5 114.15 PTS
-0.64 %
5 104.50
-0.63 %
SBF 120 PTS
4 088.40
-0.67 %
DAX PTS
12 165.19
-0.31 %
Dowjones PTS
21 674.51
-0.35 %
5 790.91
-0.09 %
Nikkei PTS
19 470.41
-1.18 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Les salariés de GM&S quitteront la plateforme Renault-Villeroy ce soir

| AFP | 131 | Aucun vote sur cette news
Des salariés de GM&S bloquent l'entrée de l'usine Renault de Villeroy, le 19 juillet 2017
Des salariés de GM&S bloquent l'entrée de l'usine Renault de Villeroy, le 19 juillet 2017 ( PASCAL LACHENAUD / AFP/Archives )

Les salariés de l'équipementier automobile creusois GM&S, qui "bloquent" depuis mardi la plateforme Renault-Villeroy dans l'Yonne, quitteront les lieux vendredi soir, mais menacent d'un nouveau blocage en début de semaine prochaine, a-t-on appris de source syndicale.

"Nous sommes toujours à Villeroy. On va rester le plus tard possible ce soir", a expliqué à l'AFP Patrick Brun, délégué CGT, présent sur place. "Mais ce week-end, les camions ne roulent pas, c'est un week-end rouge, donc il n'y pas d'intérêt pour nous à rester", a-t-il indiqué.

Mais "on reviendra dimanche, lundi ou mardi, quelle que soit la décision" du Tribunal de Commerce de Poitiers, qui se prononcera lundi 24 juillet (18H00) sur l'unique offre de reprise de l'équipementier de La Souterraine (Creuse), celle du numéro un français de l'emboutissage, GMD, dont l'usine est à Saint-Etienne (Loire), qui prévoit le maintien de 120 salariés sur 277.

Une centaine de salariés de GM&S, venus de La Souterraine, bloquaient depuis mardi matin les accès au site de Renault -- une plateforme logistique de pièces détachées -- pour "avancer sur la sauvegarde de l'emploi et l'indemnisation des salariés". Jeudi, ils étaient encore "entre 50 et 80" sur le site, qui était à l'arrêt depuis mercredi, la direction ayant décidé de mettre au repos les personnels.

Environ 180 camions y entrent et en sortent normalement chaque jour pour approvisionner les garages et concessions Renault et Dacia, en France et à l'international. Avec PSA, Renault est un des deux principaux clients de GM&S.

A deux reprises, Bercy a appelé à la levée du blocage, qui selon le ministre de l'Économie et des Finances, Bruno Le Maire, et son secrétaire d'État, Benjamin Griveaux, "nuit" aux chances de "faire aboutir" les négociations sur la reprise du site creusois, en liquidation judiciaire depuis le 30 juin.

corr-jb/pfe/pre

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS*

en Chèques-Cadeaux !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 31 août 2017

CODE OFFRE : ETE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, joignez le coupon ou saisissiez le code offre : ETE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/08/2017

Cela laisse 1% de hausse sur la semaine pour l'indice parisien

Publié le 18/08/2017

Aucune publication d'importance n'est attenduesource : AOF

Publié le 18/08/2017

Le 18 août 2017    Information mensuelle relative au nombre total de droits de vote et d'actions composant le capital social   Article 223-16 du Règlement Général de…

CONTENUS SPONSORISÉS