En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 095.07 PTS
-
5 090.00
-0.08 %
SBF 120 PTS
4 073.02
+0.00 %
DAX PTS
11 614.16
-
Dowjones PTS
25 250.55
-0.35 %
7 068.67
+0.00 %
1.157
-0.13 %

Les soldes d'hiver démarrent doucement, plombés par le Black Friday et la météo

| AFP | 367 | Aucun vote sur cette news
Soldes, le 12 janvier 2018 à Nantes (Loire Atlantique)
Soldes, le 12 janvier 2018 à Nantes (Loire Atlantique) ( LOIC VENANCE / AFP/Archives )

Lassitude des clients, concurrence des ventes privées, températures douces, comptes bancaires vidés par le Black Friday : les soldes d'hiver connaissent un "démarrage très poussif", selon les professionnels interrogés par l'AFP.

"La tendance générale, c'est qu'on assiste à des soldes assez mous, à un démarrage très poussif par rapport à 2017", affirme à l'AFP Didier Simon de Bessac, directeur général adjoint de l'Alliance du Commerce, qui regroupe 85% des enseignes de l'habillement.

Selon cette organisation professionnelle, dont 75% des membres affirment que les soldes se présentent "moins bien" que l'an dernier, cette tendance se traduit depuis huit jours par un chiffre d'affaires en baisse, allant jusqu'à 5% de moins qu'en 2017.

A Lille, dans l'une des deux boutiques de prêt-à-porter féminin que tient Hélène Natier, c'est pire: "on a moitié moins de fréquentation par rapport à 2016 (la boutique était en travaux en 2017, ndlr), et -20% sur le chiffre d'affaires".

Les temps ont clairement changé selon cette commerçante, présidente de l'Union Cœur de Lille et depuis trente ans dans le métier: avant, raconte-t-elle à l'AFP, "il y avait même des gens qui prenaient leur journée", alors qu'aujourd'hui, "les commerçants me disent +on ne voit personne+."

- Douceur -

Même constat à Bordeaux, où dans la très commerçante rue Sainte-Catherine, Candy Dias, gérante d'une boutique indépendante de vêtements pour femmes, est catégorique: "il y a un très net manque de fréquentation par rapport à l'an dernier".

Soldes, le 12 janvier 2018 à Nantes (Loire Atlantique)
Soldes, le 12 janvier 2018 à Nantes (Loire Atlantique) ( LOIC VENANCE / AFP/Archives )

Non loin, la gérante d'une enseigne indépendante de cravates et chemises pour hommes, confie à l'AFP avoir "plutôt pas trop mal démarré les deux premiers jours et puis plus rien, la météo n'aide pas".

Le secteur de l'habillement est clairement "climato-dépendant", rappelle en effet M. Simon de Bessac: or, "le climat est relativement doux ces derniers temps, ça n'incite pas à acheter de +grosses pièces+", type manteaux ou doudounes.

Globalement et pour l'instant, "le panier moyen de ces soldes d'hiver est inférieur à celui de 2017, alors que le taux de remise est équivalent: la rentabilité ne sera donc pas au rendez-vous cette année", regrette-t-il.

La raison de cette tendance est non seulement la relative douceur des températures mais surtout l'énorme succès du Black Friday, tombé le 24 novembre cette année.

"Ce qui fonctionne bien, c'est le Black Friday, et les ventes privées", explique à l'AFP Véronique Depardieu, gérante de la succursale bordelaise d'une grande enseigne cosmétique.

- Stocks vides -

A la Fédération des enseignes de la chaussure (FEC), on dit la même chose: "le chiffre d'affaires de ces premiers jours des soldes est plutôt négatif, car ils suivent des ventes privées qui sont en constante progression", souligne à l'AFP son président, Franck Boehly.

"Les commerçants n'ayant pas trop de stocks, la marchandise s'écoule assez bien, il reste peu de tailles", explique pour sa part Yves Marin, expert consommation au sein du cabinet Wavestone, qui a interrogé plusieurs chaînes d'habillement.

Soldes, le 10 janvier 2018 à Strasbourg
Soldes, le 10 janvier 2018 à Strasbourg ( FREDERICK FLORIN / AFP/Archives )

Un constat partagé également par les enseignes de commerce en ligne: "le Black Friday a vidé les stocks donc les volumes d'affaires de ces soldes d'hiver sont moins importants qu'en 2017", dit à l'AFP le délégué général de la Fevad, Marc Lolivier.

Ainsi, selon le panel du site Webloyalty, "le Black Friday est le jour qui a enregistré le plus grand nombre de commandes en ligne de l'année 2017, avec une hausse de 48% de transactions enregistrées contre 2016".

A l'inverse, précise le site, on constate "une diminution du volume des commandes de 11%" lors du premier jour des soldes 2018, par rapport à 2017.

Devant ce peu d'engouement, la proposition du gouvernement de les raccourcir en 2019 est bien accueillie, notamment par Mme Natier à Lille: "Quatre semaines, ça suffit, car il y a un côté lancinant, on sent de la lassitude" chez le consommateur.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Trader sur le CAC40 avec du levier
Lundi 5 novembre de 12h30 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/10/2018

Pharnext SA annonce aujourd'hui les résultats positifs de son essai clinique pivot de Phase 3 (PLEO-CMT) évaluant deux doses du PXT3003 contre placebo...

Publié le 16/10/2018

... et lance la construction de deux nouveaux parcs éoliens en France

Publié le 16/10/2018

Premiers résultats positifs de deux essais de phase III consacrés au Dupixent® (dupilumab) dans le traitement de la polypose nasosinusienne Dupixent a significativement…

Publié le 16/10/2018

INNATE PHARMA ANNONCE LA PRÉSENTATION DE DONNÉES POUR MONALIZUMAB LORS DU CONGRÈS ANNUEL DE LA SOCIÉTÉ EUROPÉENNE D'ONCOLOGIE MÉDICALE (ESMO)   Une conférence…

Publié le 16/10/2018

   Valneva annonce la progression du développement de son candidat vaccin contre le Chikungunya   Saint Herblain (France), 16 Octobre 2018 - Valneva SE ("Valneva" ou…