En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 580.38 PTS
+0.31 %
5 528.00
+0.48 %
SBF 120 PTS
4 415.60
+0.30 %
DAX PTS
12 222.39
+0.57 %
Dowjones PTS
26 559.54
+0.42 %
7 689.72
+0.00 %
1.124
+0.00 %

Les pilotes du 737 d'Ethiopian ont respecté "initialement" les consignes de Boeing

| AFP | 376 | Aucun vote sur cette news
Des experts relèvent des indices sur les lieux du crash du Boeing 737 MAX 8 d'Ethiopian Airlines, le 13 mars 2019 près d'Addis Abeba
Des experts relèvent des indices sur les lieux du crash du Boeing 737 MAX 8 d'Ethiopian Airlines, le 13 mars 2019 près d'Addis Abeba ( TONY KARUMBA / AFP/Archives )

Les pilotes du Boeing 737 MAX 8 d'Ethiopian Airlines, qui s'est écrasé le mois dernier, ont respecté "initialement" la procédure d'urgence établie par le constructeur mais ils n'ont pas réussi à reprendre le contrôle de l'appareil, affirme mercredi le Wall Street Journal.

L'avion de ligne s'est écrasé quelques minutes après son décollage le 10 mars, tuant 157 personnes, moins de cinq mois après un accident mortel d'un autre 737 MAX 8 de la compagnie indonésienne Lion Air, ce qui a conduit à l'immobilisation de toute la flotte des 737 MAX dans le monde depuis trois semaines.

Un Boeing 737 MAX 8 décolle de l'aéroport de Renton, où se trouve l'usine Boeing, le 22 mars 2019
Un Boeing 737 MAX 8 décolle de l'aéroport de Renton, où se trouve l'usine Boeing, le 22 mars 2019 ( STEPHEN BRASHEAR / Getty/AFP/Archives )

L'appareil de Lion Air, qui s'était abîmé en mer de Java, fin octobre, tuant 189 personnes, avait conduit Boeing à publier des consignes à suivre en cas d'urgence pour déconnecter le système automatique de stabilisation en vol destiné à éviter un décrochage de l'avion et reprendre le pilotage manuel.

Ce système, dit MCAS (Maneuvering Characteristics Augmentation System) a été spécialement conçu pour le 737 MAX afin de corriger une anomalie aérodynamique liée à une motorisation plus lourde. Il est soupçonné d'avoir joué un rôle clé dans les deux tragédies.

Confrontés à une prise de vitesse anormale et un avion se mettant en "piqué" (nez vers le sol), les pilotes de l'Ethiopian ont suivi les procédures pour désactiver le MCAS mais ils n'ont toutefois pas réussi à reprendre le contrôle de l'avion, explique le WSJ, citant des personnes informées des résultats préliminaires de l'enquête de l'accident.

Les modifications du système de stabilisation
Les modifications du système de stabilisation "MCAS" ( Janis LATVELS / AFP )

Mais le logiciel a été réactivé, ajoute le journal, précisant que "ces dernières informations sont tirées de l'exploitation des données de la boîte noire de l'avion" enregistrant les paramètres de vol.

Le rapport préliminaire sur les causes de cet accident devrait être publié cette semaine, avait indiqué lundi le gouvernement éthiopien.

Dans les deux accidents, les avions ont suivi des trajectoires erratiques, descendant et montant de façon anormale.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/04/2019

Pour l'exercice 2018, Wedia affiche un chiffre d'affaires consolidé de 10,8 ME, en hausse de 16% par rapport à l'exercice 2017, soit 9,3 ME...

Publié le 18/04/2019

Les revenus locatifs de Carmila pour les 3 premiers mois de l'année 2019 s'élèvent à 89,2 millions d'euros, contre 82,1 millions d'euros en 2018 sur...

Publié le 18/04/2019

Implanet affiche pour l'exercice 2018 une perte nette de 5,55 ME, contre 6,61 ME un an auparavant...

Publié le 18/04/2019

L'assemblée générale des actionnaires de CNP Assurances qui s'est réunie le 18 avril 2019 à Paris a approuvé les comptes sociaux et consolidés de...

Publié le 18/04/2019

Accor a fait le point sur son activité du premier trimestre 2019. Ainsi, le groupe hôtelier a réalisé un chiffre d'affaires de 987 millions d’euros sur la période, en progression de 34,2% en…