de financer une partie de l'acquisition d'un portefeuille de 14 hôtels...

Publié le 19/06/2018

U10 va être transféré sur Euronext Growth...

Publié le 19/06/2018

Plan mondial d'actionnariat salarié 'Link 2018'...