5 420.72 PTS
+1.34 %
5 412.5
+1.32 %
SBF 120 PTS
4 322.74
+1.31 %
DAX PTS
13 314.18
+1.61 %
Dowjones PTS
24 851.11
+0.81 %
6 504.71
+0.59 %
Nikkei PTS
22 901.77
+1.55 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Les pilotes de Hop! poursuivent la grève, une partie des vols perturbés

| AFP | 666 | Aucun vote sur cette news
Les pilotes de Hop!, filiale d'Air France, dénoncent leurs conditions de travail
Les pilotes de Hop!, filiale d'Air France, dénoncent leurs conditions de travail ( FRED TANNEAU / AFP/Archives )

Les pilotes de Hop!, filiale d'Air France, poursuivaient ce week-end leur première grève pour leurs conditions de travail, la compagnie tablant de son côté sur le maintien de 87% des vols court et moyen-courrier du groupe dimanche et lundi.

Démarrée jeudi à l'appel de deux syndicats totalisant 73% des voix (SNPL et FUC), la grève est prévue jusqu'à mardi inclus. Les perturbations concernent uniquement les avions régionaux de Hop!, une entité juridique parfois confondue avec la marque commerciale "Hop! Air France" qui rassemble tous les vols court et moyen-courrier d'Air France.

Pour les trois prochains jours, près de 27% des grévistes sont recensés par la compagnie, contre 26% vendredi et samedi. Une centaine de vols sont annulés dimanche, selon son site internet.

Le mouvement "est un grand succès" a assuré à l'AFP Armand Simon, président du SNPL Hop!, majoritaire chez les pilotes (57%).

Le trafic devait rester normal pour les avions de type Airbus et les vols Navette (liaisons entre l'aéroport parisien d'Orly et les villes de Nice, Bordeaux, Toulouse et Marseille, ndlr).

C'est la première fois qu'une grève touche les cockpits de la jeune filiale d'Air France qui a absorbé les anciennes compagnies régionales Airlinair, Brit Air et Regional.

La fusion, effective depuis avril 2016, a rendu caducs les accords sociaux précédents, entraînant l'élaboration d'une convention unique.

La direction est parvenue à un accord avec le SPL (23% des voix pilotes), mais les négociations ont échoué avec le FUC (16%) et, surtout, avec le SNPL, en raison principalement de désaccords sur les conditions de travail.

Par exemple, la compagnie veut pouvoir "modifier notre planning sans limite jusqu'à 48 heures avant", alors que chez Air France, "le planning est publié 30 jours avant et est stable", explique M. Simon, réclamant un "juste milieu".

La possibilité de poser "des congés extraordinaires" ou encore des garanties sur le nombre de week-ends travaillés d'affilée font également partie des revendications des pilotes, "fatigués" et confrontés à une "pénurie d'effectifs".

Dans son dernier communiqué publié vendredi, le SNPL assure toutefois demeurer "à la disposition de la direction si celle-ci venait à faire le choix de l’apaisement".

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/12/2017

Effectives à compter du 1er janvier 2018...

Publié le 18/12/2017

Sensorion s'adjuge 5% à3,13 euros actuellement sur la place parisienne, porté par la signature d'un accord stratégique de collaboration avec la...

Publié le 18/12/2017

CNP Assurances et Malakoff Médéric ont signé un accord d’une durée de cinq ans pour développer l’assurance santé, la prévoyance et l’épargne patrimoniale auprès de leur clientèle…

Publié le 18/12/2017

L'Autorité de la Concurrence vient d'accorder son feu vert au rachat de la Martinière Groupe (Le Seuil, Points…) par la société Médias-Participations (Dargaud, Dupuis…). L'Autorité a…

Publié le 18/12/2017

Avec le passage de la " Maturity Gate 6.2 ", ArianeGroup et ses partenaires industriels franchissent une nouvelle étape majeure du développement d'Ariane 6, programme phare de l'Agence spatiale…

CONTENUS SPONSORISÉS