Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 783.89 PTS
-0.24 %
5 727.00
-1.16 %
SBF 120 PTS
4 572.55
-0.2 %
DAX PTS
13 879.33
-0.69 %
Dow Jones PTS
31 402.01
-1.75 %
12 828.31
-3.56 %
1.218
+0.14 %

Les services plombent encore l'activité du secteur privé de la zone euro en janvier

| Boursier | 256 | Aucun vote sur cette news

L'indice PMI composite IHS Markit de l'activité globale s'est replié de 49,1 en décembre à 47,8 (47,5 en première estimation)....

Les services plombent encore l'activité du secteur privé de la zone euro en janvier
Credits Reuters

Le secteur privé de la zone euro a connu un début d'année 2021 difficile, l'activité ayant reculé pour un troisième mois consécutif en janvier. Le rythme de la contraction s'est en outre accéléré, comme le signale l'indice PMI composite IHS Markit de l'activité globale qui s'est replié de 49,1 en décembre à 47,8 (47,5 en première estimation).

Les performances du secteur des services ont de nouveau fortement pesé sur l'économie de la zone euro, l'activité des prestataires de services ayant en effet reculé pour un cinquième mois consécutif, et à un rythme plus soutenu qu'en décembre. L'indice final de l'activité de services a en effet diminué de 46,4 en décembre à 45,4 le mois dernier (estimation flash à 45). Dans l'industrie manufacturière en revanche, la production a augmenté pour un septième mois consécutif, le taux d'expansion s'étant toutefois replié à son plus bas niveau au cours de cette période

Chris Williamson, Chief Business Economist à IHS Markit, commente : "le premier mois de l'année 2021 s'est, de manière prévisible, avéré difficile pour l'économie de la zone euro, les mesures destinées à contenir la propagation du Covid-19 ayant continué de peser sur l'activité des entreprises, notamment dans le secteur des services. Si la croissance du secteur manufacturier a de nouveau aidé à compenser en partie la faiblesse de l'activité de services, la hausse de la production a toutefois ralenti, du fait notamment de la morosité de la demande et de perturbations des chaînes d'approvisionnement, fréquemment liées à la crise sanitaire. Un recul du PIB semble dès lors fort probable au premier trimestre 2021, les dernières données de l'enquête laissant toutefois anticiper un taux de contraction bien moins marqué que ceux enregistrés lors du premier semestre 2020".

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/02/2021

Avec la forte croissance de son activité et la montée en puissance du trafic naturel au détriment du référencement payant, Pharmasimple confirme qu'en 2020 le Groupe affichera une croissance de…

Publié le 25/02/2021

Conformément au décret visant à supprimer les écarts de rémunération entre les femmes et les hommes dans l'entreprise et relatives à la lutte contre...

Publié le 25/02/2021

L'actif net réévalué de Burelle progresse en 2020...

Publié le 25/02/2021

Nomination de Thomas Bonnefont et de Mike Doherty...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne